Cèdre de l'Atlas (Cedrus atlantica)




Description de l’espèce


© Gérald Berger
Cèdre de l'Atlas
Le Cèdre de l'Atlas (Cedrus atlantica) est une espèce d'arbre conifère de la famille des Pinaceae. C’est un résineux qui peut dépasser les 40 m de hauteur. Il se caractérise par sa forme pyramidale, la cime s’aplatie avec l’âge. Les feuilles de 2 à 3 cm de long, en aiguille très pointues, sont groupées sur des rameaux courts par 30 à 40. Les aiguilles sont persistantes d’un vert assez foncé à bleuté. Les cônes femelles de 6 à 10 cm de long.

Ecologie

Le cèdre de l'Atlas vit dans les zones montagneuses et les cédraies se développent entre une altitude de 1500 et 2500 m, avec une préférence pour les versants nord et ouest beaucoup plus arrosés. Il préfère les sols calcaires. Le Cèdre de l’Atlas, bien qu’essence de demi-ombre dans sa jeunesse, est un adepte des climats lumineux à étés secs. Il supporte les fortes sécheresses estivales et tolère les hivers froids tant que la température ne descend pas en dessous de - 20°C.

Reproduction

La floraison du Cèdre a lieu en septembre. Les fruits sont des cônes dressés de 5 à 8 cm de long qui se désarticulent à maturité.

Répartition géographique

Le cèdre de l'Atlas est originaire d'Afrique du Nord; il se trouve en Algérie (Aurès, Kabylie et Ouarsenis) et surtout au Maroc (dans le moyen Atlas, le Rif et le haut Atlas oriental). En France, l'espèce a été introduite dès la seconde moitié du XIXème siècle dans les basses et moyennes montagnes méridionales.

Statut de l’espèce

Espèce introduite

GB


Haut de page