Quand l’essuie-tout passe au lavable

Les essuies-tout, nous en consommons un peu trop pour ne pas dire des quantités astronomiques ! Pour les petits dégâts du quotidien, on pourra généralement leur préférer l’utilisation d’une simple éponge ou mieux encore, d’un essuie-tout écologique lavable, en fibre naturelle. Un verre renversé, une petite surface à frotter, on essuie, on passe en machine et c’est reparti. Un bon moyen de soulager la planète ! 

Essuie-tout lavable : 100% Fibre de Bambou

  • ✅ RÉUTILISABLES & ÉCONOMIQUE – Vous n’aurez plus à utiliser d’essuie-tout jetable! Chaque feuille de notre rouleau peut être lavée jusqu’à 100 fois, ce qui équivaut à près de 60 rouleaux classiques et vous fait réaliser des économies.
amazon
12.99
Comparer les prix
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Mission Zéro Déchet dans ma cuisine !

Les textiles sanitaires (couches, lingettes, essuies-tout…) comptent pour 8% de nos déchets annuels, avec 34 kg par personne et par an. Chaque foyer consomme en moyenne 3 rouleaux par semaine, l’équivalent de 144 rouleaux par an pour près de 80 euros dépensés. Et pour quoi ? Pour absorber un liquide renversé, se moucher parfois avant d’être relégué au simple rang de déchet !

Mais puisque la cuisine se met progressivement au Zéro Déchet, peut-être avez-vous déjà remplacé vos anciennes bouteilles en plastique par une carafe en verre, votre film plastique par un joli bee’s wrap et vos produits ménagers industriels par des préparations maison. L’étape suivante ? L’essuie-tout lavable économique et écologique qui en plus de remplir ses différentes missions, contribue à sauver au quotidien des milliers d’arbres de la déforestation ! 

Quelles alternatives à l’essuie-tout jetable ?

Les lingettes microfibre

Simples d’utilisation et vendues dans tous les supermarchés, elles offrent une solution durable mais imparfaite sur le plan environnemental. Derrière son aspect de chiffon, la microfibre est en réalité essentiellement faite de plastique et libérera à chaque lavage des milliers de particules toxiques. Trop petites pour être filtrées par les stations d’épuration, elles se retrouvent finalement en liberté dans l’eau où elles attireront de nombreux polluants avant d’être avalées par les poissons que nous consommons. Prudence

Les essuies-tout lavables

À l’image des cotons démaquillants réutilisables, les essuies-tout lavables s’utilisent encore et encore et sont parfaitement sains à la fois pour la santé et pour l’environnement. Issus de fibres naturelles de bambou, reconnu comme le matériau le plus éco-responsable qui soit, ils s’avèrent trois fois plus absorbants que leurs homologues jetables en papier.

Les essuies-tout compostables

Fabriqués à partir de fibre végétale (cellulose et coton) selon les principes de la gestion durable, ils finiront leur vie au compost à condition de n’être imprégnés que de matières organiques (sauces, épluchures, miettes…).

Pourquoi passer à l’essuie-tout lavable ?

L’essuie-tout lavable a trouvé ses marques sans difficulté en se faisant à la fois très absorbant et décoratif ! Les modèles rivalisent ainsi d’inventivité, du plus sobre semblable à l’essuie-tout classique au plus coloré, et s’enroulent feuille après feuille à l’aide de boutons pression pour former un véritable rouleau. Chacune peut être lavée entre 100 et 300 fois, l’équivalent d’environ 90 rouleaux jetables.

Le nettoyage, lui, est bien sûr 100% naturel, doux, sans rayer aucune surface. Et puis l’essuie-tout lavable devient de plus en plus absorbant à chaque lavage, pour des performances de plus en plus optimales au fil du temps ! 

Et puisqu’ils sont polyvalents, les essuies-tout lavables remplacent non seulement les rouleaux d’essuie-tout traditionnels mais aussi les éponges en cuisine lors de la vaisselle, ou les lingettes en tout genre pour épousseter les meubles ou l’électroménager. Naturellement antibactérien, antimicrobien et hypoallergénique, le bambou empêche également la prolifération des moisissures et des bactéries et s’utilise aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. 

À emporter pourquoi pas en guise de serviettes en tissu lors d’un pique-nique ou d’un apéritif entre amis improvisé ! 

Conseils d’utilisation

La finesse des feuilles facilite considérablement leur entretien. En fonction du type de tache, on les lavera à la main avec juste un peu de savon, ou bien on passera notre essuie-tout lavable en machine à 60 degrés (40 degrés pour un lavage plus économique). Et pour bien désinfecter le tout, on pensera à le faire bouillir occasionnellement dans un récipient d’eau ou bien à le placer encore humide au micro-ondes durant une trentaine de secondes. 

On évitera si possible le sèche-linge pour prolonger au maximum la durée de vie de notre essuie-tout et on lui donnera si on le souhaite un petit coup de fer à repasser avant de le réutiliser. Un jeu d’enfant ! 

risus. risus nec tristique neque. ut eleifend eget dapibus