Vanneau huppé (Vanellus vanellus)




Description de l’espèce


© Gérald Berger
Vanneau huppé
Le Vanneau huppé (Vanellus vanellus) est un oiseau de la famille des Charadriidae. C’est un échassier de taille moyenne au plumage du dos et de la queue vert, bien qu’il paraisse noir à distance. Le dessous est blanc. Il possède également une longue et fine huppe recourbée.

Taille : 28 - 31 cm
Envergure : 70 - 76 cm
Poids : 150 - 310 g

Biologie

Ecologie

L’espèce montre une préférence pour la reproduction dans des prairies naturelles humides et les prairies de fauches. Elle se reproduit également dans les landes, les bruyères marécageuses, les tourbières et les terres arables. Durant l’hiver, l’espèce utilise les grands pâturages, les terres humides, les champs labourés, les berges, les rives des lacs, les fossés de drainage, les estuaires et les vasières.

Comportement

La plupart des populations sont migratrices totales et voyagent sur un large front à travers l’Europe, bien que certaines populations nicheuses dans les régions sédentaires soient sédentaires. L’espèce est semi-coloniale pendant la période de reproduction, et grégaire pendant l’hiver formant des groupes de plusieurs milliers d’individus.

Reproduction

La saison de reproduction de l’espèce s’étale de mi-mars à juin.
Le nid est une petite dépression gratté au sol ou une cuvette profonde sur une élévation du sol. Le nid est constitué de brins d’herbes séchés.
La femelle pond 4 œufs bruns tachetés de noirs. Les deux parents incubent les œufs pendant 26 à 28 jours. Les jeunes sont nidifuges, et élevés par les deux parents avant de s’envoler au bout de 35 à 40 jours.

Régime alimentaire

Son régime alimentaire est composé de larves et d’adultes d’insectes (comme les coléoptères, les fourmis, les diptères, les sauterelles, les odonates, les éphémères et les lépidoptères), les araignées, les escargots, les grenouilles, les petits poissons et de matériel végétal.

Répartition géographique - Evolution et état des populations

Le Vanneau huppé est présent de Europe, à l’exception de l’Islande et de la zone méditerranéenne, jusqu’aux steppes d’Asie tempérée.

La population mondiale de l’espèce est estimée entre 5,2 et 10 millions d’individus. La population européenne nicheuse est comprise entre 1,7 et 2,8 millions de couples. Les principales populations sont présentes au Belarus (100 000 à 160 000 couples), en Belgique (17 000 à 24 000 couples), au Danemark (30 000 à 45 000 couples), en Estonie (15 000 à 30 000 couples), en Finlande (50 000 à 80 000 couples), en France (17 000 à 20 000 couples), en Allemagne (67 000 à 104 000 couples), en Hongrie (93 000 à 150 000 couples), en Lituanie (12 000 à 15 000 couples), aux Pays-Bas (200 000 à 300 000 couples), en Norvège (40 000 à 80 000 couples), en Pologne (100 000 à 150 000 couples), en Roumanie (40 000 à 60 000 couples), en Russie (600 000 à 1,1 millions de couples), en Suède (50 000 à 100 000 couples), en Turquie (10 000 à 20 000 couples), en Ukraine (65 000 à 124 000 couples) et au Royaume-Uni (137 000 à 174 000 couples).

Cette espèce a subi une baisse de ses effectifs suite à l’intensification de l’utilisation des sols, au drainage des terres humides et à la collecte de ses œufs. Actuellement, les menaces sont l’intensification et la modification des pratiques agricoles (drainage, fertilisation des sols…). Dans les secteurs d’haltes migratoires, les menaces sont les pollutions pétrolières, le drainage des terres humides, l’irrigation, l’abandon des terres conduisant à la prolifération des broussailles. L’espèce est susceptible d’être menacée par les maladies telles que la grippe aviaire ou encore par les prédateurs introduits (comme le hérisson) sur certaines îles.

Statut

Directive Oiseaux : Annexe II/2
Convention de Berne : Annexe III
Convention de Bonn : Annexe II
Convention de Bonn : Accord AEWA [1999]
Oiseaux protégés : Article 5

Bibliographie

BirdLife International (2009) Species factsheet: Vanellus vanellus. Downloaded from http://www.birdlife.org on 3/8/2009

MULLARNEY K., SVENSSON L., ZETTERSTROM D. & GRANT P.J. (2004).- Le guide ornitho. Delachaux et Niestlé. 399 p.

SNOW D.W. & PERRINS C.M. (1998).- The birds of the Western Paleartic. Concise Edition. Oxford University Press. 1832 p.


GB


Haut de page