Laurier-tin (Viburnum tinus)




Description de l’espèce


© Gérald Berger
Laurier-tin
Le Laurier-tin (Viburnum tinus) est une plante de la famille des Caprifoliaceae. C’est un arbrisseau de deux à trois mètres de hauteur au port buissonnant et de forme généralement arrondie. Les feuilles sont opposées, persistantes, ovales, coriaces, entières, sont de couleur vert foncé et ont un pétiole court. Les fleurs sont blanches ou légèrement rosées, et sont regroupées en corymbes ressérés en forme d'ombelles. Les fruits sont des drupes charnus, globuleux, de 5 mm de diamètre environ. Ils sont luisants, de couleur noir bleuâtre à maturité.

Ecologie

Le Laurier-tin est présent dans les bois de feuillus et les chênaies, dans les garrigues et les maquis.

Reproduction

La floraison de cette espèce s’étale généralement du mois de janvier au mois d’avril. Cette espèce est hermaphrodite. La pollinisation de l’espèce se fait de manière entomogame et la dispersion se fait par endozoochorie.

Répartition géographique - Menaces

Cette espèce est originaire du bassin méditerranéen. On la retrouve en Europe méridionale (Portugal, Espagne, France, Italie, Albanie, Grèce), en Afrique du Nord (Algérie, Maroc, Tunisie, Libye) et au Proche-Orient (Israël, Liban, Turquie, Syrie).

En France, l’espèce est présente en Provence, dans le Languedoc, le Roussillon. Elle a été naturalisée dans le Sud-Ouest et en Corse.

Statut

Non protégée

GB


Haut de page