Culture et entretien du Fittonia

Fittonia

Un petit génie en bouteille

Avec leur joli feuillage persistant aux petites feuilles ovales nervurées de blanc argenté, de rose ou de rouge carmin, les fittonias sont des plantes tapissantes naines particulièrement adaptées à une culture en terrarium lumineux, en vase ou en bouteille.

Origine

Fittonia est un genre botanique de plantes tapissantes au feuillage persistant, avec des petites feuilles ovales aux nervures apparentes et colorées. Le genre relève de la famille des Acanthacées comprend trois espèces majeures, Fittonia gigantea, Fittonia albivensis ainsi que Fittonia verschaffeltii dont sont dérivés la plupart des cultivars présents dans nos magasins de jardinage et de décoration d’intérieur. Les fittonias sont originaires des régions boisées et humides du Pérou ainsi que de Colombie et se prêtent bien à une culture en serre ou en terrarium lumineux.

Fleur, feuille, couleur

Les fittonias sont des plantes tapissantes vivaces au feuillage persistant qui mesurent entre 10 cm et 80 cm en largeur et entre 10 cm et 80 cm en hauteur. Elles atteignent leur taille de maturité au bout de 2 à 5 ans. Les traits caractéristiques des fittonias sont leurs petites feuilles ovoïdes aux nervures apparentes blanches, argentées ou colorées dans des teintes roses et rouges.  De mai à août, les fittonias se couvrent aussi de petites fleurs blanches ou jaunes.

Parmi les trois espèces de fittonias, Fittonia gigantea se distingue par sa grande taille – jusqu’à 80 cm de largeur et de hauteur – ainsi que par ses grandes feuilles ovoïdes – jusqu’à 10 cm de longueur – aux nervures rouges mais non pas apparentes. L’espèce Fittonia albivensis n’atteint qu’une hauteur et une largeur comprises entre 10 cm et 50 cm et possède des feuilles plus minces et plus petites – 0,5 cm jusqu’à 3 cm – d’une couleur verte plus mate et aux nervures d’un blanc, rose ou rouge éclatant. Les cultivars les plus importants appartiennent à l’espèce Fittonia verschaffeltii. L’espèce type est une plante tapissante naine ne dépassant pas les 15 cm en diamètre et en hauteur. Ses feuilles, d’un vert moyen à sombre, ont des nervures apparentes rouge carmin. Le cultivar Fittonia verschaffeltii ‘Argyroneura’  se distingue de l’espèce type par les nervures blanches à roses de ses petites feuilles ovales. Le cultivar ‘Pearcei’ arbore des petites feuilles ovales dans un vert plus clair dont se démarquent les nervures rouge carmin comme celles de l’espèce type.

Floraison

Les petites inflorescences jaunes et blanches des fittonias se montrent de mai à août. Assez insignifiantes, il est même conseillé de les enlever afin de permettre à la plante tapissante de mieux développer sa touffe feuillue.

Utilisation

Les fittonias sont des plantes purement ornementales. Vu leur grand besoin d’humidité, ils se plaisent dans un terrarium lumineux ou dans une serre. En pots ou en jardinières, elles forment des touffes et des arrière-plans végétaux très décoratifs. On peut les utiliser comme plante tapissante autour des pieds de plantes plus grandes – de préférence des plantes exotiques avec les mêmes besoins d’humidité et de mi-ombre – ou les utiliser dans des compositions miniatures avec des pierres décoratives et des plantes de leur propre taille. 

Comment planter les fittonias ?

Période de plantation

Le meilleur moment pour planter les fittonias est du printemps à l’automne, de mars à septembre.

Méthode de plantation

Pour bien planter les fittonias, il est important de leur préparer un substrat adapté à leurs besoins. Un mélange de terre de bruyère et d’humus est parfait pour retenir suffisamment d’humidité et possède également le pH idéal pour l’épanouissement des fittonias.

Pour bien replanter les fittonias, préparez d’abord un contenant – pot, vase, coupe etc. – que vous remplissez d’abord avec une couche de paillage minéral – jusqu’à ¾. Les fittonias ayant des racines assez courtes, on peut également les planter dans des réceptacles plus plats tels que des coupes en verre ou en terre cuite. Rajoutez trois quarts du mélange de terre de bruyère et d’humus, placez la plante dans le contenant en bien démêlant ses racines auparavant puis recouvrez les racines avec le reste du mélange de terreau en faisant bien attention de laisser suffisamment d’espace entre le terreau et les premières feuilles. Arrosez un tout petit peu autour de la racine et vaporisez de l’eau sur les feuilles.

Pour une culture optimale des fittonias, il est conseillé de les rempoter tous les 2 à 3 ans.

Engrais

De mars à septembre, il est recommandé d’ajouter un engrais pour plantes vertes très dilué et ce tous les 15 jours. Pendant l’hiver, les fittonias ne nécessitent aucun ajout d’engrais.

Aération et température

De nature très délicate, les fittonias craignent les courants d’airs et s’épanouissent le mieux dans un endroit protégé lumineux – mais pas à la lumière directe ! Les fittonias craignent également les changements de température et nécessitent une température constante entre 18°C et 24°C. Ils supportent encore des températures jusqu’à 15°C mais commencent à péricliter à partir de 13°C.

Comment entretenir les fittonias ?

Exposition lumineuse

Les fittonias s’épanouissent le mieux à la mi-ombre. Ils supportent très mal la lumière de soleil directe et s’épanouissent le mieux sur un rebord de fenêtre exposition nord

Arrosage et taux d’humidité

Les fittonias ne demandent qu’un arrosage très modéré. Un arrosage trop intensif fait immédiatement pourrir les racines et entraîne la mort de la plante. Afin de subvenir au grand besoin d’humidité des fittonias, il est conseillé de vaporiser régulièrement de l’eau à même leurs feuilles – idéalement 3 fois par semaine.

Une serre lumineuse fermée permet une culture adaptée et très facile des fittonias : il suffit de rajouter un peu d’eau toutes les 4 semaines pour assurer que celle-ci monte, condense, retombe et s’évapore de nouveau dans un petit cycle autonome à l’intérieur de la serre.

Taille et récolte

Les fittonias ne nécessitent aucune taille. Il suffit d’enlever les feuilles et les fleurs mortes au fur et à mesure. Pour assurer une forme dense, touffue et ramifiée, il est conseillé d’enlever régulièrement les fleurs car elles épuisent la plante. Pensez également à pincer les boutons sur les extrémités des tiges pour encourager la ramification et coupez les tiges poussant trop en hauteur pour obtenir une belle croissance tapissante et égale.

Multiplication

Les fittonias peuvent être multipliées par bouturage et par marcottage.

Rusticité et protection

Très fragiles, les fittonias ne peuvent pousser à l’extérieur que pendant les mois d’été et ne supportent pas des températures en dessous de 13°C.

Maladies et parasites

Peu sensibles aux maladies et aux parasites, les fittonias ne craignent que les pucerons. Pour les combattre efficacement, on peut choisir les produits chimiques usuels que l’on trouve dans les magasins de jardinage. Pour ceux qui souhaitent une solution plus écologique, deux alternatives se posent : la vaporisation d’une solution aqueuse à base de savon noir – 1/10 de savon noir liquide du type Briochin ou Rainette mélangé avec 9/10 d’eau – ou encore l’implantation de larves de coccinelles – adalia bipunctata –, gros mangeurs de pucerons, que l’on peut acheter en magasin et en ligne. Un autre insecte utile est la chrysope verte, chrysoperla carnea, qui se nourrit également des pucerons et soulagera efficacement vos plantes.

Menaces écologiques sur les plantes

Comme le révèle la liste rouge de l'UICN (l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature), 40.3% des plantes sur notre planète sont menacées d'extinction à plus ou moins brève échéance.

Source : données calculées d’après les mesures fournies par l’UICN le 30 septembre 2020.

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez découvrir notre analyse détaillée pour comprendre les raisons de leur extinction, les enjeux écologiques et les solutions possibles pour que chacun puisse agir à son échelle dès aujourd’hui.

Fittonia : liste des différentes espèces

Fittonia albivenis

Fittonia albivenis

plante vivace

Acanthaceae

Plante vivace

leo elit. risus. felis pulvinar porta. eget velit, facilisis tristique sed ipsum Lorem porta. facilisis diam dolor. leo Donec Phasellus fringilla