Vous êtes ici : > Accueil > Menaces > Fragmentation des habitats > Différents types de fragmentations


Fragmentation des habitats



Différents types de fragmentations





Harris et Silva-Loppez ont défini cinq principaux types de fragmentation : la fragmentation régressive, la fragmentation enveloppante, la fragmentation divisante, la fragmentation interne et la fragmentation par empiètement.


Il existerait selon Harris et Silva-Loppez cinq principaux types de fragmentation.

La fragmentation régressive est présente quand la déforestation se réalise dans une seule direction, seule la lisière frontale de la forêt recule. Quels que soient les effets de lisière, l’immigration et l’émigration sont encore possibles dans la direction opposée à la fragmentation.

La fragmentation enveloppante se déroule quand la fragmentation s’exerce sur tout le périmètre de l’ensemble forestier et cause donc une contraction de la superficie forestière dans toutes les directions. Les processus d’émigrations et d’immigrations sont fortement atténués.

La fragmentation divisante résulte de l’apparition d’une force scindant l’ensemble forestier de telle sorte que les mouvements des organismes et les connexions fonctionnelles deviennent significativement réduits. Les causes majeures de ce type de fragmentation sont les voies de communication (routes, voies ferrées, canaux, lignes électriques). Les effets sont proportionnels à l’importance de la séparation entre les parcelles.

La fragmentation interne a lieu quand l’habitat forestier est supprimé ou fortement altéré à partir de l’intérieur. Ce type de fragmentation affecte directement l’intégrité structurale de la forêt, entraînant des bouleversements sans doute plus rapides sur la biodiversité forestière, avec possibilités accrues de contamination par des espèces rudérales expansionnistes.

La fragmentation par empiètement concerne les ripisylves ou les forêts-galeries, isolées sur les côtés, mais qui peuvent demeurer connectées aux grands ensembles forestiers en raison des effets corridors.



Bibliographie

Harris L.D. & Silva-Lopez G. (1982) Forest fragmentation and the conservation of biological diversity. In : P.L. Fielder & S.K. Jain. Conservation biology, the theory and practice of nature conservation, preservation and management. Chapman & Hall, New-York / London, 197 – 237.


Marquer et partager


Dans la même thématique


Haut de page

Auteur

GB

Ingénieur écologue
Directeur de la publication
Responsable et fondateur de Conservation-nature.fr

Voir sa fiche