Vous êtes ici : > Accueil > Menaces > Pollution > Pollution physique en milieu marin


Pollution



Pollution physique en milieu marin





Les déchets marins sont présents dans tous les océans du monde, et pas seulement dans les régions densément peuplées. On en retrouve ainsi dans des secteurs éloignés de toutes activités humaines. Ces déchets représentent un problème complexe qui a de fortes implications pour l’environnement marin.


Les déchets marins sont présents dans tous les océans du monde, et pas seulement dans les régions densément peuplées. On en retrouve ainsi dans des secteurs éloignés de toutes activités humaines. Ces déchets représentent un problème complexe qui a de fortes implications pour l’environnement marin mais aussi côtier et pour les activités humaines. Ce problème vient non seulement d’une mauvaise gestion des déchets, d’un manque d’infrastructures, du comportement irresponsable de l’homme et d’une mauvaise compréhension des conséquences potentielles de ses actions.
Les déchets marins ont de multiples incidences négatives sur l’environnement, mais également sur l’économie, la sécurité et la santé. La plupart des déchets marins ont un très faible taux de décomposition, conduisant à une accumulation progressive (mais importante) de déchets dans le milieu marin.

Les déchets marins résultent du déversement par l’homme, de manière accidentelle ou intentionnelle, de détritus à la mer. La majorité des déchets marins proviennent de la marine marchande, des bateaux de croisières, des navires de pêche, des bateaux de plaisance, des exploitations pétrolières offshores, des plateformes de forages ainsi que des installations aquacoles.
Les sources de déchets peuvent également être d’origines côtières ou terrestres. C’est le cas notamment des déchets présents sur les plages, les quais, les ports, les marinas ou encore les berges. Mais ils peuvent provenir également des déchets provenant de décharges situées près des côtes, des déchets présents dans les fleuves qui sont déversés à la mer, du rejet des eaux usées non traitées, du tourisme côtier. Enfin, on peut également citer le rejet d’importantes quantités de matériaux à la mer lors d’évènements climatiques exceptionnels tels que les inondations, les ouragans ou encore les tsunamis.
L’accumulation de déchets en mer et la dispersion de ses déchets sont fortement influencés par les courants océaniques, les cycles de marées, la topographie à l’échelle régionale et le vent.

Ces déchets peuvent être notamment des poubelles jetées à la mer par les plaisanciers, des cigarettes, du matériel de pèche (lignes, filets, fils, hameçons, …), des bouteilles, des couches pour bébés, des piles, des pneus, des seringues, des sacs plastiques, emballages divers, des vêtements, des canettes,…

En termes d’impact environnemental, le principal impact des déchets marins consiste en l’ingestion et l’étranglement de la faune marine. Cela provoque soit la mort directe de l’animal, soit une mutilation de l’animal pouvant conduire à sa mort. Parmi les autres menaces, on peut citer notamment l’étouffement des bons benthiques par les déchets, la perturbation des communautés benthiques lors de l’extraction de ces déchets, le transport éventuel d’espèces envahissantes entre les océans en utilisant les détritus… L’impact peut également résultait d’une modification de la qualité des eaux entraînant des conséquences pour la faune et la flore marine. Les espèces animales concernées sont notamment les tortues marines, les oiseaux marins ou encore les mammifères marins qui peuvent ingérer ces déchets involontairement.


Marquer et partager


Dans la même thématique


Haut de page

Auteur

GB

Ingénieur écologue
Directeur de la publication
Responsable et fondateur de Conservation-nature.fr

Voir sa fiche