Vous êtes ici : > Accueil > Conservation > Conventions internationales > Convention Baleinière Internationale


Conventions internationales



Convention Baleinière Internationale





La Convention Baleinière Internationale a été signée à Washington en 1946. Elle a pour objet la conservation des baleines pour permettre un développement de l’industrie baleinière.


La Convention Baleinière Internationale a été signée à Washington en 1946. Elle a pour objet la conservation des baleines pour permettre un développement de l’industrie baleinière.

La Commission Baleinière Internationale (CBI) est l'organe diplomatique de la Convention Internationale pour la Régulation de la Chasse baleinière (ICRW) créée en 1946. Cette convention était à l’origine une convention d’exploitation qui visait les grands cétacés, déjà largement surexploités. Cette surexploitation a amené les populations de certaines espèces au seuil de l’extinction et a conduit la Commission baleinière internationale à réduire, en nombre d’espèces et en périodes de chasse, puis finalement interdire provisoirement (moratoire de 1982 entré en vigueur en 1986) l’exploitation commerciale des grands cétacés.

Toutefois, la CBI connaît depuis quelques années une crise dans sa mission de conservation due notamment :
  • à un texte fondateur souple permettant à ses membres de contourner ses décisions, y compris les plus importantes telles que le moratoire sur la chasse commerciale de 1986 ;
  • mais aussi à une diplomatie active du Japon visant à élargir le camp des chasseurs et à obtenir la majorité simple, actuellement détenue par le camp des protecteurs dont la France fait partie.

Les décisions de la Commission se prennent à la majorité des ¾ lorsqu’elles impliquent une modification du règlement de la convention (décisions de quotas, de création de sanctuaire, etc.) et à la majorité simple dans les autres cas (recommandations, résolutions non contraignantes). Le moratoire est une disposition du règlement et nécessite donc la majorité des ¾ pour être levé.

Espèces concernées : les grands cétacés (ou baleines) : treize espèces comprenant les baleines à fanons (baleines franches, rorquals, etc.) et le cachalot qui est une baleine à dents.


Marquer et partager


Dans la même thématique



Haut de page

Auteur

GB

Ingénieur écologue
Directeur de la publication
Responsable et fondateur de Conservation-nature.fr

Voir sa fiche