Genevrier oxycedre (Juniperus oxycedrus)




Description de l’espèce


© Gérald Berger
Genévrier oxycèdre
Le Genévrier oxycèdre (Juniperus oxycedrus) est une plante de la famille des Cupressaceae. Cette espèce peut atteindre jusqu’à 14 m de hauteur mais elle se présente généralement sous la forme d’un arbuste de 1 à 2 m, parfois moins. Les feuilles, persistantes, se présentent sous la forme d’aiguilles de couleurs vertes. Ces aiguilles sont disposées par trois sur un même niveau (verticillées) et ont leur face supérieure ornée de deux bandes blanches. La pointe de ces dernières est fine et piquante. L’écorce, plutôt rugueuse, est de couleur grise ou rougeâtre.

Ecologie

Ce genévrier apprécie les lieux arides, rocailleux, sur roche calcaire ou sur sols acides. On le rencontre fréquemment au côté du Chêne vert et du Chêne kermès. C’est une plante caractéristique des garrigues et des maquis méditerranéens. Il est présent jusqu’à 1500 m d’altitude.

Reproduction

Le Genévrier oxycèdre est une espèce dioïque. La floraison a lieu généralement entre avril – mai sur des pieds distincts (mâle et femelle).Les fleurs mâles sont de couleur jaune, alors que celles des femelles sont très réduites. Le transport des pollens se fait par le vent (anémochorie). Les fruits sont des petites boules virant à maturité au rouge orangé ou brun-rouge pourpré, à l’apparence d’une baie, mûrissant à l’automne suivant. Le transport des fruits se fait par les animaux qui consomment les baies (zoochorie).

Répartition géographique

Le Genévrier oxycèdre est l’espèce a plus courante dans le bassin méditerranéen. Il est présent sur tout le pourtour méditerranéen jusqu’au Moyen-Orient. En France, on le rencontre des coteaux arides du Midi, jusque dans la Drôme, l'Aveyron, les Pyrénées centrales et la Corse.

Statut de l’espèce

Aucun statut de protection

GB


Haut de page