Cranberry

La cranberry (ou canneberge) est une baie issue d’un arbuste nain ou d’une plante rampante selon les espèces. Présente dans les tourbières (zones marécageuses et acides) de tout l’hémisphère nord, on la trouve plus particulièrement dans les régions assez froides.

La culture de la cranberry est assez complexe, car elle nécessite de grandes quantités d’eau et beaucoup de savoir-faire pour éviter qu’elle ne souffre du gel.

La cranberry est un produit d’automne dont la récolte commence en septembre et peut durer jusqu’en décembre. Elle est d’ailleurs massivement consommée dans les pays anglo-saxons à cette période sous forme de sauce, accompagnant traditionnellement la dinde de Noël et le repas de Thanksgiving.

Le jus de cranberry est une boisson répandue dans de nombreux pays.

Les baies sont petites, rondes et de couleur rouge vif lorsqu’elles sont mûres. Elles ont une saveur acide qui les rend difficiles à consommer fraîches.

Les bienfaits de la cranberry

La cranberry a la propriété de diminuer significativement les infections urinaires, notamment celles provoquées par la bactérie escherichia coli. Des études effectuées chez des femmes sujettes à ce type d’infection ont mis en évidence une diminution de 50 % de leur fréquence, en consommant une tasse et demie de jus par jour.

La cranberry a également un effet bénéfique sur les défenses immunitaires et sur la coagulation du sang grâce à un apport en acide oxalique.

L’apport en antioxydants des cranberry empêche les radicaux libres d’endommager les cellules, participant ainsi à la diminution du cholestérol et à la régulation de l’hypertension.

Des recherches ont montré que la présence de polyphénols pouvait combattre l’apparition de tumeurs, et d’éviter l’apparition de certains types de cancer comme celui du sein, du côlon et de la prostate.

Des études montrent que la consommation régulière de cranberry pourrait jouer un rôle dans la prévention de la maladie d’Alzheimer.

Comment choisir une cranberry ?

Les baies de cranberry mûres sont de couleur rouge et brillante. Il a été constaté que plus le rouge est profond, plus la baie sera mûre. Au toucher elles doivent être fermes et charnues.

Les récoltants professionnels pratiquent un test très simple pour vérifier l’état des baies de cranberry : Le test du rebond. Après récolte, les baies sont testées dans une machine (ou manuellement selon la quantité) afin de vérifier qu’elles rebondissent plusieurs fois lorsqu’on les laisse tomber sur une surface en bois. Celles qui ne réussissent pas ce test sont jetées.

Ce test efficace peut être effectué avant l’achat.

Comme toutes les baies, il faut veiller à ce qu’il n’y ait pas d’insectes sur les fruits et à ce qu’ils soient bien secs. Il faut également les examiner afin de déceler toute trace de moisissure. Des baies qui commencent à moisir sont certainement déjà trop mûres.

Comment conserver une cranberry ?

Les cranberrys sont des baies qui peuvent se conserver assez longtemps à condition de respecter certaines règles simples.

Les fruits doivent d’abord être lavés et bien séchés. Il faut ensuite éliminer toutes les baies abîmées pour éviter l’apparition et la propagation des moisissures à l’ensemble des fruits. Il faut ensuite les enfermer dans un contenant hermétique avec le moins d’air possible comme, par exemple, un sachet congélation que l’on prendra soin de vider du surplus d’air.

De cette façon on peut les conserver jusqu’à deux mois au réfrigérateur, ou un an au congélateur.

On peut également conserver les cranberrys plus longtemps (jusqu’à un mois au réfrigérateur) en les faisant cuire au préalable. Un peu d’alcool ajouté à la préparation permet de les garder jusqu’à un an.

Pour conserver plus longtemps des cranberrys, il est possible de les faire sécher. Elles garderont une grande partie de leurs propriétés pendant un an.

eleifend ultricies commodo felis porta. sit venenatis, elementum Sed quis, leo venenatis