Avocette élégante (Recurvirostra avosetta)




Description de l’espèce


© Gérald Berger
Avocette élégante
L’avocette élégante (Recurvirostra avosetta) est un oiseau de la famille des Recurvirostrés. C’est un échassier au plumage noir et blanc. Elle possède un grand bec noir incurvé vers le haut. Ses longues pattes sont bleu gris pâle. Le mâle est reconnu au bec plus long et moins nettement arqué et au motif noir toujours distinct sur la tête. La femelle a un bec plus court et plus nettement arqué, le motif sur la tête est parfois plus fou et à nuance brune. Taille : 42 - 45 cm
Envergure : 77-80 cm
Poids : 250 - 400 g

Biologie

Ecologie

L'avocette élégante se reproduit dans les milieux ouverts peu salés ou saumâtres, les marais salants, les lagunes côtières, les baies, les estuaires, les vasières, les terres irriguées, et les plaines inondables. Les caractéristiques les plus importantes des habitats de reproduction semblent être des niveaux d'eau qui baisse progressivement au cours de l'été et un niveau de salinité élevé qui empêche le développement de la végétation. En dehors de la saison de reproduction, l’espèce vit dans les zones côtières, les eaux intérieures, les estuaires, les plages, les deltas des rivières, et les plaines inondées. On le retrouve rarement sur les lacs d’eau douce et les rivières.

Comportement

L’avocette élégante est une espèce migratrice, passant l'hiver en Afrique ou au Proche Orient pour les populations européennes, et au sud de l'Asie pour les populations d'Asie centrale. Certaines populations hivernent en Europe et notamment en France, en Espagne et au Portugal. Les populations quittent leur site de nidification entre août et octobre, et reviennent pour la reproduction entre mars et mai.

Reproduction

La saison de reproduction commence aux mois d’avril – mai avec le retour des adultes sur le site de nidification.

Le nid est constitué d'une petite cuvette souvent aménagée à même le sol qui peut être placée dans une variété de sites, y compris sur du sable nu, de la boue séchée, de l’herbe courte, de la végétation morte et construit de monticules de débris. Les deux partenaires participent à l'édification du nid. Le nid peut être solitaire, mais souvent la nidification s'effectue en colonies de taille variable où les nids sont généralement espacés de 1 m (mais ils peuvent être parfois proche de 20 à 30 cm).

La femelle pond 3 à 5 œufs fauves pâles avec des taches grisâtres. Il n'y a qu'une seule ponte par an, mais il peut y avoir une ponte de remplacement. L'incubation, assurée par le couple, dure de 23 à 27 jours. Les poussins sont nidifuges, ils quittent le nid pour se nourrir. Les jeunes prennent leurs envols après 5 à 6 semaines.

Régime alimentaire

Elles se nourrissent essentiellement d’invertébrés aquatiques de 4 à 15 cm de longueur (par exemple : les petits scarabées, de moucherons et les mouches), de vers de vase, de micro-organismes, de petits poissons (part exemple la sole) et de petits crustacés.

Répartition géographique - Evolution et état des populations

L’Avocette élégante niche dans l’ouest et le centre de l’Eurasie. On la retrouve également en Afrique en période de migration.

La population mondiale de l’espèce est estimée entre 210 000 et 460 000 individus dont 38 000 à 57 000 couples en Europe. Les principales populations européennes sont présentes au Danemark (4100 à 4600 couples), France (2000 à 3000 couples), Allemagne (6100 à 6500 couples), Italie (1800 à 2000 couples), Pays-Bas (7000 à 9000 couples), Russie (1100 à 2700 couples), Espagne (5500 à 6000 couples), Turquie (2500 à 5000 couples) et Ukraine (3000 à 7000 couples).
Plus de 45 000 individus hivernent en Europe. La France abrite d’ailleurs le plus gros des effectifs avec 18 000 à 24 000 couples.

L’espèce est menacée en Europe par la pollution des zones humides par le PCB, les insecticides, le selenium et le mercure. D’importants sites d’hivernages sont également menacés par le développement des infrastructures, la pollution, le dérangement anthropique et la réduction du débit des rivières.

Statut de l’espèce

Directive Oiseaux : Annexe I
Convention de Berne : Annexe II
Convention de Bonn : Annexe II
Convention de Bonn : Accord AEWA [1999]
Oiseaux protégés : Article 1

Bibliographie

MULLARNEY K., SVENSSON L., ZETTERSTROM D. & GRANT P.J. (2004).-Le guide ornitho. Delachaux et Niestlé. 399 p.

SNOW D.W. & PERRINS C.M. (1998).- The birds of the WesternPaleartic. Concise Edition. Oxford University Press. 1832 p.

GB


Haut de page