Vous êtes ici : > Accueil > Biodiversité > >


Invasions biologiques



Grenouille taureau



La Grenouille taureau (Rana catesbeiana) est une grenouille originaire de Floride introduite volontairement par l'homme à différentes fins en Europe, et qui occasionne aujourd'hui une raréfaction des espèces aquatiques indigènes et est vectrice d'agents pathogènes pour la faune.


Présentation

La Grenouille taureau (Rana catesbeiana) est un amphibien de la famille des Ranidae. Cette grenouille atteint 15 à 20 cm du museau au cloaque à l'âge adulte pour un poids variant de 500 à 750 grammes. La couleur varie du vert olive au brun avec parfois des taches plus foncées, sauf la face ventrale qui est de couleur crème plus ou moins tachetée de gris. Il n'existe pas de ligne claire au milieu du dos, contrairement à la grenouille verte par exemple. Chez le mâle la gorge est jaune alors qu'elle est crème comme le ventre chez la femelle. Le tétard atteint 14 à 17 cm à la métamorphose, il est vert variable avec la face ventrale claire et le dos ponctué de points noirs également présents sur la queue.

La grenouille taureau est inféodée aux milieux aquatiques mais est peu exigeante vis-à-vis de la qualité de son habitat. Elle occupe des milieux lentisques tels que des lacs, mares, fossés, gravières en eau ou encore des bassins artificiels. Cependant, elle est aussi capable d'utiliser les eaux courantes pour se déplacer.
La grenouille taureau s'introduit d'abord dans des zones peu fréquentées par les autres animaux, avant de coloniser l'ensemble des zones humides adjacentes. En phase d'expansion, elles peuvent parcourir jusqu'à 5 km par an, se déplacant aussi bien sur Terre que dans l'eau grâce à des pattes postérieures puissantes.

Au cours de l'automne, les adultes entrent en hibernation. Ils peuvent se réfugier dans la vase et édifier une sorte de petite caverne pour se protéger. Ils reprennent leurs activités lorsque la température de l'eau est supérieure à 13°C et celle de l'air à 20-24°C. Les têtards n'hibernent pas : ils restent actifs tout au long de l'année.

La Grenouille taureau est un prédateur opportuniste. Elle se sustente de toutes les proies vivantes qu'elle est capable de capturer et de maîtriser. Elle chasse à l'affût et est active de jour comme de nuit. Ses principales proies sont : grenouilles, têtards, petits poissons et écrevisses. Les juvéniles mangent divers arthropodes (principalement des insectes), des mollusques, des têtards, d'autres petites grenouilles ainsi que des petits poissons. Le têtard est omnivore (œufs de poissons, et d'autres amphibiens, invertébrés, débris végétaux, déjection, cadavres).

Une femelle de grenouille taureau pond de 10 000 à 25 000 oeufs, les pontes sont étalées en nappes gélatineuses. Les oeufs sont très petits et éclosent au bout de 4 à 5 jours, du mois de mai au mois de septembre.

Origine

Rana catesbeiana est originaire de la côte est des États-Unis, de la frontière mexicaine à la région des Grands Lacs et au sud du Canada.

Raison de l’introduction

Cette espèce a été introduite par l’homme volontairement dans de nombre pays de la planète, que ce soit pour l’élevage, l’utilisation en tant qu’animal de compagnie ou encore comme agent de contrôle des insectes ravageurs. Des introductions involontaires ont également eu lieu via le marché des animaux de compagnie (œufs collés aux plantes destinées à l'aquariophilie par exemple ou têtards directement).

L'espèce est ainsi apparue dans de nombreux pays européens tels que l'Allemagne, la Belgique, l'Espagne, la France, la Grèce, l'Italie, les Pays-Bas ou encore le Royaume-Uni. Elle se retrouve également en Chine et au Japon ainsi que dans de nombreuses îles du Pacifique, dans les Grandes Antilles et dans certains pays d'Amérique du Sud : Brésil, Colombie, Cuba.

En France, au XIXe siècle, divers essais d'introduction ont vraisemblablement échoué. Cependant, au moins une introduction a réussi en 1968 en Gironde: un particulier propriétaire d’un château a rapporté d'Amérique du Nord une dizaine d'individus pour agrémenter l’étang de son parc. Quelques uns de ces individus se sont ensuite déplacés et ont colonisé les points d'eau adjacents. La taille de la population a considérablement augmenté et l'espèce s'est étendue sur de nombreux sites en Aquitaine.

Impacts

La Grenouille taureau est une espèce exotique envahissante. Sa présence perturbe les écosystèmes naturels et représente un danger pour la faune aquatique. Elle ne connaît en Europe aucun prédateur (En Floride, elles sont mangées par les alligators adultes qui en raffolent) et son taux de reproduction est très élevé, par conséquent son développement n’est pas limité. Son régime alimentaire étant omnivore et très varié, elle entraine donc une régression des populations autochtones et la disparition de plusieurs espèces indigènes.


Marquer et partager



Haut de page

Auteur

GB

Ingénieur écologue
Directeur de la publication
Responsable et fondateur de Conservation-nature.fr

Voir sa fiche