Pie bavarde (Pica pica)




Description de l’espèce


© Gérald Berger
Pie bavarde
La Pie bavarde (Pica pica) est un oiseau de la famille des Corvidés. C’est un oiseau noir et blanc. Le plumage noir montre des reflets métallisés, bleuâtres sur les ailes, violacés sur le corps et la tête, et verdâtre sur la queue. La queue est longue, graduée, avec une bande à reflets violets près de l'extrémité. Le bec puissant est noir. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont noirs. Le mâle est plus grand que la femelle.

Taille : 45 - 60 cm
Envergure : 56 - 61 cm
Poids : 145 - 210 g

Biologie

Ecologie

La Pie bavarde est présente dans tous les types de milieux à l'exception des forêts denses. Elle affectionne particulièrement les lieux où sont présents des bosquets, les zones agricoles, des petits bois ainsi que les parcs et jardins des zones urbaines.

Comportement

La Pie bavarde est un oiseau très sociable, elles vivent toute l'année en couple ou en petits groupes.

Reproduction

Le nid de la pie est construit au sommet d’un grand arbre, d’un grand arbuste, d’un pylône électrique ou d’un bâtiment. Le nid est une structure grossière construite de branches sèches, de brindilles et tapissée de terre et de racines. Il est surmonté d’un dôme de branches en forme de toit destiné à protéger le contenu du nid.
La femelle pond 3 à 10 œufs qu’elle incube seule pendant un peu moins de trois semaines. Les jeunes sont nourris par les deux parents avant de prendre leur envol après 4 semaines.

Régime alimentaire

La Pie bavarde est omnivore. Son régime alimentaire est constitué d’insectes, d’escargots, de chenilles, d’araignées, de graines, de fruits, de petits rongeurs, des oisillons, de lézards, d’œufs, de détritus humains et de charognes.

Répartition géographique - Evolution et état des populations

La pie bavarde est commune dans toute l'Europe mais aussi en Asie, au nord-ouest de l'Afrique et dans le nord de l'Amérique. En France, l’espèce est commune sur tout le territoire.

La population mondiale de l’espèce est estimée entre 30 et 100 millions d’individus. La population nicheuse européenne est comprise entre 7,5 et 19 millions de couples. Les principales populations européennes sont présentes en Arménie (250 000 à 300 000 couples), Belarus (480 000 à 500 000 couples), Bulgarie (300 000 à 800 000 couples), Danemark (200 000 à 300 000 couples), Finlande (150 000 à 200 000 couples), France (600 000 à 2,4 millions de couples), Allemagne (180 000 à 500 000 couples), Italie (200 000 à 500 000 couples), Norvège (300 000 à 600 000 couples), Pologne (200 000 à 500 000 couples), Roumanie (600 000 à 780 000 couples), Russie (1 à 5 millions de couples), Serbie (150 000 à 200 000 couples), Espagne (200 000 à 1,2 million de couples), Suède (200 000 à 700 000 couples), Turquie (900 000 à 1,8 millions de couples), Ukraine (285 000 à 360 000 couples) et Royaume-Uni (650 000 couples).

Statut

Directive Oiseaux : Annexe II/2

Bibliographie

MULLARNEY K., SVENSSON L., ZETTERSTROM D. & GRANT P.J. (2004).-Le guide ornitho. Delachaux et Niestlé. 399 p.

SNOW D.W. & PERRINS C.M. (1998).- The birds of the WesternPaleartic. Concise Edition. Oxford University Press. 1832 p.

GB


Haut de page