Avocat

L’avocat est le fruit d’un arbre à fleur (Persea Americana) de la famille des Lauraceae, originaire d’Amérique centrale.

La culture de l’avocat est très répandue à travers le monde dans les régions tropicales et méditerranéennes.

Il existe de nombreuses variétés d’avocat qui nécessitent des conditions climatiques différentes. Certaines espèces ne pouvant se développer  que dans des régions subtropicales humides.

Produit partout dans le monde, il est possible de trouver des avocats tout au long de l’année. Les variétés méditerranéennes sont disponibles de l’automne au début du printemps.

La forme des fruits varie en fonction des espèces de la forme ovoïde à celle d’une poire.

La peau, assez dure, peut être totalement lisse ou légèrement granuleuse, de couleur jaune à vert très foncé.

La chair est de couleur jaune-vert et tendre lorsqu’elle est bien mûre. Au milieu on trouve un gros noyau sphérique de la taille d’une balle de ping-pong.

Les bienfaits de l’avocat

L’avocat est très riche en vitamines, notamment la vitamine K qui favorise l’augmentation de la densité des os et permet de réduire les problèmes menstruels (douleurs et saignements abondants). Il contient aussi de la riboflavine (B2) qui a une action bénéfique sur la peau et les muqueuses.

L’avocat contient plusieurs types de vitamines B essentielles (B5 et B6) qui augmentent le métabolisme en favorisant l’assimilation des protéines, des glucides et des lipides.

Il est également riche en vitamine E et potassium dont les propriétés antioxydantes participent à la réduction des risques de cancer, de maladies cardio-vasculaires et à la régulation de l’hypertension.

C’est un fruit nourrissant et calorique, car son taux de graisse est assez élevé. On peut en extraire une huile végétale de qualité.

Bien que l’avocat contienne un taux assez élevé d’acides gras, ceux-ci sont insaturés et des études ont montré que leur consommation n’augmentait ni le cholestérol ni la masse graisseuse.

Comment choisir un avocat ?

La période de récolte de l’avocat dépend de la variété mais aussi de la région et des conditions atmosphériques dans lesquelles il a poussé.

La meilleure façon de choisir un avocat est d’exercer une petite pression du doigt sur la peau, celle-ci doit s’enfoncer très légèrement. Il faut éviter les fruits dans lesquels le doigt s’enfonce trop facilement, car il sera trop mûr et inconsommable. Dans le doute, il est préférable de choisir un fruit légèrement dur, car il est assez facile de faire mûrir des avocats.

Si la tige est encore présente sur le fruit, tirer légèrement dessus. Si elle résiste et reste accrochée, il n’est pas encore mûr.

En l’absence de tige, vous pouvez également observer la couleur de son emplacement (petit creux rond en haut du fruit) : Jaune, il n’est pas encore mûr, vert, il l’est. En revanche s’il est marron, le fruit est probablement trop mûr.

Comment conserver un avocat ?

Les avocats peuvent continuer à mûrir après leur cueillette. Pour ce faire, il faut les conserver intacts (non coupés, non pelés) sur un plan de travail.

Pour accélérer le processus, il est possible de les enfermer dans un sac en papier, car le gaz qu’ils produisent (éthylène) augmente la vitesse de mûrissement.

Ils peuvent ainsi être gardés plusieurs jours jusqu’à ce qu’ils soient parfaitement mûrs. Lorsque leur chair commence à être légèrement souple à la pression, il est temps de les ranger dans le bac à légumes du réfrigérateur où il peuvent se conserver de trois à cinq jours.

Il faut consommer rapidement un avocat mûr, et ne pas le laisser à température ambiante.

La chair peut être congelée, mais la congélation doit se faire très rapidement après avoir coupé le fruit et il faut y ajouter un peu de jus de citron pour que la chair ne brunisse pas.

ut mi, Curabitur quis, accumsan sed elit. felis Praesent id dictum