Hérisson d'Europe (Erinaceus europaeus)




Description de l’espèce

L’Hérisson d’Europe (Erinaceus europaeus) appartient à la famille des Erinaceidae. Son corps, long de 22 à 27 cm, haut de 10 à 15 cm, est entièrement recouvert de piquants creux qui sont des poils transformés. Sa masse varie énormément avec les saisons et selon l'abondance de la nourriture, de 500 g à plus de 2 kg. Il est couvert d’environ 6000 piquants érectiles jaunâtres, brun foncé à l’extrémité. Les piquants sont remplacés tous les 18 mois environ. Ils sortent de la peau par trois, chacun dans une direction différente. Creux en leur centre, donc très légers, ils présentent une cannelure externe qui renforce leur solidité et les rend pratiquement indéformables et incassables.

Biologie

Ecologie

Le Hérisson d’Europe occupe les bois de feuillus, les haies, les broussailles, les parcs, les prairies humides, les jardins et les dunes avec buissons. Il est présent jusqu’à 2000 m en montagne. Il est rare dans les forêts de résineux, les champs de céréales, les landes et les marais. Dans le nord de son aire de répartition, le climat limite sa présence et ses proies. En été, il s’abrite dans la végétation et peut changer d’endroit au bout de quelques jours. Les femelles sont plus casanières que les mâles.

Comportement

L’hérisson est solitaire dans la nature. Il arrive rarement que la femelle et le mâle occupent un même nid temporairement. La sécrétion de la glande temporale permettrait aux hérissons de s’éviter mutuellement.
L’hérisson hiberne d’octobre-novembre à mars-avril. Les mâles adultes entrent en hibernation les premiers. Le métabolisme est ralenti avec une respiration 5 fois moindre (de l’ordre de 9 respirations par minute), une baisse de la température de 30°C (34°C en été, 4-6°C en hiver), une activité cardiaque ralentie à 20 battements/min au lieu de 190. Ils hibernent dans un nid d’herbes et de feuilles. La plupart des hérissons changent de nid au moins une fois au cours de l’hiver.

Reproduction

La copulation a lieu surtout au printemps après l’hibernation. La gestation a lieu de mai à octobre (surtout en mai-juillet et septembre) et dure entre 31 et 35 jours. La portée annuelle est de 4 à 6 en moyenne (pouvant aller de 2 à 10). Les jeunes sont aveugles à la naissance, les piquants blancs et mous apparaissent par la suite. Les jeunes se mettent en boule à 11 jours et se mettent à quitter le nid à 22 jours. Le sevrage a lieu après 4 à 6 semaines. Seule la femelle s’en occupe mais il semble qu’elle les laisse seuls la nuit.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire du Hérisson d’Europe est surtout composé d’invertébrés terrestres : lombrics, carabes, chenilles, araignées, limaces. Mais il peut également s’alimenter plus occasionnellement de grenouilles, lézards, jeunes rongeurs, oisillons, œufs, cadavres ; mais aussi des fruits et des champignons.

Répartition géographique

Le hérisson d'Europe est répandu en Europe, y compris la Russie d'Europe, sauf le grand Nord, ainsi qu'en Turquie et dans le Caucase. Il a également été introduit en Nouvelle-Zélande.

Statut de l’espèce

Convention de Berne (Annexe 3)
Mammifères protégés (Article 2)

Bibliographie

S. Aulagnier, P.Haffner, T.Mitchell-Jones & F.Moutou (2008). Guide des mammifères d'Europe, d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Editions Delachaux et Niestlé. 271 p.

GB


Haut de page