Vous êtes ici : > Accueil > Biodiversité > Fiches habitats > Prairies humides et mégaphorbiaies


Prairies humides et mégaphorbiaies


CODE CORINE BIOTOPE : 37


Présentation


Prairies humides non anthropiques ou faiblement utilisées ; mégaphorbaies

Menaces

Déprise agricole / Déclin de l'élevage
Drainage / Curage des zones humides
Plantations
Surfréquentation

Conservation

Les mégaphorbiaies apparaissent le plus souvent à la suite d’un « non-entretien »: abandon de l’exploitation des prairies inondables, absence d’entretien des fossés ou des bords de rivières, ou destruction de forêts riveraines sans action postérieure,...

Spontanément, elles peuvent évoluer vers une forêt alluviale.

Dans tous les cas, la mégaphorbiaie reste un stade de transition. La conserver en état nécessiterait des interventions spécifiques espacées de plusieurs années afin de limiter le développement des arbustes, sans pour autant entretenir le milieu en prairie.


Fonction écologique

La haute végétation de la mégaphorbiaie joue un rôle dans l’épuration des eaux de crues. Au bord des cours d’eau, elle contribue à consolider les berges. Riche en insectes, elle sert aussi de refuge, lors des fauches par exemple, à de nombreuses espèces d’oiseaux et joue un rôle déterminant dans le fonctionnement de l’écosystème aquatique (invertébrés, zones de frayères,…). Les mégaphorbiaies linéaires jouent aussi un rôle de corridor et constituent un réseau de végétation dense pour la libre circulation des espèces.


Espèces présentes dans cet habitat