Trouver un joli autocollant "Stop Pub", c'est possible !

Chaque année, un foyer français reçoit en moyenne 40 kg de publicité papier. Des flyers, des brochures et des catalogues produits en quantité considérable et qui finiront leur vie à peine commencée dans les recycleries ou les déchetteries, dans le meilleur des cas.

Si la campagne STOP PUB lancée en 2004 a permis de limiter les dégâts ces dernières années, seuls 18% des Français se sont procurés et utilisent aujourd’hui le fameux autocollant. Si on s’y mettait ? Et parce que l’on ne fait rien comme tout le monde, on délaissera le traditionnel fond vert pour un autocollant plus esthétique et plus personnalisé !

“STOP PUB” : pour quoi faire ?

STOP PUB, c’est une initiative destinée à limiter le gaspillage papier en refusant la publicité dans sa boîte aux lettres. 

À sa création en 2004 par le ministère de l’Écologie, le dispositif a connu un formidable succès avec près de 7 millions d’autocollants distribués par les collectivités en 2007. 16 ans plus tard, le dispositif a prouvé son efficacité en aidant à diminuer de 83% le nombre de prospectus reçus, mais nécessite de progresser encore. 

Il faut dire que l’essor de la publicité sur Internet n’a en rien diminué la part de la communication papier, bien au contraire ! Chaque année, ce sont encore 20 milliards de prospectus de toutes sortes qui sont déposés dans nos boîtes aux lettres, dont la plupart seront jetés sans même un regard. 

L’autocollant STOP PUB vise avant tout à éviter le gaspillage en permettant aux personnes non intéressées par les prospectus de les refuser. Car si des efforts ont déjà été faits, la production de publicité papier implique de nombreuses étapes, du prélèvement des matières premières dans la nature à la fabrication très gourmande en eau et en énergie, et jusqu’au transport chez les distributeurs. Et lorsque l’on sait que le recyclage reste encore minoritaire, on essaiera d’agir à notre niveau qui permet déjà de grandes choses. Cap sur les autocollants STOP PUB !

Pour qui ?

On divise généralement les personnes refusant de recevoir des imprimés non adressés en deux catégories différentes : 

  • Les utilisateurs temporaires de l’autocollant STOP PUB : que sont les personnes partant en vacances et ne souhaitant pas surcharger leur boîte aux lettres par exemple, ou encore les personnes dont le logement est inoccupé.
  • Les utilisateurs permanents de l’autocollant STOP PUB : que sont les personnes sensibles à l’écologie ou présentant un handicap ou encore ne lisant pas les publicités papier pour diverses raisons. Les boîtes aux lettres d’entreprise y ont aussi souvent recours.

Comment se procurer un autocollant STOP PUB ?

On pourra obtenir un autocollant de trois manières différentes : 

  • Auprès de sa collectivité, de sa préfecture, de sa mairie, après avoir consulté les points de distribution disponibles. 
  • Auprès de certaines associations qui les proposent par lots.
  • En l’achetant ou en l’imprimant directement sur Internet depuis des sites spécialisés. Cette dernière méthode, bien que tout aussi efficace, aura malheureusement tendance à moins durer dans le temps. 

À noter qu’un simple STOP PUB griffonné à la va-vite sur une feuille de papier sera censé être respecté de la même manière ! Mais ici encore, la qualité et la durabilité ne seront pas au rendez-vous. Résistant, durable et très esthétique, si l’on se détachait finalement du modèle classique de l’autocollant STOP PUB pour quelque chose de beaucoup plus parlant ?

Quels sont les modèles disponibles ?

Bien que très pratiques, il faut reconnaître que la plupart des autocollants STOP PUB proposés sur Internet ne sont pas très esthétiques. Certains sites proposent tout de même quelques options de personnalisation qui se limitent toutefois au texte et aux couleurs. 

Soucieux de proposer un autocollant STOP PUB attractif et qui fasse sens, Floralia Nature a glissé dans sa box Zéro Déchet un autocollant au design marin unique qui remplira sa mission tout en affichant vos convictions de manière lisible et ludique. C’est un peu ce que l’on recherche tous, non ?

Que faire en cas de non-respect de mon autocollant ?

On fera bien entendu la distinction entre les différentes formes de publicité papier rencontrées dans nos boîtes aux lettres :

  • La publicité non adressée : sur laquelle ne figurent ni votre nom ni votre adresse. C’est ce type de publicité que l’autocollant STOP PUB vise à combattre. 
  • La publicité adressée : que sont notamment les catalogues sur lesquels figure votre nom. On demandera éventuellement à être radié des listes de diffusion en s’inscrivant sur la liste Robinson UFMD qui permet de ne plus recevoir de courrier de ce type. 
  • L’information locale : qu’il s’agisse d’une lettre de la copropriété, d’un tract politique ou autre. Impossible d’échapper à ce type de communication qui obéit à un simple devoir d’information.

Les distributeurs d’imprimés non adressés sont tenus de ne plus les déposer dans la boîte aux lettres dès l’apposition de l’autocollant STOP PUB. Dans le cas contraire, en vertu de l’article R633-6 du Code Pénal, il s’agira tout simplement d’une infraction punie d’une amende de 450 euros potentiellement portée à 5 fois son montant dans le cas où le contrevenant serait une personne morale (collectivités, établissements publics, associations….).

Avant d’en arriver à de grandes extrémités, on pourra simplement surveiller le passage du distributeur et lui rappeler ses obligations envers ce petit autocollant placé sur notre boîte aux lettres. En cas de récidive, une plainte déposée au commissariat sera envisageable et enregistrée avec le plus grand sérieux puisqu’il s’agit rappelons-le d’une infraction à la loi pénale. 

Pratique et attractif, un autocollant STOP PUB personnalisé se fait nécessairement plus impactant. L’occasion d’attirer le regard de vos voisins et de susciter peut-être de nouvelles prises de conscience !

Curabitur ultricies eleifend Donec felis non suscipit eget dolor mattis mattis