Préserver la biodiversité et sa santé en vivant plus sainement

Chez Conservation Nature, nous sommes convaincus que la meilleure façon d'améliorer son bien-être est de se reconnecter avec la nature :

  • En vivant sainement et en apprenant à prendre soin de soi
  • En découvrant la richesse du monde dans lequel nous vivons
  • En protégeant les siens et tout ce qui nous entoure

C'est pour répondre à chacun de ces besoins que nous avons imaginé ce projet. Un lieu où nous pourrions échanger sur ces différents concepts sous le prisme de l'écologie et de ses enjeux.

Nous avons spécialement choisi une approche atypique, en privilégiant un contenu moins technique et moralisateur qu'habituellement, afin de rester accessible au plus grand nombre (même aux débutants).

Notre ambition finale est de vous accompagner de manière ludique pour vous proposer de petits gestes simples au quotidien qui feront toute la différence.

De là naîtrons, nous l'espérons, de futurs acteurs pour la protection de la nature.

Notre plan d'action en 3 points

1

Guider

Nous publions de nouveaux articles indépendants continuellement afin de vous guider vers un mode de vie plus sain afin de préserver la planète et votre santé.

2

Décrypter

Nous proposons des podcasts et des vidéos qui ont pour but d'éveiller les consciences et vous transmettre facilement les différentes notions liées à l'écologie et l'environnement.

3

Inspirer

Grâce à nos sélections, et à nos guides, nous vous aidons à trouver la bonne idée cadeau qui permettra de se rapprocher de la nature pour vous et vos proches.

Prendre soin de son bien-être naturellement

Face aux stress du quotidien et aux pollutions diverses auxquelles nous sommes perpétuellement exposés, le bien-être naturel est un moyen de se reconnecter à soi et à la nature. Loin des produits chimiques qui sont devenus la norme, les plantes nous dévoilent ici l’étendue de leurs bienfaits, pour retrouver un véritable équilibre physique, mental et émotionnel.

Nos idées pour vivre sainement

Manger sainement

Fruits, légumes, viandes maigres, noix, graines, huiles végétales… À l’heure où seul 1 adulte sur 10 répond aux apports recommandés de fruits et légumes au quotidien, la healthy food comprend une large diversité d’aliments riches en protéines, glucides, vitamines et minéraux essentiels pour faire le plein d’énergie et rester en bonne santé.

Zéro déchet

Bien plus que le simple traitement des matériaux en fin de vie, le zéro déchet nous invite à repenser nos modes de production et de consommation, en encourageant une approche plus circulaire de la façon dont nous utilisons les ressources. Cela afin de réduire au maximum la part des déchets qui prendront le chemin des décharges, des incinérateurs et à terme, de l'océan.

Phytothérapie

La nature nous est essentielle de bien des façons et la phytothérapie met les plantes au service de notre santé. Des huiles essentielles aux soins corporels en passant par les médicaments naturels, elle nous promet de vrais instants de bien-être et un traitement le plus sain possible de bon nombre de maladies courantes.

Étude de la biodiversité

Inventé en 1985, le terme biodiversité caractérise la diversité de la vie sur Terre, sous toutes ses formes, et à travers toutes ses interactions. Animaux, plantes, humains sans oublier les organismes peu connus comme les microbes ou les champignons, la biodiversité englobe tous ces êtres vivants qui forment ensemble un réseau complexe, pour maintenir l'équilibre et soutenir la vie.

La biodiversité

Les plantes

Derrière le terme plantes se cache un large éventail d’organismes vivants, herbe, fleurs, arbres, mousses et bien plus encore, tous liés par un certain nombre de caractéristiques. Situées à la base de la chaîne alimentaire, les plantes se distinguent notamment par leur capacité à fabriquer une partie de leur propre nourriture, en convertissant l’énergie solaire par le biais de la photosynthèse.

Les animaux menacés

Un animal est considéré comme menacé lorsque sa survie à court ou moyen terme n’est plus assurée. Ils sont aujourd’hui des centaines, amphibiens, mammifères, oiseaux, coraux, soigneusement répertoriés par la Liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), à subir les conséquences du recul des habitats naturels, du braconnage, ou de la surexploitation des ressources naturelles.

Les écosystèmes

Du désert du Sahara à l’océan Pacifique en passant par les savanes, les forêts humides ou les milieux de montagne, la formidable diversité des paysages de notre Terre résulte de la variété des sols et des climats. Avec leurs caractéristiques particulières, les milieux naturels abritent chacun des espèces animales et végétales spécifiques, réparties au sein d’écosystèmes complexes sur lesquels repose toute entière leur survie.

Comprendre l'écologie

Dérivée de la biologie, l’écologie est l’étude des relations entre les organismes vivants, y compris l’Homme, et avec leur environnement physique. Elle nous fournit ainsi de précieuses informations sur les ressources de la Terre, les écosystèmes existant aujourd’hui et la manière dont ils pourraient évoluer demain.

Comprendre facilement l'écologie

La disparition des plantes

Sous l’effet combiné de l’étalement urbain, du tourisme, de l’agriculture, de l’exploitation forestière ou du changement climatique… La disparition des plantes s’effectue à raison de 3 espèces par an, soit un rythme 500 fois plus élevé que le rythme naturel d’apparition et de disparition des espèces.

Le braconnage

Le braconnage désigne le prélèvement illégal d'animaux sauvages dans la nature, en violation du droit local, fédéral ou international. Pratiqué depuis des décennies à des fins de subsistance par les populations pauvres, il connaît ces dernières années une croissance exponentielle pour de toutes autres raisons : les trophées, l’étalement humain et la recherche de produits animaux rares.

La production d'énergie

La disponibilité en énergie a transformé le visage de nos sociétés au cours des derniers siècles. Tandis que la multiplication des populations a entraîné une augmentation de la demande, les combustibles fossiles précédemment utilisés se sont vus rejoints par de nouveaux modes de production d’énergie. Le nucléaire d’abord puis l’hydroélectricité qui a ouvert la porte aux énergies renouvelables.

Le recyclage

Le recyclage est le processus de collecte et de traitement de matériaux qui seraient autrement jetés à la poubelle, afin de les transformer en nouveaux produits. À l’heure où plusieurs millions de tonnes de déchets sont jetés chaque année dans la nature et dans les océans, il est un moyen de préserver les ressources naturelles, et de diminuer la pollution.

La fonte des glaces

Réparties essentiellement aux pôles de la planète, sur environ 10% de la surface terrestre, les glaces sont touchées de plein fouet par le changement climatique. La fonte rapide à laquelle nous assistons aujourd’hui laisse notamment planer la menace d’une élévation du niveau de la mer avec un impact important sur les ressources en eau.

La pollution des sols

La pollution des sols est définie comme la présence de produits toxiques dans le sol, à des concentrations suffisamment élevées pour présenter un risque pour la santé humaine et/ou l'écosystème. Une menace insidieuse, causée notamment par l'agriculture intensive, basée sur l’utilisation de pesticides et autres produits chimiques.

Le bio

Loin de ne concerner que le domaine alimentaire, le bio désigne tout produit issu d’un système agricole et d’un mode de fabrication où les engrais artificiels, les pesticides ou les additifs chimiques n’ont pas leur place. Il s’agira plutôt de rotation des cultures, de lutte biologique contre les parasites ou de bienfaits par les plantes, afin de préserver à la fois la santé et l’environnement.

La gestion des déchets

Nécessaire à la construction de villes durables et vivables, la gestion des déchets comprend les processus variés liés à la prise en charge des déchets depuis leur création jusqu’à leur élimination ou leur réutilisation. Cela inclut leur collecte, leur transport et leur traitement, et reste encore un défi pour de nombreux pays et villes en développement.

La pollution de l'air

Par pollution de l’air, il faut comprendre le rejet et la présence durable dans l’air de polluants nocifs issus des émissions de voiture par exemple, ou des produits chimiques utilisés par les usines. On estime que 9 personnes sur 10 à travers le monde respirent aujourd’hui un air pollué, avec à terme d’importants risques pour la santé.

La déforestation

La déforestation désigne le recul et la transformation des zones forestières à travers le monde, au profit de l'urbanisation, des activités minières ou de la progression des aires cultivées. Largement accélérée par les activités humaines depuis 1960, la déforestation affecte négativement les écosystèmes naturels, la biodiversité et le climat.

La pollution plastique

Polyvalent, durable et peu coûteux, le plastique est passé en quelques décennies de matériau miracle à catastrophe écologique. Tandis que la production de produits à usage unique connaît une croissance exponentielle et que les déchets s’accumulent dans la nature, la pollution plastique fait aujourd’hui de lourdes menaces sur les êtres vivants et leurs habitats.

Le cycle de l'eau

Essentielle à la vie sur Terre, l’eau est en perpétuel mouvement. Le cycle de l’eau décrit le cheminement continu de l’eau au-dessus et au-dessous de la surface de la Terre, passant tour à tour de l’état solide à l’état liquide puis gazeux à travers tous les maillons du système climatique de notre planète.

Réchauffement climatique

Le réchauffement climatique est l’un des aspects principaux du changement climatique et se traduit par la hausse progressive des températures de la surface de la Terre, des océans et de l’atmosphère. Imputé essentiellement à l’Homme, il contribue déjà à la montée des mers, à la modification des habitats fauniques et au déplacement des populations.

La transition alimentaire

Alors que nous avoisinerons les 10 milliards d'habitants sur la Terre d’ici à 2050, les débats se multiplient autour de notre nourriture présente et à venir. La transition alimentaire est alors une manière de produire et de consommer différemment, afin d’assurer la disponibilité d’une alimentation saine, suffisante et durable tout en préservant la planète.

La pollution des océans

Plastique, pétrole, déchets agricoles, rejets industriels… La pollution des océans résulte du rejet continu dans les eaux du globe des déchets et produits chimiques issus majoritairement de sources terrestres. Une menace croissante et un défi pour l’avenir tandis que nous assistons déjà aux dommages causés sur les animaux, les Hommes et les habitats naturels.