Vous êtes ici : > Accueil > Actualités > Surexploitation des espèces > CITES : Retrait de la protection du requin-taupe


Surexploitation des espèces

CITES : Retrait de la protection du requin-taupe



La CITES réunie en ce moment à Doha vient de retirer la protection du Requin-taupe (Lamna nasus) qu’elle avait pourtant accordée deux jours plus tôt. L’espèce avait été inscrite à l’Annexe 2 de la convention qui a pour objectif de réguler le commerce internationale.


Le Japon qui s’était farouchement opposé à la protection des espèces marines a ainsi obtenu gain de cause. Il était notamment suivi par d’autres pays asiatiques comme la Chine ou Singapour.

Le Requin-taupe est un requin des eaux tempérées. L’espèce a été classée comme vulnérable par l’IUCN suite à une baisse de plus de 80% de ses effectifs au cours des dernières années. La principale menace est la surpêche de cette espèce à haute valeur commerciale, mais dont les capacités de reproduction (et donc de renouvellement des stocks) sont faibles. L’espèce est également victime de prises accidentelles dans les filets dérivants.


Marquer et partager


Dans la même thématique



Haut de page

Auteur

GB

Ingénieur écologue
Directeur de la publication
Responsable et fondateur de Conservation-nature.fr

Voir sa fiche