Carpobrotus edulis (Carpobrotus edulis)




Description de l’espèce


© Gérald Berger
Griffe de sorcière
Carpobrotus edulis
La Griffe de sorcière (Carpobrotus edulis et Carpobrotus acinaciformis) est une plante de la famille des aizoacées. C’est une plante vivace, un peu ligneuse à a base, avec des tiges rampantes ou pendantes (de 60 120 cm, jusqu’à 3 m) formant une sorte de tapis sur le sol. Les feuilles sont très épaisses et charnues, gorgées d’eau, de section triangulaire. Elles sont opposées et séparées par des entre-nœuds de plusieurs centimètres. Elles mesurent 8 à 11 cm de long. Les fleurs terminales et solitaires sont rose-pourpre, roses, orangées ou jaunes, grandes (50-120 mm de diamètre) formées de nombreux pétales et d’étamines jaunes s’épanouissant au soleil et vers le milieu de la journée. Le fruit acide, charnu, indéhiscent, en forme de figue est une baie.

Ecologie

La Griffe de Sorcière a une grande plasticité écologique. On la rencontre sur les milieux littoraux où elle colonise les falaises côtières sur silice (et plus rarement calcaire), les pentes rocailleuses, les rochers littoraux, les dunes sableuses mais aussi des formations rudérales. Elle est particulièrement adaptée à la couverture rapide de talus peu végétalisable.

Reproduction


© Gérald Berger
Griffe de sorcière
Carpobrotus edulis
La Griffe de sorcière se reproduit de deux façons différentes : par reproduction sexuée et par reproduction asexuée.
  • Reproduction sexuée : Au printemps, les plantes produisent de grandes fleurs de 5 à 12 cm de diamètre. Ces dernières sont jaunes, rose claire à fuchsia pour l’espèce edulis et rouge à violet pour l’espèce acinaciformis. La pollinisation se fait par les insectes mais les fleurs peuvent être autofécondes. Cette dernière aboutit à la formation de graines qui sont ensuite disséminées dans les environs par les vertébrés qui consomment les fruits (le passage des graines dans le tube digestif des animaux facilite leur germination) mais aussi par les fourmis. Chaque fruit peut contenir de 1000 à 1800 graines chez C. edulis et de 650 à 750 graines chez C. acinaciformis.
  • Reproduction asexuée : La propagation végétative s’effectue par le biais de fragments de tiges transportés par l’eau de mer ou les oiseaux (goéland). La croissance des stolons est rapide : un seul pied peut couvrir une surface de 20 m² en 10 ans.


Répartition géographique

Le Carpobrotus est une plante originaire de la région du Cap en Afrique du Sud qui fut introduite dès 1680 en Europe (au jardin botanique de Leyden en Hollande). Elle fut plantée en 1690 dans les jardins britanniques. Elle a été citée naturalisée à Guernesey et Jersey en 1886. Décorative, résistante et capable de fixer rapidement des sols nus, elle est malheureusement introduite sur l’ensemble des côtes françaises. En Europe, les Carpobrotus se localisent principalement sur le littoral méditerranéen mais ils sont aussi présents sur la côte atlantique depuis le Portugal jusqu’au nord de l’Irlande.

Statut de l’espèce

Aucun statut de protection

GB


Haut de page