Vous êtes ici : > Accueil > Actualités > Surexploitation des espèces > Rejet de la proposition de classement du Thon rouge en annexe 1 de la CITES


Surexploitation des espèces

Rejet de la proposition de classement du Thon rouge en annexe 1 de la CITES



La proposition monégasque de classer le Thon rouge à l’Annexe I de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvage menacées d'extinction) a été rejetée ce jour par les états membres. L’Union Européenne avait récemment soutenue cette proposition de classement qui aurait permis une interdiction du commerce international de l’espèce.


La proposition de classement à l’Annexe 1 de la CITES a été rejetée. 68 pays ont conté, 20 pour et 30 se sont abstenus. Concernant l’amendement proposé contre l’Union européenne de report de la date (amendement qui a fait l’objet d’un vote précédant celui du classement), celui-ci a également été rejeté avec 72 voix contre, 43 pour et 14 abstentions.

Il reste une possibilité de soumettre une nouvelle proposition d’ici la fin de la conférence de la Cites qui pourrait par exemple proposer l’inscription du thon rouge à l’Annexe II, moins contraignante (le commerce international est alors contrôlé mais pas interdit par la Cites).

La principauté de Monaco avait proposé l'inscription du Thon rouge à l'Annexe I de la Convention internationale sur le commerce des espèces sauvages menacées (CITES), soulignant que les stocks ont chuté de 75% depuis 1957 à cause de la surpêche et de la demande croissante.


Marquer et partager


Dans la même thématique



Haut de page

Auteur

GB

Ingénieur écologue
Directeur de la publication
Responsable et fondateur de Conservation-nature.fr

Voir sa fiche