Le Guide du Chef pour apprendre à faire un Smoothie Bowl

Habitués à boire vos smoothies à la paille ? Un peu de changement ne fait pas de mal. À la maison, dans les restaurants ou sur les réseaux sociaux, le smoothie se refait une beauté et troque le traditionnel verre à jus pour un bol riche en goût et en couleurs où aucun ingrédient n’est laissé au hasard.  Voyage dans l’exotisme culinaire !

Des fruits pour faire le plein de vitamines, des oléagineux pour les protéines, des superaliments pour donner au tout un grand coup de fouet, le smoothie bowl a définitivement sa place dans votre routine healthy ! C’est beau, c’est sain, ça met de bonne humeur et ça donne envie de se poser quelques instants pour un vrai moment de gourmandise. Cap sur la créativité dès le petit déjeuner !

La tendance du moment qui séduit tout le monde

À la base du smoothie bowl, un smoothie frais garni de muesli, de graines et de fruits de saison coupés en morceaux, joliment organisés dans un bol à la manière d’une véritable œuvre d’art. 

Si on l’aime tant, c’est qu’il permet une multitude de possibilités à réaliser en un tour de main, parfait pour les matinées pressées ! Des pêches, des fraises, des kiwis mixés agrémentés d’eau de coco, de pépites de chocolat, de graines de chia ou de noisettes concassées, les ingrédients s’enchaînent et ne se ressemblent pas pour une recette gourmande et rassasiante, à déguster à la petite cuillère. Rien à voir avec un dessert pourtant. Le smoothie bowl est un petit déjeuner ou une collation que l’on se prépare en cas de petit creux, pour prendre soin de soi. 

Une touche de beurre de noix ou une poignée de baies d’açaï pour terminer ? Le smoothie bowl se décline sous toutes les formes.

Comment faire un smoothie bowl ?

La préparation du smoothie bowl parfait pourrait presque s’apparenter à un art et commence avec le choix du matériel et des ingrédients adaptés ! 

Je choisis mon blender 

Élément indispensable de toutes vos futures préparations, le blender se choisit notamment en fonction de :

  • La capacité du bol : Plutôt famille nombreuse ou usage personnel ? La capacité démarre généralement à 0,8 litres pour grimper jusqu’à 2 litres. Une famille moyenne de 3 à 4 personnes pourra opter pour un modèle de 1,5 litres. 
  • La puissance du moteur : On oublie les blenders en-dessous de 200 watts ! Les performances augmenteront progressivement pour atteindre une excellente efficacité à partir de 500 watts. 
  • L’ergonomie : Dans l’idéal, le blender sera lourd pour ne pas risquer de se déplacer lors du mixage des aliments, et le couvercle sera solidement maintenu en place. On appréciera aussi un bouchon doseur, afin d’ajouter des aliments sans avoir à ouvrir le tout.
  • La facilité de nettoyage : La fonction pulse est souvent très efficace mais l’on pourra aussi préférer le verre, plus facile à nettoyer que le plastique, ou bien des lames démontables. 

Si vous n’avez pas encore cet appareil, nous vous conseillons de lire notre guide.

Notre guide d’achat pour choisir un blender

Je définis les couleurs de mon smoothie

À la base du smoothie bowl, on retrouve généralement une vraie idée générale de ce que l’on souhaite obtenir à la fin.

Cela peut passer par un ingrédient à intégrer absolument à la préparation, mais aussi bien souvent par le visuel. Et le smoothie bowl est particulièrement reconnu pour être un petit concentré de couleurs ! Qu’est-ce qui nous ferait plaisir aujourd’hui ? 

  • Pour un smoothie bowl rose : On mise sur des fraises, des framboises voire une petite pointe de pamplemousse rose.
  • Pour un smoothie bowl violet : Une belle poignée de fruits rouges se suffira à elle-même, à compléter éventuellement d’un trait de sirop de violette pour les amateurs.
  • Pour un smoothie bowl vert : Forcément, c’est le kiwi qui se mariera à merveille avec quelques pousses d’épinards pour une couleur encore plus intense ! Peut-être un peu d’avocat pour le crémeux ?
  • Pour un smoothie bowl jaune : Bonjour pêches, mangues, ananas, sans oublier la traditionnelle banane qui a de toute façon sa place dans la plupart des smoothie bowls.
  • Pour un smoothie bowl bleu : Des myrtilles et encore des myrtilles pour un bleu foncé, ou une belle cuillerée de spiruline en poudre pour ce bleu ciel si appétissant.
  • Pour un smoothie bowl blanc : Des pommes, des bananes et une pointe de lait de coco pour un aspect laiteux du plus bel effet !

Je passe aux toppings

Une texture semi-liquide, des fruits fondants, des graines croquantes, on apprécie ce jeu de textures qui fait toute la particularité du smoothie bowl !

Pour sublimer notre préparation de base et intégrer davantage d’ingrédients rassasiants, le choix est vaste et inclura notamment : 

  • Des fruits frais : Joliment découpés et déposés sur la surface de notre smoothie bowl pour un rendu naturel et soigné. Les choix les plus populaires ? Des bananes coupées en rondelles, des fraises émincées, des myrtilles ou un joli fruit du dragon. 
  • Des oléagineux : Des amandes, des noisettes, des pistaches, des noix concassées ou réduites en purée. On évitera tout de même les cacahuètes, véritables bombes de calories. 
  • Des graines : Courge, chanvre, chia, tournesol, graines de lin, quinoa, des graines moulues ou torréfiées absolument indispensables à toute recette digne de ce nom ! 
  • Des superaliments : Riches en vitamines, en minéraux, en acides aminés, les superaliments ont d’extraordinaires vertus sur la santé. Ils participent notamment au renforcement du système immunitaire et aident à lutter contre de nombreuses maladies. On mise sur une touche de miel, quelques baies d’açaï ou de goji, un peu de poudre de maca ou de grué de cacao.

Je soigne la présentation

Dernier détail et non des moindres, une recette peut finalement être gâchée par le choix du contenant inadapté ! Pas toujours facile d’ailleurs de trouver le bol parfait.

Trop fin ? Le smoothie pourrait rapidement perdre de sa consistance. Trop étroit ? Il faut pourtant avoir la place d’ajouter tous nos toppings. Trop large ? Et c’est tout le visuel qui s’effondre. 

Pour être sûr de ne pas se tromper, on fera le choix d’un joli bol coco en matière naturelle qui saura bien mieux qu’un bol en porcelaine mettre en valeur nos créations culinaires ! Petits mais profonds, leur popularité semble s’être développée en même temps que l’apparition des smoothie bowls. À compléter d’une cuillère en bois indispensable pour rester dans le thème.

Découvrez nos bols en noix de coco

10 conseils pour réussir son smoothie bowl

Se préparer avant de commencer 

Un smoothie bowl se consomme ultra frais et commencera à fondre légèrement à peine versé dans notre bol. Pour gagner du temps, on préparera à l’avance nos fruits, nos graines et tout autre topping de notre choix afin de les ajouter rapidement et de garder la plus belle texture possible. 

Interdits les jus de fruits

La saveur des fruits mixés se suffira largement à elle-même ! Pour éviter l’ajout de sucre superflu, on troquera les jus de fruits par un peu d’eau de coco ou de lait végétal non sucré. 

Une texture veloutée ou rien

Le smoothie bowl, plus encore qu’un simple smoothie, n’est pas une boisson mais se situe à mi-chemin entre la glace, le yaourt et la purée de fruits. La texture de la préparation finie devra être suffisamment épaisse pour pouvoir être facilement récupérée à la cuillère depuis le bol du blender. Ajoutez par exemple un peu de protéine en poudre, de banane congelée ou une bonne dose de yaourt grec, tant que les fruits restent dominants ! 

Doucement avec les liquides

Indispensables à la préparation, les laits végétaux et autres eaux de coco s’ajoutent progressivement de manière à contrôler en permanence la texture. Le blender aura un rôle à jouer ici. Plus il sera performant, moins il vous faudra ajouter de liquide à la recette ! Et puis la quantité nécessaire variera également en fonction de la recette. Mieux vaut commencer avec une petite quantité que l’on complétera cuillerée après cuillerée, au fil du mixage. 

Des fruits congelés avant tout

Face aux inconditionnels des fruits frais, on répondra ici que rien ne vaut une belle quantité de fruits mixés qui apporteront de la fraîcheur et de la texture sans rien enlever aux saveurs.

Prenez l’habitude d’avoir toujours dans votre congélateur quelques portions de myrtilles, de framboises ou de pêches épluchées, sans oublier les bananes à congeler bien mûres ! 

Les glaçons, pas question !

Utiliser des fruits congelés permettra justement d’éviter une erreur fréquente dans l’élaboration de ses smoothie bowls. Les glaçons n’apportent jamais rien aux recettes hormis de l’eau. Ils prennent en revanche de la place dans le bol de votre blender, là où vous pourriez ajouter une portion de fruits supplémentaire.

Gare aux calories

Sains et jolis peut-être, mais les smoothie bowls peuvent s’avérer au final très caloriques en fonction des toppings pour lesquels on optera. L’idée ici, c’est de se faire plaisir de manière équilibrée, en gardant un œil sur la part de sucre ajoutée.

Un bon smoothie bowl ne sera jamais trop gras ni écœurant alors il faut parfois réfréner l’envie d’y ajouter tout et n’importe quoi ! On misera sur des fruits frais, des pétales de coco non sucrés, du granola maison ou quelques noix brutes par exemple, en s’assurant que la part de fruits est bien supérieure. 

De l’ordre dans les ingrédients

Ajouter tous nos ingrédients ensemble dans le bol de notre blender et mixer à l’aveugle ? Certainement pas ! L’ordre dans lequel vous placerez vos aliments a une réelle importance.

On commence avec les ingrédients crus que vous souhaiterez mixer (avocat, noix, fruits frais…) puis les ingrédients congelés dans un ordre précis également. D’abord les fruits les moins fragiles tels que les morceaux de mangue, de fraise ou de banane, puis les plus délicats comme les mûres et les framboises. Cela aidera le smoothie bowl à fondre moins rapidement. Les liquides et les éventuelles protéines en poudre arrivent tout à la fin. 

De l’harmonie dans les couleurs

Du jaune et du bleu, et l’on obtient du vert. Du jaune et du rouge, et l’on obtient de l’orange. Essayez-vous en revanche à des mélanges hasardeux de couleurs pour obtenir à coup sûr un marron pas toujours très esthétique lorsqu’il n’est pas souhaité ! On évitera pour cela de mélanger des aliments aux couleurs trop éloignées les unes des autres. 

De la cohérence dans le goût

On gardera enfin en tête que certaines associations de fruits fonctionnent bien mieux que d’autres. Pas question une fois encore de se laisser aller à tous les ajouts possibles et inimaginables, une surenchère de saveurs ne sera en rien meilleure à une poignée d’ingrédients savamment choisis !

Envie d’exotisme ? On reste sur les mangues, les bananes voire les pêches et la noix de coco. Plutôt fruits rouges ? Des cerises, des fraises, des framboises voire une poignée de fruits noirs, rien de plus. Et pourquoi pas du chocolat ? Il se mariera à merveille avec la fraise, la cerise et la banane. À noter que les protéines en poudre aromatisées devront également être en accord avec l’ensemble. 

8 recettes de smoothie bowl colorées et faciles à réaliser

Assez parlé, place aux recettes avec 8 idées incontournables à réaliser saison après saison ! 

Smoothie bowl à la spiruline et à la banane

Ingrédients :

  • Pour le smoothie : 25 cl de lait d’amande, ½ banane, 1 cuillerée à café de sirop d’érable, 2 cuillerées de beurre de cacahuète, 2 cuillerées à café de spiruline.
  • Pour les toppings : 1/2 banane coupée en rondelles, quelques myrtilles, quelques fraises en morceaux, noix de coco en poudre, graines de chia.

Instructions :

  • Mettre de côté la spiruline et mixer tous les autres ingrédients du smoothie. Ajouter la spiruline, mixer encore pour bien mélanger.
  • Verser dans un bol, décorer des toppings choisis. 
  • Déguster sans attendre.

Smoothie bowl aux myrtilles et à la baie d’açaï

Ingrédients :

  • Pour le smoothie : 160 g de myrtilles, 145 g de fraises, 1 banane, 375 ml  de lait végétal au choix, 1 cuillerée à café de graines de chia, 2 cuillerées à soupe de poudre d’açaï.
  • Pour les toppings : 1/2 nectarine coupée en quartiers, quelques myrtilles, quelques fraises et un kiwi coupé en morceaux.

Instructions :

  • Mixer tous les ingrédients jusqu’à obtenir la consistance désirée.
  • Verser dans un bol, décorer des toppings choisis. 
  • Déguster sans attendre.

Smoothie bowl aux framboises et aux baies de goji 

Ingrédients :

  • Pour le smoothie : 170 g de framboises, 1 fruit de la passion, 1 citron vert, 1 cuillerée à soupe d’amandes, 1 cuillerée à soupe d’huile de lin.
  • Pour les toppings : quelques mûres et framboises,une poignée de pistaches concassées, de baies de goji, de graines de chia, de graines de courge. 

Instructions :

  • Mixer tous les ingrédients jusqu’à obtenir la consistance désirée.
  • Verser dans un bol, décorer des toppings choisis. 
  • Déguster sans attendre.

Smoothie bowl au chocolat et au lait d’amande

Ingrédients :

  • Pour le smoothie : 240 ml de lait d’amande non sucré, 15 ml de sirop d’érable, 40 g de flocons d’avoine, 20 g de cacao en poudre non sucré, 5 g de beurre de noix au choix, 1 cuillerée à café d’extrait de vanille liquide. 
  • Pour les toppings : ½ banane coupée en rondelles, copeaux de noix de coco, quelques noisettes décortiquées, graines de sésame, cacao concassé. 

Instructions : 

  • Dans le bol d’un blender, ajouter tous les ingrédients et mixer à pleine puissance jusqu’à ce que les flocons d’avoine se soient entièrement intégrés à la préparation. Ajouter un peu de lait d’amande si le mélange est trop épais.
  • Ce smoothie bowl peut se consommer chaud en le transférant quelques instants dans une casserole, autrement nous le verserons directement dans notre bol.
  • Décorer des toppings choisis et servir sans attendre. 

Smoothie bowl aux fruits rouges

Ingrédients :

  • Pour le smoothie : 120 g de fruits rouges, 15 cl de lait de soja, 40 g de flocons d’avoine, 1 petite banane. 
  • Pour les toppings : quelques framboises et mûres, 1 fruit du dragon, quelques rondelles de banane, des graines de tournesol et de chia.  

Instructions : 

  • Dans le bol d’un blender, mixer les ingrédients du smoothie jusqu’à obtenir une consistance onctueuse..
  • Décorer des toppings choisis.
  • Servir sans attendre.

Smoothie bowl exotique à la mangue et à l’ananas

Ingrédients :

  • Pour le smoothie : 125 d’ananas, 150 de mangue coupée en morceaux, 10 cl de jus de citron vert, 75 g de lait de riz, 10 g de sirop d’agave, 30 g de graines de chia. 
  • Pour les toppings : une dizaine de myrtilles, granola, noix de coco râpée, quelques rondelles de banane, un peu d’ananas coupé en morceaux.  

Instructions : 

  • Dans le bol d’un blender, ajouter tous les ingrédients du smoothie et mixer.
  • Verser la préparation dans un bol et garnir des toppings choisis.
  • Servir sans attendre.  

Smoothie bowl à la banane et à la grenade

Ingrédients :

  • Pour le smoothie : 2 bananes, 150 g de framboises, 25 cl de lait de coco. 
  • Pour les toppings : quelques pommes coupées en quartiers, noisettes concassées, ananas en morceaux, graines de grenade et de citrouille.  

Instructions : 

  • Dans le bol d’un blender, ajouter tous les ingrédients du smoothie et mixer.
  • Verser la préparation dans un bol et garnir des toppings choisis.
  • Servir sans attendre.

Smoothie bowl aux pommes et à la framboise

Ingrédients :

  • Pour le smoothie : ½ banane, 60 g de framboises,25 g de mûres, 1 cuillerée à café de sirop d’agave, 10 cl d’eau de coco ou de lait végétal. 
  • Pour les toppings : quelques pommes coupées en quartiers, noisettes concassées, framboises, myrtilles, graines de chia et de courge.  

Instructions : 

  • Dans le bol d’un blender, ajouter tous les ingrédients du smoothie et mixer.
  • Verser la préparation dans un bol et garnir des toppings choisis.
  • Servir sans attendre.

Bonne dégustation !

eget justo Praesent nunc ut at non