Fregate du Pacifique (Fregata minor)




Description de l’espèce


© Gérald Berger
Femelle de Frégate du Pacifique
La Frégate du Pacifique (Fregata minor) est un oiseau de la famille des Fregatidae. La Frégate du Pacifique est un oiseau de grande taille possédant de grandes et longues ales fourchues. Les adultes ont un plumage noir. Les mâles possèdent une poche jugulaire rouge qu’ils peuvent gonfler. Les pattes sont rouges à brun rougeatres. Les femelles sont généralement plus grandes que les mâles, mais l’ampleur de la différence varie suivant la localisation géographique. Les jeunes ont la tête et la gorge rouille à blanc.

Taille : 85 - 105 cm
Envergure : 205 – 230 cm
Poids : 1000 – 1800 g

Biologie

Ecologie

L’espèce niche généralement sur les îles tropicales des océans indiens et pacifiques. La Frégate du Pacifique est une espèce pélagique se nourrissant généralement à moins de 80 km de sa colonie de reproduction.

Comportement

L’espèce peut effectuer des migrations au sein de l’aire de répartition de l’espèce.

Reproduction


© Gérald Berger
Mâle de Frégate du Pacifique
avec la poche jugulaire gonflée
La saison de reproduction peut durer jusqu’à deux ans à partir de l’accouplement jusqu’à la fin des soins parentaux.
Cette espèce est coloniale et niche dans des colonies parfois de grande taille pouvant atteindre plusieurs milliers de couples. Les colonies sont souvent mixtes avec notamment la présence d’autres espèces de frégates (Frégate ariel par exemple) ou d’autres espèces comme les Fous à pieds rouges. Elle fait son nid dans les buissons et dans les arbres. Le mâle recueille des matériaux (brindilles…) autour de la colonie et sur la surface de l’océan et l’apporte sur le site de nidification où la femelle va construire le nid. Les deux parents peuvent également aller piller le nid d’autres espèces pour récupérer des matériaux. Le nid est une grande plateforme de brindilles qui devient rapidement incrusté de guano.

Les mâles gonflent leur sac jugulaire pour attirer leur partenaire. Ils peuvent ainsi gonfler le sac durant une vingtaine de minutes celui-ci ressemblant à une sorte de ballon rouge situé sous le cou de l’oiseau. Les femelles regardent généralement un grand nombre de mâles avant de choisir leur partenaire.


© Gérald Berger
Poussin de Frégate du Pacifique
La femelle pond un seul œuf de couleur blanche assez terne. Si l’œuf est pondu, la femelle pourra s’accoupler de nouveau et effectuer une nouvelle ponte dans la même année après une pause. Les deux parents couvent l’œuf à tour de rôle par quart de 3 à 6 jours. Les quarts de la femelle pouvant être un peu plus long que ceux des mâles. L’incubation, qui dire environ 55 jours, peut être énergétiquement exigeante pour les adultes qui peuvent perdre entre 20 et 30 % de leur masse corporelle au court d’un quart de travail.

Les poussins sont couvés et surveillés par les parents après l’éclosion. Ils nécessitent de nombreux repas par jour au départ puis lorsqu’ils sont plus âgés ils sont nourris tous les un à deux jours. L’alimentation se fait par régurgitation. L’envol des jeunes a lieu après 4 à 6 mois, variable suivant la disponibilité en nourriture. Après leur envol, les poussins continuent de recevoir des soins parentaux pendant 150 428 jours. Les Frégates ont ainsi la plus grande période de soins parentaux des oiseaux.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire de la Frégate du Pacifique est composé essentiellement de poissons et de calmars, mais elle s’alimente également de jeunes tortues après l’éclosion. Les proies sont capturées soit juste au dessous de la surface de l’eau, soit en l’air pour les poissons volants. Les frégates se servent généralement des dauphins ou des thons qui repoussent les poissons à la surface.
Les frégates du pacifiques chassent également les poussins des autres oiseaux marins et notamment les poussins de sternes (Sterne fuligineuse par exemple). Seul les femelles et les immatures chassent de cette façon et seulement quelques frégates s’alimentent de cette façon.
Enfin, cette espèce utilise également le kleptoparasitisme pour s’alimenter. Elle pourchasse les autres oiseaux marins (notamment les Fous à pieds rouges et les Paille en queue) afin de les inciter à régurgiter leur nourriture. Cette technique d’alimentation ne joue pas un rôle majeur pour l’alimentation de l’espèce, elle ne serait plutôt qu’un complément.

Répartition géographique - Evolution et état des populations

La Frégate du Pacifique a une large distribution à travers le monde. L’espèce est présente dans l’océan Pacifique (Hawai, îles Wake, îles Galapagos), dans l’Océan Indien (îles Eparses, Nouvelle Calédonie, Australie, Aldabra, île Christmas, île Maurice).

Les effectifs mondiaux de l’espèce sont estimés à 340 000 individus. La tendance générales des populations n’a pas encore été estimée.

L’espèce peut être menacé localement par les prédateurs introduits tels que les chats qui peuvent attaquer les adultes et manger les poussins.

Statut de l’espèce

Convention de Berne : Annexe III
Oiseaux protégés : Article 5

GB


Haut de page