Vous êtes ici : > Accueil > Actualités > Pollution > Engagement Grenelle : vers la fin des ampoules à incandescence


Pollution

Engagement Grenelle : vers la fin des ampoules à incandescence



Dans le cadre des engagements du Grenelle de l’Environnement, une convention a été signée, le 23 octobre 2008 entre le Ministère du Développement Durable et différents acteurs de la grande distribution et du bricolage pour le retrait de la vente des ampoules à incandescence et la promotion des lampes basse consommation.


Ils se sont engagés à :
  1. augmenter la part de marché des lampes basse consommation de catégorie A et B pour qu’elles atteignent une part de marché de 35% fin 2010.
  2. retirer de la vente, de manière progressive, les produits les plus énergivores.
  3. conduire des actions promotionnelles afin de réduite le prix d’achat des lampes basse consommation.
  4. améliorer la qualité des lampes fluorescentes compactes. L’ensemble des produits mis en vente devront être conforme aux exigences de l’EcoProfile européen (version janvier 2008).
  5. augmenter la collecte et le recyclage des produits en fin de vie. Les lampes fluorescentes compactes contiennent de faibles quantités de mercures et il est indispensable de les ramener les produits usagés dans un point de collecte pour leurs recyclages.
  6. améliorer l’information et la sensibilisation des consommateurs pour orienter leurs achats vers des lampes basse consommation et pour développer le recyclage.

Le remplacement des ampoules à incandescence par des "lampes basse consommation" permettrait à la France d’économiser 8 térawatts-heures de consommation d’électricité (soit l’équivalent de deux fois la consommation annuelle d’électricité des habitants de Paris).

L’utilisation d’ampoules à incandescence doit être reconsidérée pour des raisons énergétiques, écologiques et économiques :
  1. avec une ampoule à incandescence, seule 5 % de l’énergie est transformée en lumière, le reste étant transformé en chaleur ;
  2. les ampoules à incandescences ont une durée de vie limitée (environ 1 000 heures) ;
  3. les ampoules à incandescence ont un coût à l’achat faible, mais elles consomment 4 à 5 fois plus d’énergie qu’une lampe dite "basse consommation" et ont une durée de vie de 6 à 10 fois plus courte (voire 15 fois pour une ampoule "professionnelle") ;

Au total, le coût d’une ampoule à incandescence est 3 à 4 fois plus élevé qu’une "lampe basse consommation" ; l’acquisition d’une "lampe basse consommation" par un ménage lui procure un gain net qui peut aller jusqu’à plusieurs dizaines d’euros sur la durée de vie de l’ampoule.

Le calendrier de retrait des ampoules à incandescence


30/06/2009 : retrait des ampoules à incandescence ? 100 W.
31/12/2009 : retrait des ampoules à incandescence ? 75 W.
30/06/2010 : retrait des ampoules à incandescence ? 60 W.
31/08/2011 : retrait des ampoules à incandescence ? 40 W.
31/12/2012 : retrait des ampoules à incandescence ? 25 W.


Marquer et partager


Dans la même thématique



Haut de page

Auteur

Communiqués de presse



Voir sa fiche