Sympétrum jaune d'or (Sympetrum flaveolum)




Description de l’espèce


© Gérald Berger
Sympétrum jaune d'or
Le Sympétrum jaune d'or (Sympetrum danae) est une espèce de la famille des Libellulidae. Cette espèce se reconnait à ses pattes jaunes et noires, et à la grande tache jaune or à la base des ailes postérieures. Le mâle a la base des ailes postérieures avec une grande tache jaune qui occupe toute la largeur des ailes. La femelle a une lame vulvaire se terminant par deux pointes, et ses ailes portent des taches jaunes très variables mais toujours grandes.

Biologie

Ecologie

Cette espèce fréquente les eaux marécageuses ou en voie d’atterrissement dont la plupart s’assèchent partiellement ou totalement en été. Les larves, qui ont un développement très rapide, sont particulièrement bien adaptées à ce type de milieu. On peut retrouver cette espèce également dans les eaux stagnantes mésotrophes à eutrophes diverses bordées de Cyperacées.

Reproduction

Les espèces du genre Sympetrum pondent leurs œufs en vol, en tandem de manière général mais la femelle peut être seule. Les œufs sont pondus sur différents substrats, sur des endroits exondés voir à sec en été. Le Sympetrum flaveolum largue ses œufs d’une certaine hauteur.

Régime alimentaire

Les larves de Sympétrum jaune d’or se nourrissent de larves d’autres insectes.

Répartition géographique - Evolution et état des populations

Cette espèce est présente partout en Europe, sauf dans le sud de la Péninsule ibérique, italique et hellénique, ainsi que dans le nord de la Fennoscandie. Il est observé plus ponctuellement dans les îles britanniques. En France, l’espèce est assez fréquente en altitude, dans l’est et le nord-est ; et elle est bien plus rare en plaine et quasiment absente dans le sud-ouest.

GB


Haut de page