Vous êtes ici : > Accueil > Actualités > Surexploitation des espèces > Vers une autorisation de la chasse commerciale à la baleine ?


Surexploitation des espèces

Vers une autorisation de la chasse commerciale à la baleine ?



La Commission Baleinière Internationale (CBI) vient de proposer d’autoriser la chasse commerciale à la baleine pour une durée de 10 ans. Ce compromis est destiné à résoudre les désaccords sur la chasse à la baleine. Il sera soumis au vote des états membres lors de la prochaine réunion se déroulant au mois de juin au Maroc.


Un moratoire de 1986 interdit la chasse commerciale mais il est ignoré par la Norvège et l'Islande. Le Japon exploite lui une faille juridique du texte, affirmant pêcher à des fins scientifiques.

La proposition de la commission fixe une capture annuelle de 410 baleines dans l’Antarctique pour la Japon, baissant ensuite à 205 individus en 2015-2016. Actuellement, les japonais chassent en moyenne 500 à 1000 baleines par an. Le pays a estimé le quota proposé par la CBI insuffisant et réclame par conséquent un quota plus important.

L’Australie est fermement opposée à ce compromis. « Nous sommes engagés dans le moratoire sur la pêche commerciale et nous voulons que soit mis un terme à la pêche dans l'océan méridional, nous menons le combat pour protéger les baleines à la CBI », a déclaré le ministre australien de l'Environnement Peter Garrett. Alors que la Nouvelle-Zélande qui est hostile à cette chasse, n'est pas opposée à ce compromis, à condition que le Japon, la Norvège et l'Islande réduisent le nombre de leurs prises.


Marquer et partager


Dans la même thématique



Haut de page

Auteur

GB

Ingénieur écologue
Directeur de la publication
Responsable et fondateur de Conservation-nature.fr

Voir sa fiche