Fous a pieds rouges (Sula sula)




Description de l’espèce


© Gérald Berger
Fou à pieds rouges
Le Fou à pieds rouges (Sula sula) est un oiseau marin de la famille des Sulidés. C'est le plus petit des fous. Il possède des pattes rouges, d’où son nom. Le bec et la gorge sont colorés de rose et de bleu. Il existe chez cette espèce deux types de plumage: blanc (sauf les rémiges qui sont noires) ou brun (sauf la queue et le bas du ventre qui sont blancs). Il n’y a pas de dimorphisme sexuel.

Taille : 69 à 79 cm
Envergure : 152 cm
Poids : 850 à 1100 g


Biologie

Ecologie

Cette espèce niche sur les îles et les côtes océaniques tropicales.

Reproduction


© Gérald Berger
Oeuf de Fou à pieds rouges
Le Fou à pieds rouges est une espèce grégaire qui vit en colonies lors de la saison de reproduction. Les colonies peuvent comporter plusieurs centaines d’individus.
Le nid du Fou à pieds rouges est principalement situé sur les atolls de corail ou les îles volcaniques dans les mers tropicales. C’est une large plate-forme de brindilles, bordée de feuilles de graminées ou de matières végétales, dans un petit arbre ou arbuste.
La femelle pond un seul œuf de couleur bleu pâle. L’incubation est assurée par les deux parents pendant 44 à 46 jours. Les jeunes seront nourris par les deux parents, jusqu’à 4 mois après l’envol.
Les femelles ne pondent que tous les 15 mois. Le faible taux de reproduction de l’espèce est équilibré par la longévité de l’espèce, estimée à plus de 20 ans.

Régime alimentaire

Les fous à pieds rouges se nourrissent essentiellement de poissons et de calmars, et notamment de poissons volants. Ce sont des plongeurs spectaculaires, qui pénètrent dans l’eau à très grande vitesse. Ils peuvent plonger jusqu’à 30 m de profondeur. Les fous peuvent voler jusqu’à 150 km pour rechercher de la nourriture.

Répartition géographique - Evolution et état des populations

Les Fous à pieds rouges ne migrent pas, ils vivent à longueur d'année dans les régions tropicales et subtropicales de l'Atlantique, du Pacifique, l'océan Indien et les mers au nord de l’Australie.

Les effectifs mondiaux de l’espèce sont estimés à 600 000 individus. La tendance d’évolution de la population n’est actuellement pas connue.

Les principales menaces affectant les fous à pieds rouges sont la baisse des stocks de poissons à cause de la surpêche qui entraînent une baisse des proies disponibles. L’urbanisation des côtes et la destruction des arbres et arbustes sur les rivages affectent également l’espèce. Comme chez beaucoup d’espèces d’oiseaux marins, les adultes et les nids de fous à pieds rouges sont menacés par les rats (Rattus sp.) et les chats harets (Felis silvestris). Enfin, les Fourmis à grosse tête (Pheidole megacephala), espèces invasives, menacent également l’habitat des Fous à pieds rouges en détruisant la végétation.

Statut de l’espèce

Aucun statut de protection en Europe

GB


Haut de page