Culture et entretien de l'Ornithogale (Ornithogalum)

Ornithogale

Des étoiles en couleurs

Avec ses jolies fleurs étoilées l’ornithogale apporte une touche joyeuse et colorée à vos jardins et vos jardinières ! Facile d’entretien, vous pouvez la faire refleurir à nouveau chaque année.

Origine

Ornithogalum, ornithogale, est un genre botanique de plantes fleuries pérennes relevant de la famille des Asparagaceae. Il comprend 693 espèces dont 181 officiellement reconnues, toutes originaires du Sud de l’Europe ainsi que du Sud de l’Afrique.

Fleur, feuille, couleur

Les ornithogales sont des fleurs pérennes à bulbes aux les tiges épaisses et creuses qui peuvent atteindre une hauteur jusqu’à 50 cm et une largeur jusqu’à 20 cm. C’est au bout de 2 à 5 ans qu’elles atteignent leur taille de maturité. Autour de la base de la tige, les ornithogales possèdent des feuilles engainantes lancéolées pointues vers le haut. Ces feuilles vert clair à moyen comme la tige sont assez longues pour la taille de la plante – jusqu’à 20 cm.

L’inflorescence est composée d’une multitude de fleurs situées à la pointe de la tige. Elle est en forme de racème ou de corymbe. C’est la forme caractéristique de la fleur avec ses trois sépales et pétales agencées sur le même plan en forme d’étoile qui lui a valu le nom vernaculaire « étoile de Bethlehem ». Au centre de la fleur, on trouve également six étamines. La couleur des fleurs est blanche, jaune ou orange.

L’espèce Ornithogalum  dubium, originaire de l’Afrique du Sud et extrêmement héliophile, est l’espèce la plus répandue dans nos contrées. A partir du mois de mars, on la trouve chez les fleuristes et même dans les supermarchés. Avec ses fleurs orange vif mesurant jusqu’à 2,5 cm dont les pétales et sépales ovoïdes peuvent être admirées deux fois par an, au printemps et en hiver, elle est une plante d’intérieur parfaite qui peut être même mise dehors quand le temps le permet.

Si la fleur de l’espèce ‘dubium’ a plutôt la forme d’une coupe que d’une étoile, Ornithogalum umbellatum arbore des fleurs blanches aux sépales et pétales plus longues et lancéolées formant une étoile à six pointes. Cette espèce originaire du Sud de l’Europe et de la Méditerranée fleurit une fois par an au début de l’été et supporte des sols plus frais et riches ainsi que des endroits mi-ombragés.

Une espèce particulièrement spectaculaire est Ornithogalum thyrsoides Comme l‘indique son étymologie, cette plante arbore une inflorescence luxuriante de fleurs blanches qui la fait ressembler au thyrse, le bâton enroulé de feuillages et surmonté d’un fruit aux couleurs éclatantes que les prêtres brandissaient lors des fêtes dionysiaques et qui, en botanique, désigne une inflorescence composée particulièrement riche en grappe de cymes. Plus grande que les deux autres espèces mentionnées auparavant, elle peut atteindre une hauteur d’environ 1 m.

L’espèce Ornithogalum nutans est originaire de Bulgarie et de Turquie et est la seule à bien supporter le froid – jusqu’à -10°C. Ses fleurs en forme d’étoile sont blanches, au revers strié de vert clair et penchent vers le bas.

Floraison

Selon les différentes espèces, les ornithogales fleurissent une à deux fois par an, au printemps, au début de l’été et en hiver.

Utilisation

Les ornithogales sont les fleurs parfaites pour des jardinières. Elles sont également très contentes et attractives dans un jardin de rocaille. Mais attention : toxiques, elles ne doivent pas tomber entre les mains d’un enfant ou les pattes d’un animal de compagnie ! Le suc laiteux des ornithogales peut provoquer des allergies. Si on le consomme, le bulbe peut causer des arrêts cardiaques.

Comment planter les ornithogales ?

Période de plantation

Le meilleur moment pour planter les ornithogales est au printemps. Le semis des graines peut également s’effectuer en automne.

Méthode de plantation

Pour la plantation des bulbes, il suffit de creuser un trou profond d’environ 10 cm  et de respecter une distance d’environ 20 cm entre les bulbes. Mais attention : il ne faut surtout pas trop arroser les bulbes car on risque de les faire moisir ! Gardez le terreau légèrement humide – vous pouvez également vaporiser de l’eau sur la terre – et ne commencez à arroser qu’à partir du moment où la première pousse pointe à la surface !

Substrat

Les ornithogales préfèrent un substrat glaiseux et sablonneux qui doit avant tout être très bien drainé. Pour assurer un drainage optimal en pot, il est conseillé d’ajouter une première couche de drainage minéral ou des billes d’argile ainsi que de mélanger le terreau – qui peut être un terreau universel de basse qualité – avec une pointe d’humus pour la croissance, une poignée de sable ainsi que des fibres de coco. Pour une plantation en pleine terre, il est important d’incorporer une bonne dose de sable et de gravier au substrat. Quant au pH, les ornithogales s’épanouissent le mieux dans un substrat neutre.

Engrais

Il suffit de rajouter de l’engrais une fois par an, au printemps.

Comment entretenir les ornithogales ?

Exposition lumineuse

Les ornithogales adorent le plein soleil – aussi la mi-ombre pour l’espèce ornithogalum umbellatum – et préfèrent un endroit à l’abri du vent et des intempéries avec une exposition sud ou ouest.

Arrosage

Au moment de leur floraison, les ornithogales ont besoin d’un arrosage régulier et copieux. Il faut cependant toujours vérifier qu’il n’y ait pas de l’eau accumulée au niveau du bulbe qui se met facilement à moisir !

Température

La température ambiante idéale pour une culture des ornithogales comme plantes d’intérieur est de 20°C.

Taille et récolte

Les ornithogales n’ont pas besoin d’être taillées. Il suffit d’enlever au fur et à mesure les feuilles et fleurs mortes des ornithogales en tirant légèrement dessus quand elles commencent à jaunir.

Multiplication

La multiplication des ornithogales peut se faire par semis en automne et au printemps.

Il est également possible de les multiplier par division des bulbes après que ceux-ci aient commencé à produire des petits bulbes autour du bulbe original. Pour ce faire, on enlève précautionneusement les petits bulbes au moment où on déterre le bulbe entier pour le mettre dans son quartier d’hiver. Les petits bulbes peuvent être ensuite enterrés comme les grands et se mettront à produire des plantes fleuries à leur tour – selon l’espèce au cycle de croissance suivant ou l’année d’après.

Rusticité et protection

Les ornithogales supportent facilement les températures basses au début et à la fin de l’hiver – jusqu’à 1°C – mais ne survivent pas au gel. Il est recommandé de déterrer les bulbes et les conserver dans un quartier d’hiver sec, sombre et tempéré – cave ou garage – jusqu’au printemps prochain. Seule l’espèce Ornithogalum nutans supporte des températures négatives jusqu’à -10°C.

Maladie et parasites

Insensibles aux maladies comme aux parasites, les ornithogales ne nécessitent aucun traitement préventif ou curatif spécial.

Menaces écologiques sur les plantes

Comme le révèle la liste rouge de l'UICN (l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature), 40.3% des plantes sur notre planète sont menacées d'extinction à plus ou moins brève échéance.

Source : données calculées d’après les mesures fournies par l’UICN le 29 septembre 2020.

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez découvrir notre analyse détaillée pour comprendre les raisons de leur extinction, les enjeux écologiques et les solutions possibles pour que chacun puisse agir à son échelle dès aujourd’hui.

Ornithogale : liste des différentes espèces

Ornithogalum arabicum

Ornithogalum arabicum

plante vivace

Asparagaceae

Plante vivace

Ornithogalum pyrenaicum

Ornithogale des pyrénées

plante vivace

Asparagaceae

Plante vivace

Ornithogalum umbellatum

Ornithogale en ombelle

plante vivaceplante toxique

Liliaceae

Plante vivace

Ornithogalum candicans

Jacinthe du cap

plante vivace

Asparagaceae

Plante vivace

Ornithogalum nutans

Ornithogale penché

plante vivace

Asparagaceae

Plante vivace

Ornithogalum narbonense

Ornithogale de narbonne

plante vivace

Asparagaceae

Plante vivace

Ornithogalum saundersiae

Ornithogale saundersiae

plante vivace

Asparagaceae

Plante vivace

Ornithogalum thyrsoides

Ornithogale en thyrse

plante vivace

Hyacinthaceae

Plante vivace

Ornithogalum exscapum

Ornithogale sans tige

plante vivace

Asparagaceae

Plante vivace

Ornithogalum dubium

Ornithogale douteux

plante vivace

Asparagaceae

Plante vivace

Ornithogalum fimbriatum

Ornithogalum fimbriatum

plante vivace

Asparagaceae

Plante vivace

Ornithogalum magnum

Ornithogalum magnum

plante vivace

Asparagaceae

Plante vivace

Ornithogalum pyramidale

Ornithogale pyramidal

plante vivace

Asparagaceae

Plante vivace

Ornithogalum ponticum

Ornithogalum ponticum

plante vivace

Asparagaceae

Plante vivace

quis commodo tristique elementum Sed non Lorem Aenean vulputate, adipiscing elit. odio elit. Phasellus libero commodo