Pie-grièche à tête rousse (Lanius senator)




Description de l’espèce


© Gérald Berger
Pie-grièche à tête rousse
La pie-grièche à tête rousse (Lanius senator) est un oiseau de la famille des Laniidés. Le mâle a sa calotte et sa nuque de couleur brun-roux. Le front et le dos sont noirs. Les ailes sont noires dessus avec une tache blanche au niveau de la main, la queue est noire bordée de blanc. Le dessous est blanc crème. La femelle ressemble au mâle mais avec des couleurs plus ternes, la calotte et la nuque sont souvent brun-roux plus clair que chez le mâle, le dos est gris sombre. Le dessous est couleur crème également mais est parfois barré. Les yeux, les pattes et le bec sont noirs chez les deux sexes.

Taille : 17-19 cm
Envergure : 26-28 cm
Poids : 25-35 g

Biologie

Ecologie

Cette espèce fréquente les milieux semi-ouverts avec végétation rase, ensoleillés et parsemés de buissons et d’arbres à branches basses : vergers, alignements d’arbres, prairies bocages. On peut la retrouver également dans les parcs et jardins si ils abritent de grands buissons épineux. Elle apprécie particulièrement la chaleur (thermophile). Ell ;e a généralement besoin d’avoir des secteurs sablonneux ou dénudés dans son secteur.

Comportement

L’espèce est généralement solitaire et territoriale en hiver. Cette pie-grièche est migratrice, elle hiverne en Afrique sub-saharienne au nord de l’Equateur et en petit nombre en Arabie. Ils partent sur leurs quartiers d’hivers entre août et octobre, avec un pic au mois de septembre. Le départ des quartiers d’hiver se fait sur une période prolongée de février à mai. Le passage à travers la Méditerranée se fait à la fin du mois de mars jusqu’à début juin, l'arrivée sur les principales aires de nidification dans le nord a lieu vers la mi-mai.

Reproduction

La date de début de la saison de reproduction varie en fonction de la répartition géographique. Ainsi en France et en Allemagne, les œufs sont pondus à partir de la mi-mai jusqu’à fin juillet, en Espagne la ponte peut commencer à partir de fin avril et en Afrique du nord les œufs sont pondus de fin avril à fin mai.
En Europe, le nid est situé dans les arbres, en particulier les arbres fruitiers et les oliviers. Dans les régions méditerranéennes, il peut également se situer dans les buissons denses et épineux. Le nid est constitué de matériel végétal, de feuilles, de racines, doublés de laines, de poils, de toiles d’araignées, de mousses et de lichens.
La femelle pond cinq à six œufs, rarement sept, de couleur vert olive, sable, gris jaune et plus rarement brun. L’incubation dure 14 à 15 jours et est assurée essentiellement par la femelle. Les jeunes sont nourris par les deux parents, l’envol se fait généralement après 15 à 18 jours.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire de la Pie-grièche à tête rousse est composé d’insectes et autres invertébrés (principalement des coléoptères) mais aussi parfois de vertébrés. Les invertébrés consommés sont : des demoiselles, des libellules, des sauterelles, des blattes, des mantes, des cigales, des scorpions, des adultes et des larves de lépidoptères, des hyménoptères, des fourmis, des abeilles, des guêpes, des coléoptères, des araignées, des millepattes, des escargots, des vers de terre. Quelques vertébrés font également parti du régime alimentaire : amphibiens (tritons, grenouilles), des lézards, des mammifères (musaraignes, souris, campagnols), des oiseaux (généralement des petits passereaux : fauvettes, traquets, Lusciniole).

Répartition géographique - Evolution et état des populations

Cette espèce du Paléarctique occidental a une distribution méridionale, du Portugal au Caucase. Actuellement, son aire de répartition est centrée sur le Midi de la France, la péninsule ibérique et l’Afrique du Nord). En zone continentale, la distribution s’est étendue vers le nord, jusqu’en Allemagne et en Pologne mais a aujourd’hui régressé. En France, plus de la moitié des effectifs sont concentrés en Corse et dans les quatre départements du Languedoc-Roussillon.

La population européenne de l’espèce est estimée entre 480 000 couples et 1,2 millions de couples. Les principales populations sont situées en France (10 000 à 30 000 couples), Grèce (10 000 à 30 000 couples), Italie (10 000 à 20 000 couples), Portugal (10 000 à 100 000 couples), Espagne (390 000 à 860 000 couples) et Turquie (30 000 à 90 000 couples).

La population de Pie-grièche à tête rousse est en déclin en Europe au cours des dernières années dans la majorité des pays européens et notamment au Portugal, en Espagne, en France, en Italie, en Allemagne, en Pologne, en Grèce, en Suisse. Les principales causes de cette régression sont la dégradation, la transformation ou la disparition de ses habitats (disparition des vergers…), la diminution de l’entomofaune à la suite de la transformation de la végétation et des traitements phytosanitaires par les pesticides ou encore la modernisation de l’agriculture à grande échelle.

Statut de l’espèce

Convention de Berne (Annexe 2)
Oiseau protégé (Article 1)
Oiseau protégé (Article 5)

Bibliographie

MULLARNEY K., SVENSSON L., ZETTERSTROM D. & GRANT P.J. (2004).- Le guide ornitho. Delachaux et Niestlé. 399 p.

SNOW D.W. & PERRINS C.M. (1998).- The birds of the Western Paleartic. Concise Edition. Oxford University Press. 1832 p.


GB


Haut de page