Vous êtes ici : > Accueil > Actualités > Surexploitation des espèces > L'Union Européenne pour une interdiction du commerce de thon rouge


Surexploitation des espèces

L'Union Européenne pour une interdiction du commerce de thon rouge



L'Union européenne a annoncé soutenir la proposition monégasque de classement du Thon rouge de l’Atlantique à l’annexe I de la convention CITES, entrainant une interdiction du commerce international de l'espèce.


L'Union européenne a annoncé mercredi 10 mars se rallier à l’avis de la commission européenne, et par conséquent soutenir une interdiction du commerce international du thon rouge. Les vingt sept états membres soutiennent par conséquent la proposition monégasque de classement du Thon rouge de l’Atlantique à l’annexe I. Ce classement impliquant à l’interdiction de la pêche industrielle de cette espèce.

Les cinq pays européens les plus impliqués dans la pêche au thon (France, Grèce, Espagne, Italie et Chypre) ont finalement décidé de soutenir le classement de l’espèce en annexe 1. Toutefois l'Union Européenne, suite la position française et demande une entrée en vigueur différée de l'interdiction, en mai 2011. En cas de classement de l’espèce, les statuts de la CITES prévoient normalement un classement sous 90 jours. Ce dernier condamnerait la campagne de pêche de mai-juin 2010, ce que ne souhaite pas les pays d’Europe.

La position de l’Union Européenne devrait augmenter les chances du classement de l’espèce lors de la réunion de la Cites qui s'ouvre samedi prochain à Doha. En effet, de nombreux pays moins concernés par la pêche sont susceptibles de se rallier à la position européenne. Il est nécessaire d’atteindre la majorité des deux tiers pour l’obtenir (soit 116 votes à recueillir).

Du côté des opposants, le Japon a déclaré qu’il allait tout faire pour empêcher une telle interdiction au sein de la CITES. Le Thon rouge est en effet très prisé des japonais pour les sushis par exemple.


Marquer et partager


Dans la même thématique



Haut de page

Auteur

GB

Ingénieur écologue
Directeur de la publication
Responsable et fondateur de Conservation-nature.fr

Voir sa fiche