Jus de carambole

La carambole est un fruit très apprécié pour son goût exotique, mais également pour les nutriments qu’elle contient : vitamines A et C, calcium, potassium, fer, phosphore et antioxydants.

Les caramboles peuvent donner un goût acide ou sucré, dépendant de la quantité d’acide oxalique qu’elles contiennent.

Préparation du jus de carambole

Pour réaliser du jus de carambole à l’extracteur de jus, il suffit de d’abord bien laver le fruit, puis de le couper en quatre ou en deux. Ceci dit, certains extracteurs de jus sont tout à fait capables de broyer le fruit en entier.

Une fois les morceaux de carambole placés dans l’extracteur de jus, on y ajoute une certaine quantité d’eau. Plus il y aura d’eau, plus le jus sera liquide ; à l’inverse, moins il y en aura, plus le jus sera concentré.

On peut boire le jus ainsi obtenu tel quel ou alors ajouter des glaçons ou  éventuellement un peu de sucre, de préférence du sucre de canne.

Selon les envies, on peut ajouter au jus de carambole de la cannelle, du citron, de la menthe, de la coriandre, du gingembre ou des pommes.

Conservation du jus de carambole

Le jus de carambole frais se conserve au réfrigérateur pendant environ 24 heures, au-delà desquelles il perdra ses vitamines et minéraux et son goût ne sera pas aussi bon que frais.

Propriétés du jus de carambole

Le jus de carambole est très pauvre en calories et favorise le développement du métabolisme, ainsi que le renforcement des défenses immunitaires. En effet, il est recommandé pour soigner la toux ou les « gueules de bois », mais il protège également le colon, car il empêche les toxines d’être absorbées par l’organisme.

Ce jus est également recommandé en cas de constipation ou de problèmes d’insomnies, mais aussi pour diminuer le mauvais cholestérol et améliorer la santé de la peau. Certaines études ont également démontré que le jus de carambole retardait l’apparition de cancers.

Précautions sur la toxicité

La carambole est un fruit qui contient beaucoup d’acide oxalique. Il doit donc impérativement être évité par les personnes qui souffrent (ou qui sont à risque) de calculs rénaux, de goutte, d’arthrite rhumatoïde et d’ostéoporose.

Les personnes qui ont l’estomac facilement irrité doivent également s’abstenir d’en consommer, que ce soit le fruit ou le jus.

De même, et ceci est valable pour tout le monde, il faut éviter d’associer la carambole avec d’autres fruits qui contiennent beaucoup de calcium. En effet, l’acide oxalique combiné au calcium créent tous deux un ensemble très indigeste.

Il est également fortement déconseillé de manger des aliments riches en acide oxalique (comme le tofu) ou en calcium immédiatement après avoir consommé une carambole ou bu son jus.

Pour les personnes sans problème de santé apparent, il est recommandé de manger une carambole entière environ une fois par semaine, pas plus. Par contre, si on en consomme qu’une tranche ou deux, comme cela se fait en décoration sur les gâteaux ou dans les cocktails par exemple, on ne risque rien.

 

vulputate, venenatis, Praesent neque. quis id, mattis Phasellus amet, dictum porta.