Vous êtes ici : > Accueil > Biodiversité > Monographies > Lapin de Garenne


Monographies



Lapin de Garenne





Le lapin de garenne présente une silhouette comparable à celle du lièvre, dont il se distingue principalement par une plus petite taille et des oreilles plus courtes, avec un bord supérieur noir. Il mesure de 34 à 50 cm (longueur tête et corps) pour des oreilles de 4 à 8 cm. Son poids varie de 1,2 kg à 2,5 kg.


Description de l’espèce

Le Lapin de Garenne (Oryctolagus cuniculus) appartient à la famille des Leporidae. Il possède un pelage gris-brun allant jusqu’au noir. Le dessous est blanchâtre. Des marques rousses sont présentes sur la nuque. La queue est brun foncé dessus et blanche dessous. Les femelles ont la tête plus longue, plus fine que celles des mâles qui ont les joues plus larges. Le lapin de garenne mesure de 34 à 50 cm (longueur tête et corps) pour des oreilles de 4 à 8 cm. Son poids varie de 1,2 kg à 2,5 kg.

Biologie

Ecologie

Le Lapin de Garenne a besoin de sols bien drainés, profonds, souvent en terrain sablonneux. On le retrouve dans les zones de landes à ajoncs, les ronciers, les haies, et les dunes côtières. Quand la densité est faible, leurs terriers peuvent être isolés, sinon ils sont groupés et reliés par un système de galeries. Les femelles creusent des terriers peu profonds pour mettre bas. Ces derniers mesurent 1 à 2 m de long et prennent fin par un nid d’herbes sèches et de poils. Elles les referment à chaque fois qu’elles en sortent.

Comportement

Le lapin est un animal crépusculaire et nocturne, mais aussi diurne si il n’est pas dérangé par l’homme. Il vit en couple si la densité est faible, sinon forme des groupes familiaux de 1 à 5 mâles et une à 6 femelles avec un male et une femelle dominant. Les groupes familiaux comptent jusqu’à 20 adultes. La communication entre lapins passe principalement par les odeurs, qui permettent d'identifier le sexe et l'âge, mais aussi le statut social. Les males dominants effectuent presque tous les accouplements et les femelles dominantes occupent les meilleurs emplacements pour creuser leurs rabouillères. Les sujets dominés des deux sexes vivent au bord du domaine familial.

Reproduction

Les mâles sont polygames. Des copulations ont lieu toute l’année mais la plupart des mises-bas ont lieu de février à août. Les femelles gestantes sont particulièrement nombreuses d’avril à juin. Les femelles nées au début de l’année peuvent se reproduire la même année. Le succès de reproduction est meilleur chez les femelles dominantes que chez les dominées. La maturité sexuelle a lieu chez la femelle à 3,5 mois et chez le mâle à 4 mois. La gestation dure de 28 à 33 jours. Une lapine a en moyenne 3 à 5 portées par an, chacune comptant de 3 à 12 lapereaux ; l'intervalle minimal entre deux portées est de 30 jours. Les lapereaux naissent nus et les oreilles et yeux fermés ; ils n'ouvrent pas les yeux avant 10 ou 12 jours. La mère les allaite une fois par jour pendant trois à quatre semaines. Durant cette période, les jeunes prennent rapidement du poids : ils passent de 35 à 45 gr à la naissance à 80 % du poids adulte à 3 mois.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire du Lapin de Garenne est varié et variable suivant la flore locale. En hiver, il est composé d’écorces et de tiges d’arbrisseaux et sous-arbrisseaux, de graminées et de bulbes. Au printemps, il est constitué de pousses de plantes herbacées (surtout graminées). Il peut consommer aussi des plantes cultivées : céréales, choux. Quand la densité est forte, le lapin empêche certains végétaux de se reproduire et les fait disparaitre. On estime la consommation quotidienne d’un adulte entre 200 et 500 g de nourriture verte.

Répartition géographique

Il existe à l'état sauvage sur tous les continents exceptés l'Asie et l'Antarctique grâce à ses facultés d'adaptation. Les formes domestiquées sont élevées partout dans le monde.

Statut de l’espèce

Espèces non protégées

Bibliographie

S. Aulagnier, P.Haffner, T.Mitchell-Jones & F.Moutou (2008). Guide des mammifères d'Europe, d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Editions Delachaux et Niestlé. 271 p.


Marquer et partager


Dans la même thématique



Haut de page

Auteur

GB

Ingénieur écologue
Directeur de la publication
Responsable et fondateur de Conservation-nature.fr

Voir sa fiche