Rat noir (Rattus rattus)




Description de l’espèce

Le Rat noir (Rattus rattus) appartient à la famille des Muridae. Le pelage varie du noir au brun suivant les sous espèces et les localisations. Il diffère du Rat gris (Rattus norvegicus) par plusieurs caractères crâniens, ses oreilles plus longues, ses yeux plus gros, sa queue plus longue et plus fine, les poils de jarre du dos et des flancs plus longs.


Biologie

Ecologie

Le Rat noir est souvent présent dans les bâtiments où il occupe la partie supérieure, plus chaude et plus sèche. On le retrouve aussi dans les falaises et les milieux rocheux. Cette espèce est semi-arboricole, il occupe également les zones boisées en milieux méditerranéens. Il ne creuse pas de galeries.


Comportement

Le Rat noir est une espèce principalement nocturne, l’activité maximale a lieu deux à trois heures après le coucher du soleil. Il vit en groupes familiaux, et défend son territoire. Les mâles sont attaqués par les adultes des deux sexes, les femelles uniquement par les femelles. Il existe une hiérarchie entre mâles adultes. Plusieurs femelles sont subordonnées au mâle adulte dominant.
Le Rat noir est très agile, il peut sauter jusqu’à 1,5 m (en longueur) et marcher sur un fil de fer. Il est plus rapide que le Rat gris, mais nage moins volontiers que lui.


Reproduction

La période de reproduction s’étale de la mi mars à la mi-novembre. La gestation dure 21 jours. La ratte peut faire de 3 à 5 portées annuelles de 7 petits (1-16 dépendant de la taille de la femelle). Les nouveaux nés sont nus, roses, avec les oreilles et les yeux fermés. Le sevrage a lieu après 20 jours. La maturité sexuelle chez la femelle est à 12-16 semaines.


Régime alimentaire

L’espèce est omnivore, elle s’alimente notamment de céréales, fruits, produits alimentaires, déchets organiques, œufs, oisillons,…


Répartition géographique

Le Rat noir est présent dans la majorité des pays européens excepté dans le nord de l’Europe en Scandinavie et au Danemark.


Statut de l’espèce

Espèce non protégée


Bibliographie

S. Aulagnier, P.Haffner, T.Mitchell-Jones & F.Moutou (2008). Guide des mammifères d'Europe, d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Editions Delachaux et Niestlé. 271 p.


GB


Haut de page