Vous êtes ici : > Accueil > Biodiversité > Monographies > Rollier d'Europe


Monographies



Rollier d'Europe





Le rollier d'Europe (Coracias garrulus) est la seule espèce de la famille des coraciidés à vivre en France. C'est un oiseau aux vives couleurs turquoise.


Description de l’espèce

Le Rollier d’Europe (Coracias garrulus) appartient à la famille des Coraciidae. De la taille du Choucas, le Rollier d'Europe est un oiseau trapu surmonté d'une grosse tête et pourvue d'un robuste bec noir. Son plumage est une succession de bleu avec des nuances de vert, sur le corps, les ailes et la tête. Ses ailes, en partie bleues sont bordées de noir. Ses plumes bleues sont particulièrement belles, car elles sont iridescentes. Son dos est marron-roux et ses rémiges sont noires.

Taille : 30-32 cm
Envergure : 66-73 cm
Poids : 110-155 g

Biologie

Ecologie

Le Rollier d’Europe fréquente les régions arides, ouvertes et chaudes, possédant des arbres isolés, des bosquets et des bois clairs riches en gros insectes terrestres. Il hiverne surtout dans les terres arides et les savanes arborées. En Europe, l’espèce niche principalement dans les anciennes cavités de Pic vert (Picus viridis) creusées dans les peupliers blancs (Populus alba) en particulier dans les forêts riveraines, et plus rarement dans les saules.

Comportement


© Gérald Berger
Rollier d'Europe
L’espèce est solitaire dans ses quartiers d’hiver. Les couples reproducteurs sont également solitaires et territoriaux, avec un système de reproduction monogame. Toutefois des couples peuvent nicher à proximité les uns des autres si il y a un manque de site de nidification dans la zone.
Toutes les populations de rollier sont migratrices, et hivernent en Afrique tropicale. Ils migrent de jour, soit de manière solitaire soit en petits groupes. A l’automne, on les observe passer principalement au Tchad, au Soudan, en Erythrée ; alors qu’au printemps on les observe principalement en Tunisie, en Libye, à Malte ou encore à Chypre.

Reproduction

La date de ponte varie très peu quelque soit l’aire de répartition de l’espèce, elle commence dès la troisième semaine de mai et se poursuit jusqu’à fin juillet.
Le rollier niche dans un trou d’arbre ou à défaut dans un trou d’un bâtiment ou d’un rocher. Il utilise un trou déjà disponible ou un vieux nid, et n’apporte aucun matériel. La femelle pond 3 à 5 œufs que les deux parents vont incuber durant 17 à 19 jours, même si la femelle y prend une plus grande part et notamment en la nuit et en cas de mauvais temps. Les jeunes, nidicoles, s’envoleront après 26 à 27 jours.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire du Rollier d’Europe est composé principalement d’insectes de moyennes et grandes tailles. Sa composition varie en fonction de l’aire de distribution de l’espèce et de la présence locale d’insectes. Ainsi les coléoptères sont majoritaires dans le régime au nord de l’aire de répartition alors que les orthoptères le sont au sud de l’aire.
Les principaux insectes consommés sont des Orthoptères (Gryllidae, Tettigoniidae, Acrididae, Gryllotalpidae) et des Coléoptères (Scarabaeidae, Geotrupidae, Carabidae, Tenebrionidae, Chrysomelidae, Silphidae, Curculionidae, Lucanidae, Cerambycidae, Elateridae, Cicindelidae, Dytiscidae, Staphylinidae, Histeridae , Buprestidae, Hydrophilidae, Byrrhidae, Coccinellidae, Lampyridae, Colydiidae). Mais on note également la consommation de larves de libellules (Dermaptera), de mantes (Mantidae), de mites, le lépidoptères, de diptères, d’hyménoptères, de formicidae.

Répartition géographique - Evolution et état des populations

En France, le Rollier d’Europe se reproduit sur le pourtour méditerranéen.

La population européenne de l’espèce est comprise entre 50 000 et 110 000. Les principales populations sont situées en Azerbaïdjan (1000 à 5000 couples), Bulgarie (1000 à 3000 couples), Chypre (2000 à 4000 couples), Roumanie (4600 à 6500 couples), Russie (6000 à 20 000 couples), Espagne (1000 à 2500 couples), Turquie (30 000 à 60 000 couples) et en Ukraine (4000 à 5000 couples). La population française est estimée entre 520 et 620 couples.

La population de Rollier d’Europe est en déclin dans toute l’Europe et principalement en Europe de l’est : Turquie, Russie,… mais aussi en Espagne et au Portugal. Les principales menaces affectant l’espèce sont les persécutions dans certains pays méditerranéens durant la migration. Des centaines voire des milliers d’oiseaux sont tués pour la nourriture en Oman ou en Inde. L’utilisation des pesticides et la conversion en monoculture a réduit les possibilités d’alimentation. Il est également sensible à la perte des forêts riveraines et des haies en Europe qui fournissent des habitats essentiels à la nidification.

Statut de l’espèce

Convention de Berne (Annexe 2)
Convention de Borne (Annexe 2)
Directive Oiseaux (Annexe 1)
Oiseau protégé (Article 1)
Oiseau protégé (Article 5)

Bibliographie

MULLARNEY K., SVENSSON L., ZETTERSTROM D. & GRANT P.J. (2004).- Le guide ornitho. Delachaux et Niestlé. 399 p.

SNOW D.W. & PERRINS C.M. (1998).- The birds of the Western Paleartic. Concise Edition. Oxford University Press. 1832 p.


Marquer et partager


Dans la même thématique



Haut de page

Auteur

GB

Ingénieur écologue
Directeur de la publication
Responsable et fondateur de Conservation-nature.fr

Voir sa fiche