Vous êtes ici : > Accueil > Biodiversité > >





Macroendoparasite : Organisme complexe vivant à l'intérieur de leur hôte.

Maxille : Pièce buccale formant la machoire chez les insectes.

Médiolittoral : Etage caractérisé oar des peuplements qui supportent ou exigent des émersions prolongées en tant que phénomène normal sans support d'immersion continue ou presque continue.

Méiofaune : Animaux qui vivent dans un substrat, comme le sol ou les sédiments aquatiques.

Mélanine : Granule pigmentaire d'autant plus important que la température est basse et l'humidité est forte.

Mélanisme : Présence de pigments noirs, en général de la mélanine.

Mellitophilie : Pollinisation par les abeilles.

Mellivore : Espèce se nourrissant de miel.

Mellivore : Désigne une espèce se nourrissant de miel mais pas exclusivement

Mésophile : Plante ayant des exigences modérées en eau et en humidité atmosphérique (cas des plantes des écosystèmes tempérés).

Mésosphère : Couche de l'atmosphère située entre la stratosphère et l'ionosphère, vers 50 à 80 km. La température décroit avec l'altitude.

Mésotrophe : Désigne un milieu aquatique dans lequel la teneur en élément minéraux nutritifs est moyenne

Métapopulation : Ensemble de populations interconnectées entre elles. Certaines d'entre elles vont s'éteindre totalement, d'autres temporairement car elles ont la possibilités d'être recolonisées par d'autres populations démographiquement excédentaires.

Métathorax : Troisième segment abdominal.

Microclimat : Ensemble des conditions de température, d'humidité et de vents particulières à un espace homogène de faible étendue à la surface du sol, dues à la topographie, à la végétation et à la proximité de l'eau

Microendoparasite : Organisme simple vivant à l'intérieur de leur hôte.

Migration : Déplacement de population périodique ou apériodique permettant à certains animaux de se soustraire à des conditions défavorables.

Mimétisme : Propriété que possèdent certaines espèces animales, pour assurer leur protection, de se rendre semblables par l'apparence au milieu environnant, à un être de ce milieu, à un individu d'une espèce mieux protégée ou moins redoutée.

Mitose : Division cellulaire d'une cellule mère en deux cellules filles possédant le même patrimoine génétique que la cellule dont elles sont issues.

Monocotylédone : Plante dont la graine possède un seul cotylédon.

Mrmécologie : Science qui étudie les fourmis

Muscicole : Organisme vivant dans les mousses.

Mutation : Modification accidentelle de la séquence nucléotidique d'un gène.

Mutualisme : Interaction dans laquelle les deux parties trouvent un avantage réciproque. Ils peuvent mener une existence indépendante mais elle se fait au dépend de leur croissance et de leur développement.

Mycélium : Ensemble des filaments constituant l'appareil végétatif du champignon.

Mycétophile : Organisme consommant des champignons.

Mycophage : Régime alimentaire basée sur la consommation de champignon ou mycètes

Myophilie : Pollinisation par les mouches.

Myrmécophilie : Pollinisation par les fourmis.

Nécrophage : Organisme se nourissant de cadavres.

Nécrophage : Désigne les espèces animales se nourrissant de cadavre

Necton : Organisme pélagique capable de se déplacer contre le courant.

Nervation : Disposition prises par les nervures sur une feuille.

Neurotransmetteur : Substance chimique permettant le transfert de l'inforation nerveuse d'un neurone à l'autre, en traversant la synapse (située entre deux neurones).

Neutrophile : Espèces nécessitant un complexe absorbant saturé mais sans excès d'ions calcium (Ex : Urtica doica)

Niche écologique : Position fonctionnelle et spatiale d'un organisme vivant. Habitat dans lequel il vit, la période de temps où il est présent et les ressources qu'ils tirent de cet habitat.

Nidicole : Organisme vivant sur des nids.

Nucléotides : Monomère constitutif des acides nucléiques composés d'une molécule de sucre à 5 carbone, d'une base organique (cet ensemble forme un nucléoside) et d'un, deux ou trois acides phosphoriques. Les nucléotides sont au nombre de quatre pour chaque acide nucléique et diffèrent par leur base organique Adénine, Cytosine, Guanine et Thymine pour l'ADN (le sucre étant un désoxyribose) ; et Adénine, Cytosine, Guanine et Uracile pour l'ARN (associées à un ribose).

Nymphe : Stade immature semblable à l'adulte chez les arthropodes, en particulier chez les insectes, avec un développement direct.

Ocelle : Oeil simple photorécepteur des insectes groupé par deux ou par trois sur le front ou sur le vertex.

Oligotrophe : Espèce s'accomodant de sols pauvres - OU milieu pauvre en éléments nutritifs.

Ombelle : Inflorescence dont les pédoncules partent du même niveau.

Ombellifère : Qui porte des ombelles.

Ombrophile : Adapaté à la pluie.

Ommochrome : Pigment naturel de couleur jaune - rouge - violet qui colore les ommatidies des insectes, les téguments de la mante religieuse et les épidermes larvaires des insectes. Ce sont des substances sécrétées par l'animal sous l'influence d'hormones.

Omnivore : Organisme ont le régime alimentaire est étendu, incluant des substances d'origine animale et végétale. Il s'alimente sur plus d'un niveau trophique.

Ordre : Subdivision de la classification regroupant les familles.

Organogenèse : Formation des organes au stabe embryonnaire. Cette étape suit la segmentation et la gastrulation.

Orophile : Adapté à la montagne

Osmose : Diffusion de substances en solutions aqueuses au travers des membranes cellulaires.

Ostiole : Orifice des champignons libérant les spores.

Ovipare : La femelle pond des oeufs dont l'éclosion a lieu après la sortie des voies génitales, au terme d'une période de développement embryonnaire.

Oxique : Pourvu d'oxygène

Oxyde nitreux : L'un des six gaz à effet de serre dont il est prévu de réduire les émissions au titre du Protocole de Kyoto. L'agriculture (gestion des sols et des effluents d'élevage) est la principale source anthropique d'oxyde nitreux, même si l'épuration des eaux usées, la combustion des combustibles fossiles et les procédés de l'industrie chimique jouent également un rôle important à cet égard. L'oxyde nitreux est aussi émis naturellement par toute une série de sources biologiques dans les sols et dans l'eau, et notamment par l'action microbienne dans les forêts tropicales humides.

Ozone : Forme triatomique de l'oxygène (O3), l'ozone est un constituant gazeux de l'atmosphère. Dans la troposphère, il se forme naturellement, mais aussi par suite de réactions photochimiques faisant intervenir des gaz dus à l'activité humaine (smog). L'ozone troposphérique agit comme un gaz à effet de serre. Dans la stratosphère, l'ozone résulte de l'interaction du rayonnement ultraviolet solaire et de l'oxygène moléculaire (O2). L'ozone stratosphérique joue un rôle décisif dans l'équilibre radiatif stratosphérique. C'est dans la couche d'ozone que sa concentration est la plus élevée.


Haut de page