Quels sont les aliments les plus riches en vitamine D3 ?

Éléments phares de toute alimentation saine, c’est ici un carton rouge pour les fruits et les légumes qui présentent d’une façon générale des apports en vitamine D3 étonnamment bas. Si l’on note en France autant de carences alimentaires alors que les apports journaliers recommandés préconisent 20 à 25 µg enfants et adultes compris, c’est que les aliments les plus riches en vitamine D3 ne font pas forcément partie de ce que l’on a l’habitude de consommer. Alors on fait un petit effort et l’on tente la diversification !

L’huile de foie de morue

On ne la présente plus. Avec 250 µg de vitamine D3 aux 10 cl, elle est aujourd’hui aussi incontournable que délaissée. Dommage pourtant, car elle est aussi riche en vitamine A nécessaire à la santé oculaire et en oméga 3 bons pour le cœur. Et puis on la retrouve désormais sous forme de gélules sans aucun goût alors plus question de s’en passer !

Le foie de morue

Sans surprise, le foie de morue consommé tel quel reste une véritable mine d’or en vitamine D3. Les plus téméraires pourront tenter de le déguster cru afin de profiter de ses 100 µg par 100 grammes mais même cuit il conserve 54 µg pour la même quantité, soit déjà plus que nos besoins journaliers ! 

Le hareng

Ce poisson des mers froides arrive en troisième position des aliments les plus riches en vitamine D3. On le préfèrera grillé, fumé ou mariné pour les meilleures apports avec respectivement 22, 16,1 et 13,1 µg aux 100 grammes.

Les maquereaux et les sardines

Avec une teneur moyenne de 12,3 µg très précisément pour 100 g, les maquereaux et les sardines arrivent à égalité dans le classement. On privilégiera les premiers frits et les secondes grillées afin d’optimiser les apports.

La truite

On la confond généralement avec le saumon du fait de sa couleur rosée et pourtant, la truite présente une teneur en vitamine D3 légèrement supérieure. Elle se consommera idéalement cuite au four, pour 11 µg aux 100 grammes ou bien fumée, avec 5,2 µg aux 100 grammes.

Le saumon

C’est l’un des poissons les plus consommés en France et on le retrouve tout juste derrière la truite avec 10 µg de vitamine D3 en moyenne pour une portion de 100 g. Pas de four ici, on préfèrera si possible la vapeur ou la consommation crue, qui nous apportera 4,69 µg aux 100 grammes.

Le chocolat noir

Et lorsque l’on a fait le tour du poisson, il reste le chocolat ! Riche en magnésium, on le connaît pour être un excellent anti-déprime mais moins pour sa bonne teneur en vitamine D3. Avec environ 5 µg aux 100 grammes, l’apport est inférieur à celui offert par les poissons mais reste une excellente façon d’allier gourmandise et santé !

amet, felis fringilla tempus id, tristique Curabitur