Ascalaphe soufré (Libelloides coccajus)




Description de l’espèce


© Gérald Berger
Ascalaphe soufré
L’Ascalaphe soufré (Libelloides coccajus) est un insecte de la famille des Ascalaphidae. Cet insecte de 4 à 5,5 cm d’envergure, ressemble à la fois à un papillon et à une libellule. L’abdomen est de couleur noire et possède 10 segments, il est terminé par des cerques en crochet chez le mâle. Les ailes postérieures sont de forme triangulaire, avec une tache noire qui se termine en pointe. Les ailes antérieures sont un peu plus grandes que les postérieures. On retrouve également sur ces ailes de grandes taches jaune soufre, à l’origine du nom de l’espèce. Le reste des ailes est transparent et orné de nervures noires.

Biologie

Ecologie

Cette espèce fréquente des milieux tels que les éboulis rocheux, les versants ensoleillés des montagnes, les prairies, les pelouses, les forêts claires. On le rencontre jusqu’à 2200 m d’altitude.

Reproduction

La femelle pond ses œufs à la base des végétaux sur deux rangées. Les larves vivront dans les basses herbes, dans la litière ou sous les pierres. Le stade larvaire dure environ pendant deux ans, avant que la larve de transforme en nymphe puis en adulte.

Régime alimentaire

Cet insecte est carnivore, son régime alimentaire est composé essentiellement de diptères (mouches, moucherons…).

Répartition géographique - Evolution et état des populations

Cet ascalaphe est présent dans le sud de l’Europe (Espagne, France, Italie, Allemagne, Suisse). En France, cette espèce est présente des Pyrénées aux Alpes, jusqu'au Jura, en passant par le sud du Massif central et la vallée du Rhône.

GB


Haut de page