Vous êtes ici : > Accueil > Menaces > Réchauffement climatique > Présentation


Réchauffement climatique



Présentation





Le réchauffement climatique, également appelé réchauffement planétaire ou réchauffement global, est un phénomène d'augmentation de la température moyenne des océans et de l'atmosphère, à l'échelle mondiale et sur plusieurs années.


Le climat de la Terre s'est réchauffé d’environ 0,74 ° C au cours des 100 dernières années. Parmi les deux dernières années (de 1995 à 2006), onze figurent parmi les années les plus chaudes depuis 1950. Les augmentations de température varient géographiquement, elles ont tendance à être plus importantes dans les latitudes élevées de l’hémisphère nord. Par ailleurs, les terres émergées se sont réchauffées plus rapidement que les océans. Les augmentations ont tendance à être plus importantes au cours des mois les plus froids. Entre 1950 et 1993, par exemple, les températures minimales en hiver ont augmenté de près de 3 °C et les températures maximales du printemps ont augmenté de 1,4 ° C dans l'hémisphère nord. Des changements dans les précipitations ont également eu lieu.

L’élévation du niveau de la mer concorde avec le réchauffement climatique. Sur l’ensemble de la planète, le niveau moyen de la mer s’est élevé de 1,8 mm/an depuis 1961 et de 3,1 mm/an depuis 1993, sous l’effet de la dilatation thermique et de la fonte des glaciers, des calottes glaciaires et des nappes glaciaires polaires. A l’heure actuelle, on ne peut pas dire si l’accélération de l’augmentation du niveau de la mer observée au cours des dernières années reflète une variation inter-décennale ou un renforcement de la tendance.

La diminution observée de l’étendue des zones couvertes de neige et de glace concorde elle aussi avec le réchauffement. Les données-satellite montrent que l’étendue annuelle moyenne des glaces a diminué de 2,7% par décennie dans l’océan Arctique, avec un recul plus marqué en été (7,4 %). Les glaciers et la couverture neigeuse occupent une moins grande superficie dans les deux hémisphères.
Entre 1900 et 2005, les précipitations ont fortement augmenté dans l’est de l’Amérique du Nord et du Sud, dans le nord de l’Europe et dans le nord et le centre de l’Asie, tandis qu’elles diminuaient au Sahel, en Méditerranée, en Afrique australe et dans une partie de l’Asie du Sud. Il est probable que la sécheresse a progressé à l’échelle du globe depuis les années 1970.


Marquer et partager


Dans la même thématique


Haut de page

Auteur

GB

Ingénieur écologue
Directeur de la publication
Responsable et fondateur de Conservation-nature.fr

Voir sa fiche