Habitats : Les récifs coralliens de Polynésie anéantis après le cyclone Oli

Le cyclone tropical Oli s'abat sur l'ouest de la Polynésie française. Dès le 7 février 2010, le service d'observation « Corail » de l'Institut National des Sciences de l'Univers (INSU) du CNRS, basé au centre de recherches insulaires et observatoire de l'environnement (CRIOBE, CNRS/EPHE) à Moorea, met rapidement en place un relevé des effets du cyclone après son passage sur deux sites de référence. Les scientifiques mesurent l'ampleur des dégâts : le récif corallien, déjà fragilisé par l'invasion d'une étoile de mer prédatrice du corail, est quasi détruit.
SUITE »

 Espaces protégés : Une étude sur la valeur économique de la biodiversité des Taaf

Les Terres australes et antarctiques françaises (Taaf) représentent un patrimoine naturel d’importance mondiale. Estimer l’importance de la biodiversité marine et terrestre des Taaf et la valeur économique de ses écosystèmes est une action prévue dans le cadre de leur Plan d’Actions Biodiversité.
SUITE »

 Surexploitation des espèces : L’Europe adopte le règlement sur le contrôle du commerce du bois

Le Conseil de l’Union européenne a donné, le 15 février 2010, son aval au règlement sur le contrôle les importations de bois dans l’Union européenne. L’objectif de ce règlement : réduire le plus possible le risque d’introduction de bois et de produits dérivés issus d’une récolte illégale sur le marché communautaire.
SUITE »

 Espaces protégés : 5.700 hectares pour le Conservatoire du littoral

France Domaine et le Conservatoire du littoral et des rivages lacustres, à l’initiative de Jean-Louis Borloo et d’Eric Woerth, ministre du Budget, des Comptes Publics, de la Fonction Publique et de la Réforme de l’État, ont signé mercredi 24 février 2010 une convention mettant à la disposition de cet établissement public, 31 sites d’une surface totale de 5 700 hectares de terrains côtiers appartenant à l’Etat.
SUITE »

 Divers : Biodiversité et collectivités territoriales : un nouvel engagement en 2010 ?

A l’occasion de l’année internationale de la biodiversité 2010 et à quelques jours des élections régionales, les collectivités prendront-elles de nouveaux engagements en faveur de la biodiversité ? Une étude publiée aujourd’hui par le Comité français de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature), en partenariat avec la Fédération des Parcs naturels régionaux, présente les actions que mettent en oeuvre les collectivités dans ce domaine et ouvre des perspectives pour les renforcer et les diversifier davantage.
SUITE »

 Pollution : Marée noire en Italie : déjà des centaines d’oiseaux mazoutés !

Suite à un acte de malveillance, une nappe de pétrole de plusieurs kilomètres de long s’écoule dans le Lambro jusqu’au Pô, le plus grand fleuve d’Italie, touchant toute la faune et la flore. La LPO a proposé son aide à la LIPU, son homologue italien.
SUITE »

 Espaces protégés : Les aires marines protégées : une solution à la sauvegarde du manchot

Des chercheurs du centre d'écologie fonctionnelle et évolutive (CNRS/Universités Montpellier 1,2,3/Montpellier SupAgro/CIRAD/EPHE) et de l'Université du Cap en Afrique du Sud (1) montrent que la fermeture à la pêche de zones dans l'océan sont bénéfiques aux manchots du Cap, une espèce endémique à l'Afrique australe en voie d'extinction qui se nourrit exclusivement de poissons. Ce constat est le résultat d'une expérience inédite menée par ces chercheurs sur deux colonies de manchots en coordination étroite avec les autorités gouvernementales et les industries de la pêche sud africaines. Ces résultats sont publiés le 10 février 2010 sur le site de la revue Biology Letters.
SUITE »

 Biodiversité : Grandes crises d'extinction : des fossiles « géants » révolutionnent les connaissances actuelles

Des gastéropodes (1) de grande taille (jusqu'à 7 cm) datant seulement de 1 million d'années après la plus grande crise d'extinction de tous les temps, la crise permo-triassique (2), ont été découverts par un chercheur du laboratoire Biogéosciences (CNRS/Université de Bourgogne) en collaboration avec des collègues allemands, américains et suisses. Ces spécimens remettent en cause l'existence d'un effet « Lilliput » entraînant une diminution de la taille de ces organismes pendant plusieurs millions d'années après cette crise d'extinction. Ces résultats, publiés dans le numéro de février 2010 de la revue Geology, bouleversent les conceptions des paléontologues sur la dynamique évolutive et le fonctionnement de la biosphère après une crise d'extinction de masse.
SUITE »

 Divers : La photosynthèse une nouvelle source d'énergie électrique

Des chercheurs du CNRS ont transformé l'énergie chimique issue de la photosynthèse en énergie électrique. Ils proposent ainsi une nouvelle stratégie qui convertit l'énergie solaire en énergie électrique de manière écologique et renouvelable. Cette biopile pourrait aussi avoir des applications médicales. Ces travaux viennent d'être publiés dans la revue Analytical Chemistry.
SUITE »

 Pollution : Les pesticides sont l'obstacle le plus important pour le rétablissement de la biodiversité sur les terres agricoles

Une étude de neuf universités européennes a montré que l'utilisation des pesticides, en particulier d'insecticides et de fongicides, a eu les effets négatifs les plus constants sur la diversité des espèces de plantes, de carabidés et des oiseaux nichant sur les terres agricoles, ainsi que sur le potentiel de lutte biologique.
SUITE »

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11
Haut de page