Quels apports journaliers recommandés pour la vitamine D3 ?

Le dosage recommandé en vitamine D3, un vrai casse-tête ! Il y a les autorités de santé françaises qui préconisent des apports quotidiens d’environ 400 UI, Santé Canada qui propose une prise journalière de 600 UI maximum et de nombreux autres chercheurs convaincus que le dosage idéal sera plutôt de l’ordre de 4000 UI par jour ! S’il est aussi difficile de s’y retrouver, c’est que les apports nécessaires dépendront exclusivement du profil et du mode de vie de chaque individu. Et forcément, comme l’état de santé, ça évolue !

Comment se calcule le dosage de la vitamine D3 ?

L’apport quotidien en vitamine D3 n’est certainement pas dû au hasard. On le calculera en fonction de ses propres carences qui reposeront elles-mêmes sur le poids, l’état de santé de chaque individu, ou encore le degré de pollution et le temps passé à l’extérieur à la lumière du soleil. On adaptera alors chaque prise en fonction de ses paramètres personnels tout en tâchant de ne pas descendre en-dessus des 50 ng par mL de sang. 

La vitamine D3 se prendra d’octobre à mars soit durant l’automne-hiver mais pourra aussi accompagner les patients tout au long de l’année à condition d’être en accord avec leur dosage sanguin, leur type de peau et leur niveau d’exposition.  

Quelle est la dose idéale de vitamine D ?

Disponible en une multitude de dosages différents, la vitamine D3 en vente libre propose généralement des dosages compris entre 400 à 2000 UI ce qui correspond aux apports recommandés pour la plupart des individus à savoir :

Tranche de la population

Dose estivale (UI)

Dose hivernale (UI)

Nourrissons

200-400

400-500

Enfants

400-800

2000-3000

Adultes

400-1000

2000-4000

Les personnes âgées quant à elles, plus fragiles, pourront opter pour des apports en vitamine D3 légèrement supérieurs au plus fort de la saison hivernale.

D’une façon générale, on préfèrera sans doute les suppléments moyennement dosés, entre 1000 et 2000 UI, qui permettent des apports journaliers stables à chaque saison.

Cas particuliers

On notera toutefois que certaines pathologies imposeront une prise quotidienne de vitamine D3 bien spécifique, comme ce sera notamment le cas pour :

  • La prévention de l’ostéoporose : 400 à 1000 UI par jour et jusqu’à 2000 UI pour les personnes âgées de plus de 50 ans. À compléter d’un apport quotidien en calcium de 1200 mg.
  • Le traitement de l’ostéoporose : 800 à 2000 UI quotidiens tous sujets confondus, avec un apport en calcium de 1200 mg.
  • La prévention du cancer : 2000 à 4000 UI de vitamine D3 en automne et en hiver, tous sujets confondus. Les personnes les plus susceptibles de développer des carences pourront conserver ce type d’apports tout au long de l’année : personnes âgées, personnes à la peau foncée ou s’exposant peu. Les autres pourront diminuer leur prise quotidienne durant l’été à condition de prendre régulièrement le soleil sans se brûler !
venenatis tristique Nullam eget Praesent dolor vel, commodo felis