Vitamine D3 : Sous quelle forme l’acheter ?

Si la vitamine D3 reste dans tous les cas la plus similaire à la vitamine D naturellement synthétisée, les différentes formes sous lesquelles elle se présente ne sont pas forcément égales. Ampoules, gouttes ou encore gélules, on aura généralement tendance à préférer une prise quotidienne sous forme de gouttes pour sa simplicité et son dosage équilibré. Mais pour bien faire son choix, il est nécessaire de s’intéresser aux différentes solutions aujourd’hui proposées. Alors au final, sous quelle forme acheter notre vitamine D3 ? 

Vitamine D3 en gouttes

Dans la famille des vitamines sous forme liquide, la vitamine D3 en flacon compte-gouttes occupe une place de choix. 

On l’apprécie tout particulièrement pour sa capacité de stabilisation des taux de vitamine D3 dans le sang mais aussi pour son excellente concentration qui permet à un petit flacon de délivrer près de 300 doses quotidiennes. Le dosage s’effectue d’ailleurs facilement en fonction de chaque individu et correspondra souvent à 25 µg (1000 UI), 62 µg (2500 UI) voire un peu plus.

Parfaitement adaptée aux régimes spéciaux, la vitamine D3 en gouttes initialement dérivée de la lanoline ou de l’huile de foie de poisson se décline aussi en options à base d’huile végétale et de lichen, sans gluten, ni composants lactés ni encore sucrose. 

Le flacon en verre qui la contient offre quant à lui une protection optimale contre l’oxygène, l’humidité et la lumière, à laquelle la vitamine D3 est forcément très sensible. 

Gélules ou comprimés micro-encapsulés ?

Juste derrière les gouttes, la micro-encapsulation arrive en bonne place des formes de suppléments en vitamine D3 à privilégier. Les ingrédients actifs sont ici protégés de la chaleur, de la moisissure ou de l’oxygène par une matrice ou une capsule qui empêche également le passage du goût et des odeurs parfois désagréables dans le cadre de l’utilisation des huiles de foie de poisson notamment. 

On préfèrera généralement les gélules aux comprimés pour leur fabrication le plus souvent sans additifs et leur meilleure assimilation par l’organisme. Côté végétal, la coque en gélatine est souvent troquée pour des fibres de gomme d’acacia bio.

Vitamine D3 en ampoules

En solution buvable ou injectable, les compléments alimentaires de vitamine D3 sous forme d’ampoules sont loin de faire l’unanimité. On leur reproche notamment leur dosage considérable, de l”ordre de 100 000 à 200 000 UI par prise, qui entraîne généralement un pic rapide du taux de vitamine D3 dans le sang suivi d’une diminution progressive pour atteindre à nouveau un niveau de déficit au bout de 3 semaines. Un processus efficace à court terme mais qui ne protège pas des infections. 

En outre, les ampoules d’huile de vitamine D3 inquiètent également par la présence de l’additif controversé E321 (butylhydroxytoluène) dans leur composition, celui-ci se révélant toxique à haute dose. Et puis les ampoules se manipulent et se consomment avec une telle simplicité qu’aucun risque de surdose ne peut être écarté, en particulier chez les enfants. 

Pourtant, la vitamine D3 sous forme d’ampoules reste la forme la plus régulièrement prescrite par les médecins. Une tendance qui s’explique peut-être par leur consommation moins contraignante, une ampoule tous les 3 à 6 mois, et par leur action toujours positive sur les os.

Sed sem, sit suscipit pulvinar dolor. Praesent consequat. ultricies ante. sed Praesent