Vous êtes ici : > Accueil > Biodiversité > >


Animalia

Acanthocephala

Les acanthocéphales sont de petits animaux vermiformes parasites de vertébrés. Ils sont caractérisés par un proboscis rétractable portant des épines courbées en arrière qui leur permet de s'accrocher à la paroi intestinale de leurs hôtes.


Annelida

Les annélides sont des animaux protostomiens métamérisés vermiformes. Les Annélides, invertébrés marins à 99 %, sont classiquement subdivisés en 3 groupes : les Annélides Polychètes, les Oligochètes, incluant les vers de terre, et les Hirudinées (sangsues).


Arthropoda

Les arthropodes forment un embranchement d'animaux invertébrés. Le corps des arthropodes est formé de segments (ou métamères) articulés, recouverts d'une cuticule rigide, qui constitue leur squelette externe, dans la plupart des cas constitué de chitine. L'embranchement des arthropodes est de très loin celui qui possède le plus d'espèces et le plus d'individus de tout le règne animal (80 % des espèces connues). On compte plus d'un million et demi d'espèces actuelles d'arthropodes.


Bryozoa

Les Bryozoaires sont un embranchement d'animaux peu évolués, dont les tentacules sont garnis de cils vibratils sur leurs bords, dont le canal digestif, composé de dilatations et de rétrécissements alternatifs, a une bouche et un anus distincts. Ce sont des organismes de petite taille, marins ou d'eau douce, vivant en colonies fixées à la surface des objets les plus divers (pierres, algues, fragments de bois), et même parfois sur des vers. (On les a anciennement comparés à touffes de mousse microscopique d'où vient leur nom, mais l'analogie, est des plus grossières.).


Cephalorhyncha

Les Céphalorhynques étaient à l'origine un regroupement des Scalidophores et des Nématomorphes.


Chaetognatha

Les Chætognathes sont un embranchement de prédateurs marins. Leur nom provient des crochets mobiles qui permettent la capture de leurs proies. Ils sont parfois appelés vers sagittaires en raison de leur forme de flèche. Les Chætognathes jouent un rôle majeur dans l'écosystème planctonique comme principaux prédateurs directs des copépodes et représentent jusqu'à 10% de la biomasse du zooplancton.


Chordata

Les chordés sont un embranchement d'animaux bilatériens deutérostomiens. Trois sous-embranchements sont réunis dans ce groupe : les Tuniciers (ou Urocordés), les Céphalocordés et les Vertébrés. Il comprend les espèces qui ont une notochorde, ou plus généralement, une colonne vertébrale. Tous les animaux dotés d'une colonne vertébrale comme les poissons, les oiseaux, les reptiles et les mammifères sont dans un sous-phylum des chordés appelé les vertébrés.


Cnidaria

Les cnidaires sont des espèces animales relativement simples, spécifiques du milieu aquatique (marins à 99%, 1% de dulcicoles seulement). Les cnidaires existent sous deux formes : les formes fixées ou polypes (corail, anémone de mer) et les formes libres (méduses). Les cnidaires sont des organismes diploblastiques c'est à dire qu'ils sont formés à partir de deux feuillets cellulaires embryonnaires seulement, l'endoderme et l'ectoderme.


Craspedophyta


Ctenophora

Les cténophores sont des organismes marins représentés par près de 150 espèces, répandus dans tous les océans du monde. Leur nom provient de la structure en peigne de rangées de cils locomoteurs. Ce sont des organismes prédateurs le plus souvent planctoniques ; ils constituent une bonne part de la biomasse planctonique mondiale.


Echinodermata

Les échinodermes sont des animaux exclusivement marins. Ce phylum compte 7 000 espèces vivant actuellement, dont les crinoïdes, holothuries, étoiles de mer, ophiures et les oursins. Ce sont des sont des deutérostomiens et constituent un des phyla les plus originaux du règne animal par trois caractères fondamentaux de leur organisation qui sont : une symétrie radiaire pentamérique (de type 5) ; un endosquelette formé de plaques ou de spicules calcaires ; la présence d'un système aquifère ou appareil ambulacraire, structure unique dans le règne animal qui joue un rôle à la fois dans la respiration, la locomotion et l'alimentation.


Entoprocta

Les entoproctes sont des animaux bilatériens platyzoaires. Les Entoproctes ne groupent que quelques dizaines d'espèces. Les principaux genres sont Urnatella, Pedicellina, Barentsia, Loxosoma. Ces organismes marins ou d'eau saumâtre, exceptionnellement dulçaquicoles, peuvent atteindre une taille supérieure à celle des Ectoproctes (3 ou 4 mm).


Gastrotricha

Les gastrotriches sont de petits vers méiobenthiques acœlomés de 0.5 mm à 4 mm de long. Ces bilatériens sont recouverts d'une cuticule ornementée mais non chitineuse. Ils présentent un tube digestif rectiligne de la bouche à l'anus, avec un pharynx en charge de propulser les aliments vers l'intestin. Quelques espèces possèdent des protonéphridies pour leur excrétions. Il n'y a ni système respiratoire, ni système circulatoire. Par contre, leur système nerveux est bien développé avec un système de soies sensorielles.


Haptophyta

Les Haptophytes sont un groupe d'algues unicellulaires caractérisées par la présence d'un appendice particulier différent des flagelles, l'haptonème. Il s'agit d'un appendice filiforme constitué de microtubules dont la taille varie selon l’espèce, et qui permettrait l’adhésion à un substrat, le déplacement de particules voire la capture de proies. Le nombre d'espèces actuelles est estimé à environ 500. De nombreuses espèces sont tropicales, quelques espèces vivent en eau douce et de nombreux groupes fossiles existent.


Hemichordata

Les hémichordés sont un embranchement d'animaux deutérostomiens, groupe frère des chordés (le groupe qui contient les vertébrés). Cet embranchement est apparu au cambrien et inclut une classe importante de fossiles, les graptolites, la plupart d'entre eux disparus au carbonifère. Une des espèces a survécu : Cephalodiscus graptolitoides, et certains ptérobranches leurs sont apparentés.


Mesozoa

Les mésozoaires sont des organismes de petite taille qui vivent en parasites. Cet embranchement comprend deux classes qui groupent 50 espèces.


Mollusca

Les mollusques sont des animaux non segmentés (invertébrés), à symétrie bilatérale quelquefois altérée. Leur corps se compose généralement d'une tête, d'une masse viscérale, et d'un pied. La masse viscérale est recouverte en tout ou partie par un manteau, qui sécrète une coquille calcaire.


Nematoda

Les nématodes sont des métazoaires triploblastiques coelomates. Ils possèdent une symétrie bilatérale, le corps est non segmenté. Les nématodes sont recouverts d'une épaisse cuticule. Ils mènent une vie libre ou parasitaire. Ils ont un tube digestif complet (c'est-à-dire bouche et anus). Par contre, ils ne possèdent ni appareil respiratoire ni appareil circulatoire ni de tunique musculaire.


Nematomorpha

Les nématomorphes (Nematomorpha) sont des vers non-segmentés au corps cylindrique. Ils sont extrêmement longs et fins. Leur tête est de même largeur que le corps. Ils mesurent en moyenne de 0.5 à 2.5 mm de diamètre pour 10 à 70 cm de longueur, la femelle étant plus longue que le mâle. Ils sont aussi appelés gordien à cause de l'impression qu'ils donnent de faire des noeuds compliqués avec leur corps.


Nemertea

Les némertés ou némertiens (Nemertea, parfois Nemertina) sont des vers qui possèdent une longue trompe dévaginable, le proboscis, pouvant se replier dans une gaine située dorsalement au tube digestif ou faire saillie instantanément quand l’animal veut saisir une proie. Ces carnassiers souvent très colorés ont une taille qui varie de quelques mm à plusieurs mètres. Presque tous sont marins, ils vivent enfouis dans le sable ou cachés dans les fentes des rochers ; quelques formes sont pélagiques, on trouve aussi des némertiens dans les eaux douces et la terre humide.


Platyhelminthes

Les Plathelminthes regroupe principalement des vers qui sont des animaux allongés sans tête distincte et sans appendice. Ils ont une symétrie bilatérale et appartenaient à l'ancienne catégorie des acœlomates (ils ne possèdent pas de cavité générale : ni cœlome ni pseudocœlome), il est apparu que l'absence de cœlome est due à une régression de ce dernier, il s'agit donc bien d'animaux évolués et complexes, comme l'atteste la complexité de leur appareil génital. La seule trace de leur ancien cœlome restant visible est leur mesenchyme. Le tube digestif possède une ouverture (bouche). Ce groupe se compose d'environs 20000 espèces et comporte quatre classes qui correspondent à des adaptations à un milieu précis


Porifera

Les éponges constituent l’embranchement des Spongiaires et sont des animaux sans organes ou appareils bien définis. Leur corps n’est formé que par deux couches de cellules (ectoderme et endoderme). Leurs cellules, animales, sont hétérotrophes, c’est-à-dire qu'elles doivent se procurer de la matière organique à partir d'autres organismes. Longtemps considérées comme des végétaux, ce sont des animaux possédant des caractères très primitifs ; certains zoologistes voient dans ces organismes une étape entre les états uni- et pluricellulaires.


Rotifera

Les Rotifères constituent un embranchement du règne animal. Ce sont de petits organismes bilatériens protostomiens syndermés triploblastiques mesurant entre 50 µm et 3 mm qui ont souvent une forme de trompette, cylindrique ou sphèrique. Ils possèdent deux couronnes de cils autour de leur bouche ainsi qu'un système organique spécialisé avec notamment un tube digestif.


Tardigrada




Bibliographie

Muséum national d'Histoire naturelle [Ed]. 2003-2006 . Inventaire national du Patrimoine naturel, site Web : http://inpn.mnhn.fr. Document téléchargé le 22 avril 2009 .


Haut de page