Merle noir (Turdus merula)




Description de l’espèce

Le Merle noir (Turdus merula) appartient à la famille des Turdidés. Le mâle a un plumage noir avec un bec jaune et un cercle oculaire jaune. La femelle est brun foncé avec la gorge blanc brunâtre et tacheté de brun sur la poitrine. Son bec est bicolore : jaune et noir. Les pattes sont noires chez les deux sexes.

Taille : 21-24 cm
Envergure : 44-49 cm
Poids : 80-110 g

Biologie

Ecologie


© Gérald Berger
Mâle de Merle noir
Le Merle noir occupe des habitats très variés : les bois denses, les terres agricoles, les bruyères, les landes, les zones humides, les parcs et jardins. Il colonise actuellement à peu près tous les milieux, pour autant qu'ils comportent quelques arbres, arbustes ou buissons. Commun dans les zones boisées sur la grande majorité de son aire de répartition, le Merle noir a une préférence pour les forêts décidues, à sous-bois dense. Cependant, les jardins leur fournissent le meilleur site de nidification, capables d'accueillir jusqu'à 7,3 couples par hectare, alors que les forêts ne peuvent soutenir que le dixième de cette densité de population (et les espaces ouverts et très urbanisés encore moins). En montagne il se rencontre jusqu'à une altitude de 1500 mètres, tant qu'existent buissons et bosquets.

Comportement

La tendance des individus à être grégaires en dehors de la période de reproduction dépend du statut de migrateur ou de résident des individus. Dans les zones offrant des ressources alimentaires suffisantes en hiver (comme les jardins), les oiseaux restent généralement sur leur territoire toute l’année. Les oiseaux migrateurs sont eux modérément grégaire en dehors de la période de reproduction, et peuvent former des groupes jusqu’à 10-20 individus. Les populations du nord de l’Europe hivernent vers le sud ou l’ouest de l’Europe. La migration est principalement nocturne. Les mouvements automnaux commencent fin septembre mais le plus gros des passages a lieu en octobre et début novembre. Les mouvements printaniers commencent dès la fin février, avec un pic au mois de mars et début avril.
L’espèce est monogame, et généralement les couples restent fidèles d’une année sur l’autre si les deux individus survivent.

Reproduction

La saison de reproduction du merle s’étale de mi-mars à mi septembre. Elle est susceptible de varier suivant la latitude.
Le nid est situé contre le tronc d’un petit arbre ou d’un arbuste (soutenu par de petites branches ou situé entre des branches), entre des broussailles, contre un mur, ou parfois sur le sol. Il peut également utiliser vieux nids de Pies bavardes (Pica pica). Le nid est constitué d’herbes, de pailles, de petites brindilles et d’autres matières végétales. On retrouve généralement de la mousse sur le fond.
La femelle pond 3 à 5 œufs bleu-vert pâle mouchetés de rouge-brun. L’incubation dure en moyenne 12,6 jours et est assuré uniquement par la femelle. Les jeunes sont nourris par les deux parents et s’envolent après 13 à 14 jours.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire du Merle noir est composé principalement d’insectes (Collemboles, Odonates, Ephéméroptères, Orthoptères, Hemiptères, Lépidoptères, Diptères, Hyménoptères, Coléoptères) et de vers de terre, ainsi que de fruits (avec un pic en automne et en hiver). Il recherche sa nourriture sur le sol mais également dans les arbres et les buissons. D’autres proies ont déjà été notées même si elles sont exceptionnelles comme les petits poissons, les tritons, les lézards…

Répartition géographique - Evolution et état des populations

Le merle noir est présent dans quasiment toute l'Europe, à l'exception du Grand Nord. Dans l'extrême nord et l'extrême est de l'Europe, le merle noir ne se rencontre que pendant la période de nidification. On le retrouve aussi en Afrique du Nord, sur certaines îles atlantiques (Madère, Açores, Canaries) et dans une grande partie de l'Asie du Sud. Le Merle noir a été introduit dans de nombreuses parties du monde en dehors de son aire originelle. Par exemple, en Australie et en Nouvelle-Zélande, se trouvent des descendants de merles importés de Grande-Bretagne
La population mondiale de Merle noir n'a pas été chiffrée, mais la population européenne est estimée à entre 40 et 82 millions de couples. Cette espèce est particulièrement nombreuse en Allemagne (8 à 16 millions de couples), au Royaume-Uni (près de 5 millions de couples), en France (entre 1 et 6 millions de couples), en Bulgarie (1 à 5 millions de couples), en Croatie (1 à 1,5 million de couples), en République Tchèque (2 à 4 millions de couples), au Danemark (2 millions de couples), en Grèce (800 000 à 2 millions de couples), en Hongrie (1 à 1,5 millions de couples), en Irlande (1 à 2,5 millions de couples), en Italie (2 à 5 millions de couples), en Hollande (900 000 à 1,2 millions de couples), en Pologne (1 à 2 millions de couples), en Roumanie (900 000 à 1,8 millions de couples), en Russie (2 à 3 millions de couples), en Espagne (2 à 6 millions de couples) et en Suède (1 à 2,5 millions de couples).
Les effectifs européens de l’espèce sont stables, voire en progression dans certains pays comme la France ou l’Allemagne. L’espèce peut être ponctuellement menacée par la disparition de ses habitats ou par des prédateurs comme les chats domestiques.

Statut de l’espèce

Convention de Berne (Annexe 3)
Directive Oiseaux (Annexe 2/2)
Oiseau protégé (Article 5)

Bibliographie

MULLARNEY K., SVENSSON L., ZETTERSTROM D. & GRANT P.J. (2004).- Le guide ornitho. Delachaux et Niestlé. 399 p.

SNOW D.W. & PERRINS C.M. (1998).- The birds of the Western Paleartic. Concise Edition. Oxford University Press. 1832 p.


GB


Haut de page