Comment bien choisir sa théière en fonte japonaise ?

Comment bien choisir sa théière en fonte japonaise ?

Une théière en fonte pour des pauses réconfortantes

Voilà près de 300 ans que le café occupe une place spéciale dans nos sociétés. Mais il y a quelque chose d’apaisant et de réconfortant dans le thé, d’une manière qui lui est totalement propre. Boisson la plus consommée au monde après l’eau, une partie de la magie du thé se produit au cours du processus d’infusion. Et c’est ici que le choix de sa théière prend toute son importance.

Si le matériau sélectionné dépendra essentiellement des préférences personnelles, la théière en fonte sera sans doute celle qui fera de l’heure du thé une véritable expérience, à la fois méditative et délicieusement dépaysante.

Les plus célèbres, connues sous le nom de tetsubin, nous viennent tout droit du Japon où elles sont devenues une partie intégrante de la cérémonie du thé japonaise, dès le XVIIe siècle. 

Entre esthétique, taille et revêtement intérieur, à vous de choisir celle qui combinera le mieux praticité, chaleur et parfums, pour des rituels bien-être incomparables !

Notre sélection des meilleurs modèles

Tealøv Arare THEIERE en Fonte 800 ML | Théière en Fonte avec Infuseur | Entièrement émaillée de l'intérieur | Prépare Une Tasse de Thé Parfaite | Desi ...

amazon
33.90
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Tealøv Kambin THEIERE FONTE1,25 LITER - Théière en Fonte avec Infuseur - Entièrement émaillée de l'intérieur - Prépare Une Tasse de Thé Parfaite – Des ...

amazon
38.90
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

HwaGui-théière en Fonte avec Filtre Bouilloire infuseur pour poele, 0,8L/800ml theiere d'or

amazon
40.85
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Velaze Théières en Fonte avec Tasse de Thé, Emaillé Noir à l’Intérieur de 0.7L, Ensemble de Teapots en Fer Traditionnel avec Panier en Inoxydable, Pla ...

amazon
41.99
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Une tradition japonaise 

Au cours du XVIIe siècle, alors que la consommation de thé gagne les foyers japonais, les ustensiles chinois utilisés alors, très coûteux et relativement rares, commencent à montrer leurs limites. Le besoin se fait sentir, de créer une théière de style japonais qui accompagnerait ces nouveaux rituels. Le Tetsubin était né.

Les siècles suivants confirmeront sa popularité croissante, jusqu’à dépasser largement les frontières de l’Asie pour se faire une place sur les marchés occidentaux. 

Le Tetsubin traditionnel est une théière en fonte non émaillée, utilisée notamment lors de la cérémonie du thé et destinée à faire bouillir de l’eau uniquement, à l’aide d’un feu de charbon de bois, ou sur une cuisinière. L’absence de revêtement intérieur permet au fer de s’infiltrer dans l’eau durant le processus d’ébullition. Cela change le goût de l’eau et rend finalement le thé plus moelleux et plus sucré.

Généralement fabriqué en petites quantités, par des maîtres artisans, le Tetsubin s’orne au fil du temps de motifs complexes et précieux, pour devenir le reflet du statut social de son propriétaire.

Les théières en fonte, dans leur version occidentale, s’inspireront généralement du Tetsubin traditionnel japonais tout en présentant une différence majeure. Un revêtement en émail, destiné à prévenir la rouille, et qui ne permettra pas de poser la théière sur une source de chaleur. L’eau devra alors être chauffée à part, et la théière en fonte sera utilisée pour l’infusion du thé exclusivement.

Pratique, durable et simple d’utilisation, la théière en fonte a remis l’esthétique classique au goût du jour à travers des tailles, des formes et des couleurs uniques. Pour des parenthèses reposantes au délicat parfum d’ailleurs !

Fonte ou céramique ? 

Au-delà de son aspect traditionnel distinctif, la théière en fonte séduit, malgré son poids, par sa solidité et sa capacité exceptionnelle à retenir la chaleur. Parfait pour savourer à son rythme plus d’une tasse de thé bien chaud ! Bon nombre d’entre elles seront également proposées avec un panier à infusion métallique, parfaitement adapté aux feuilles de thé noir européens qui ne nécessitent que peu d’espace pour libérer leurs arômes. 

La théière en céramique de son côté, également très populaire dans les traditions asiatiques et européennes, séduit par sa finesse et la vaste déclinaison de ses motifs qui font presque oublier sa plus grande fragilité. Certains modèles intégreront même une passoire dans le bec verseur, afin de se passer du panier à infusion. Plus facile à nettoyer que la fonte, la céramique, sous ses différents modes de fabrication, donne ainsi naissance à toutes sortes de services à thé, plus ou moins adaptés à certaines variétés et saveurs particulières. 

La porcelaine fine sera par exemple privilégiée pour les thés verts et blancs délicats des régions chinoises du Zhejiang ou du Fujian. On préférera les argiles en grès plus lourdes dans les régions du sud où le thé oolong est plus répandu.

Tout dépendra finalement des préférences esthétiques et des utilisations qui en seront faites. La théière en fonte se distinguant largement des autres matériaux par sa durabilité extraordinaire qui lui permettra d’accompagner son propriétaire tout au long d’une vie !

La théière en fonte, pourquoi on l’aime ?

Pour la santé 

Là où les conceptions modernes ne sont pas toujours compatibles avec le respect de la santé, le retour à des matériaux largement éprouvés est plus que jamais d’actualité. Universellement reconnue comme l’un des matériaux les plus sûrs au monde, la fonte s’est très tôt fait une place de choix parmi les ustensiles de nos cuisines. Le métal, non toxique, évite le transfert de substances indésirables dans la nourriture ou les boissons tout en laissant passer d’infimes quantités de fer. 

Le thé, préparé quotidiennement dans une théière en fonte, sera alors un excellent moyen d’augmenter la teneur en fer de l’alimentation. Ce qui pourra à terme contribuer à prévenir l’anémie, améliorer les performances mentales ou réduire la fatigue.  

Pour la durabilité 

La théière en fonte est définitivement faite pour durer. Correctement entretenue, ce sont des générations entières qui pourront en profiter, et qui se les transmettront comme un objet de famille précieux.

Pour le design 

Les théières en fonte présentent un design unique, pensé tout spécifiquement pour permettre à la chaleur de se répartir uniformément. Cela garantit l’extraction optimale des saveurs du thé, dans une eau rendue plus douce que dans les autres théières. 

Disponibles dans une large diversité de modèles allant du minimalisme à l’extravagance, les théières en fonte deviendront aisément des objets de décoration qui témoigneront de la personnalité et des goûts de leur propriétaire. Les modèles les plus traditionnels tels que les tetsubins, fabriqués par de véritables artisans, donnent à chaque fois la certitude d’acquérir des créations uniques.

Théière en fonte, les caractéristiques principales 

Lourde car très compacte, la théière en fonte se composera généralement :

  • D’un manche en bois ou fait d’un autre matériau permettant une bonne isolation thermique. Cela afin de saisir la théière sans se brûler, tout en préservant l’aspect rustique traditionnel.
  • D’un couvercle, en fonte également.
  • D’un infuseur, en acier inoxydable le plus souvent.

Proposée traditionnellement en noir ou en gris foncé, pour respecter la couleur naturelle du fer, elle se décline aujourd’hui dans de nombreuses autres couleurs.

Comment choisir la meilleure théière en fonte ?

Pas facile de s’y retrouver face à la vaste diversité des modèles, et des prix ! Quelques caractéristiques essentielles devront être passées en revue afin d’opter pour la théière en fonte idéale. 

L’origine 

Bien des théières en fonte portent aujourd’hui l’appellation tetsubin sans jamais avoir entraperçu le Japon. Pour un produit vraiment traditionnel, votre vendeur devra être en mesure de vous indiquer l’origine de votre théière, qui se situera idéalement entre la Chine et le Japon, où les premières théières en fonte sont initialement apparues.

De quoi constituer également un vrai gage de qualité.

La taille 

Dédiées la plupart du temps au thé vert, servi en petites quantités, les théières en fonte offrent généralement des dimensions réduites permettant de servir deux personnes. Il sera toutefois possible de trouver sans difficulté des modèles plus conséquents, pouvant contenir plus d’un litre de boisson.

Parfait pour faire infuser de belles quantités de thé noir, réservé traditionnellement aux grandes assemblées !

La forme 

Maintenant que la taille et les caractéristiques globales de votre théière en fonte se sont affinées, c’est la question de la forme qui se pose. Celle-ci dépendra généralement des matériaux utilisés, et se choisira en fonction des préférences personnelles et des futures utilisations. 

Les théières cloutées

Derrière leur corps bas, leur couvercle en forme de dôme et leur poignée surélevée, elles présentent une conception alvéolée, une crépine intégrée et une large ouverture. Leur style sophistiqué, largement emprunté aux théières japonaises tetsubin, convient à la préparation de petites quantités de thé, comme le thé Oolong ou le Chun Mee.

Les théières hautes

Leurs courbes plus élancées les rapprochent parfois de la cafetière, dont elles pourront si besoin remplir les fonctions.

Les théières rondes

Leur corps arrondi et leur base étroite ont été spécialement pensés pour limiter la déperdition de chaleur et conserver la boisson au chaud plus longtemps. Le rendu visuel est particulièrement élégant.

Les accessoires

Selon les préférences ou l’utilisation qui sera faite de la théière en fonte, certains accessoires seront à privilégier. Et notamment : 

Les poignées

Les théières seront dotées d’un manche latéral, ou de poignées arrière ou suspendues. La forme et l’emplacement devront toujours permettre aux doigts de ne pas toucher la surface du métal, pour éviter tout risque de brûlure. 

Dans la mesure du possible, assurez-vous du confort et de la solidité de la poignée de la théière pour laquelle vous opterez. 

Le couvercle

Une bonne théière en fonte devra disposer d’un couvercle parfaitement adapté au bord afin d’empêcher à la vapeur et aux arômes du thé de s’échapper. Un petit trou devrait également y être percé afin de limiter le risque d’éclaboussures au moment du service.

L’infuseur

Amovible ou non, l’infuseur permettra de laisser tremper les feuilles dans l’eau chaude et de les retirer en toute simplicité. On préférera généralement un infuseur amovible pour plus de praticité.

Sa taille dépendra quant à elle de la capacité de la théière, et de la quantité de thé à préparer. 

Le bec

De la qualité du bec dépendra la régularité de l’écoulement du thé versé. Celui-ci formera idéalement une ligne parfaite avec le couvercle et la anse. 

Le prix

Formes, tailles, modes de conception, les théières en fonte varient également très nettement en prix. Comptez au minimum une cinquantaine d’euros de départ pour un tetsubin japonais traditionnel. La finesse des détails et la rareté de l’objet faisant rapidement grimper les prix. 

Quelle théière en fonte pour quel usage ?

Là où il y a presque un côté rituel dans la préparation du thé, pas question d’en perdre une goutte ! En fonction notamment du thé choisi notamment et du nombre de convives à servir, vous opterez pour un modèle de théière en fonte plutôt qu’un autre. A noter que l’on préférera généralement une théière de taille réduite, dans laquelle il faudra repréparer un peu de thé si besoin, qu’un modèle trop grand qui imposera de jeter la boisson non consommée ! 

Pour le thé en vrac 

Pour infuser et déguster du thé en vrac, on optera idéalement pour une théière avec filtre intégré. En métal le plus souvent, il se situe sous le couvercle, ou bien directement à l’intérieur du bec. Cette deuxième option permet d’ailleurs une infusion plus intense, les feuilles trempant librement dans l’eau chaude et le thé n’étant filtré qu’à la toute fin, juste au moment du service. Des infuseurs et des boules à thé pourront autrement être ajoutés dans les théières sans filtre. 

Celles-ci devront être dans tous les cas plutôt rondes et d’une taille raisonnable, le thé en vrac nécessitant un peu plus d’espace pour libérer ses saveurs de manière optimale.

Pour le thé en sachet 

Toutes les théières en fonte conviendront à ce mode de préparation. Il sera peut-être nécessaire de laisser infuser deux sachets de thé au lieu d’un selon les dimensions du modèle, et de retirer le filtre s’il y en a un, afin de laisser toute sa place au thé.

Pour le thé à la menthe

On se détournera de la fonte ici pour s’intéresser aux théières marocaines, traditionnellement fabriquées en acier inoxydable ou en argent. Dotées d’un long bec et d’une grande poignée, elles seront généralement associées à un plateau assorti. On les utilisera pour infuser du thé vert nature avec un bouquet de menthe fraîche qui sera sucré juste avant de servir. 

De nombreux mélanges tout prêts combinent aujourd’hui le thé vert aux saveurs de la menthe ! 

Pour une cérémonie traditionnelle 

Tout dépend du pays qui vous inspire ! En Chine par exemple, la cérémonie du thé Gong Fu Cha repose sur l’utilisation d’une théière en terre cuite là où la cérémonie du thé Cha No Yu au Japon se concentre sur la consommation de thé matcha. L’eau est alors chauffée dans une théière traditionnelle en fonte, tandis que le matcha est moussé dans un bol à l’aide d’un fouet en bambou. 

La Russie aura quant à elle davantage tendance à se tourner vers le samovar, sorte de récipient en métal destiné à maintenir l’eau au chaud, sur lequel sera posée une théière en porcelaine ou en métal qui servira à proposer du thé tout au long de la journée ! 

Comment utiliser une théière en fonte ? 

Rien de bien compliqué dans l’utilisation d’une théière en fonte, si ce n’est le respect de quelques points particuliers. 

A l’acquisition d’un tetsubin japonais, la tradition imposera de ne pas se lancer tout de suite dans la préparation de son thé préféré. Il vaudra mieux procéder à un nettoyage soigneux de la théière, à grand renfort d’eau bouillante qu’il faudra alternativement verser et vider avant de sécher le tout avec un chiffon propre. 

Le choix du thé

Thé vert, thé noir anglais ou chinois… Quelle que soit la variété de thé choisie, on veillera dans l’idéal à n’infuser toujours qu’elle dans la théière en fonte, sous peine de voir les saveurs se mélanger d’un thé à l’autre.

Le préchauffage de la théière

Comme indiqué précédemment, pas question de placer la théière en fonte directement sur une cuisinière ou toute autre source de chaleur ! Elle pourrait alors facilement craqueler. 

On préfèrera au lieu de cela faire chauffer un peu d’eau à part puis la verser dans la théière avant de la vider. Cela contribuera à la fois au rinçage et au préchauffage. Vous ferez bouillir une nouvelle quantité d’eau à part, en vue de l’infusion du thé.

L’infusion

Comptez environ une cuillerée à café de thé pour 20 à 25cl d’eau. Vous verserez le thé directement dans l’infuseur avant d’ajouter l’eau bouillante, et laisserez infuser le tout plus ou moins longtemps selon le thé choisi.

On prévoiera généralement deux minutes pour le thé vert ou le thé blanc, trois à cinq minutes pour le thé noir et jusqu’à six minutes pour les tisanes. Le temps recommandé sera indiqué sur l’emballage.

Le service

Avant qu’il ne devienne trop amer, le thé devra être filtré à l’aide d’une passoire à thé ou bien l’infuseur devra être retiré de la théière. Celle-ci conservera la boisson au chaud durant une heure environ. 

Comment entretenir une théière en fonte ? 

Avant la toute première utilisation, il sera préférable de rincer plusieurs fois la théière à l’eau claire, et de la sécher soigneusement avec un chiffon doux. 

Après chaque utilisation, vous viderez la théière du thé restant et retirerez l’infuseur à feuilles mobile, qui devra être lavé séparément. Après avoir fait bouillir de l’eau, vous la verserez dans la théière vide, remuerez le tout puis viderez à nouveau la théière par le bec. Vous la sécherez à l’aide d’un chiffon doux à l’intérieur comme à l’extérieur, et la laisserez reposer à l’envers pour terminer le nettoyage. Le couvercle ne devra être remis qu’une fois la théière complètement sèche.

En cas de revêtement intérieur en émail, on préférera un rinçage à l’eau tiède et l’on évitera l’ajout d’eau froide si la théière est encore chaude, afin de ne pas risquer de fissurer l’émail. Aucun produit ne sera autrement nécessaire, seulement de l’eau ! 

A noter que les théières en fonte ne passent ni au micro-ondes, ni au lave-vaisselle, et que le nettoyage se fera de préférence à l’aide d’un gant de toilette plutôt qu’un chiffon abrasif.

La fonte est-elle sujette à la rouille ?

La rouille pourra aisément se développer dans une théière en fonte mal entretenue. Celle-ci devra être rincée et séchée après chaque utilisation, à l’eau filtrée de préférence si l’eau du robinet de la cuisine tend à être plutôt dure. 

En cas de signes de rouille visibles, une brosse à poils et un peu de bicarbonate de soude devraient permettre d’éliminer les traces. Un soupçon de thé infusé, utilisé comme liquide de rinçage, aidera à lisser à nouveau la fonte tout juste traitée.

Une théière en fonte faite pour durer

Le secret de la préparation d’un thé réussi ne réside pas uniquement dans le choix des mélanges ou dans la méthode d’infusion, mais aussi dans la sélection du matériel adapté. Entre préférences esthétiques, taille et budget, le choix d’une théière en fonte n’est pas à faire à la légère, celle-ci pouvant durer toute une vie lorsque correctement entretenue. 

Dotée ou non d’un infuseur, typiquement japonaise ou déclinée à l’occidentale, la théière en fonte reste à chaque fois un ajout teinté de charme à n’importe quelle maison. Et une jolie manière de faire le plein de santé et d’élégance via le rituel millénaire de la préparation du thé !