Bruant jaune (Emberiza citrinella)




Description de l’espèce


© Gérald Berger
Bruant jaune
Le Bruant jaune (Emberiza citrinella) est un oiseau de la famille des Emberizidae. C’est un bruant assez grand et à longue queue. Le croupion est brun roux sans taches, le plumage est à dominante jaune. Le dos est brun olivâtre fortement strié de noir. Le bec est petit avec la mandibule inférieure gris bleu pâle. Les côtés de la queue sont blancs. Le mâle présente une tête jaune canari rayée de vert brunâtre sur le dessus et les côtés. Les ailes et le dos sont brun roux jaunâtre rayés de brun noir avec les rémiges de cette dernière couleur et liserées de verdâtre et de brunâtre, les plus internes de roux. Le dessous du corps est jaune avec les flancs teintés de roux et rayés de brun noir. Les sous-caudales sont également rayées. Les rectrices sont brun noir avec des liserés pâles, les deux paires externes en partie blanches. La femelle est plus terne (en particulier le jaune des parties inférieures) que le mâle avec moins de jaune et plus de vert à la tête et à la gorge, la poitrine et les flancs bruns rayés de noir.

Taille : 16 - 17 cm
Poids : 24 – 30 g

Biologie

Ecologie

Le Bruant jaune fréquente les cultures, les fourrés, les bosquets, les haies, les lisières, les clairières et les coupes ; mais également les landes et près côtiers avec arbres et buissons et isolés.

Comportement

Cet oiseau n'est qu'un migrateur partiel, certains individus nordiques sont d'ailleurs sédentaires. Les individus migrateurs migrent en octobre novembre et reviennent en mars –avril.

Reproduction

Le Bruant jaune est un nicheur tardif. En effet, la femelle ne construit son nid qu'en avril ou au début de mai.
La femelle construit le nid près du sol, dans un fourré ou une grosse touffe d’herbes.
La femelle pond 3 à 4 œufs blancs rosés couverts de vermiculures brunes ou brun violacé Elle va incuber seule les oeufs pendant 11 à 14 jours. Les jeunes quitteront ensuite le nid après 9 à 14 jours, mais resteront nourris par les deux parents pendant une dizaine de jours.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire du Bruant jaune est composé essentiellement de céréales, et notamment de graines qui sont tombés au sol le long des chemins ou des champs. Il peut également s’alimenter de graines d’autres plantes, de baies, de jeunes pousses vertes. Au printemps, il complète son alimentation avec des adultes et des larves d’insectes (coléoptères, chenilles, sauterelles, etc.), de petits arthropodes (araignées et myriapodes), et même de petites limaces et de vers de terre.

Répartition géographique - Evolution et état des populations

Le Bruant jaune peuple une grande partie de l'Europe moyenne et septentrionale. La limite méridionale de sa distribution passe par le nord de l'Espagne, le sud de la France, l'Italie, les pays de l'ex-Yougoslavie et la Hongrie. Au nord, cet oiseau se reproduit jusqu'au 70° de latitude en Norvège et en Finlande. En France, l’espèce niche partout sauf dans les Landes, le bassin de la Garonne et les côtes méditerranéennes et en Corse.

Les effectifs européens de l’espèce sont estimés entre 70 et 200 millions d’individus, dont entre 18 et 31 millions de couples nicheurs. Les principales populations sont présentes au Belarus (600 000 à 800 000 couples), Croatie (100 000 à 150 000 couples), République Tchèque (2 à 4 millions de couples), Danemark (400 000 à 600 000 couples), Estonie (100 000 à 200 000 couples), Finlande (700 000 à 1,1 millions de couples), France (400 000 à 1,6 million de couples), Allemagne (1 à 2,8 millions de couples), Hongrie (600 000 à 850 000 couples), Lituanie (600 000 à 750 000 couples), Pologne (2 à 4 millions de couples), Roumanie (760 000 à 890 000 couples), Russie (4 à 6 millions de couples), Slovaquie (800 000 à 1,5 millions de couples), Espagne (140 000 à 170 000 couples), Suède (500 000 à 1,5 millions de couples), Ukraine (1,5 à 2 millions de couples) et Royaume –Uni (792 000 couples).

Statut de l’espèce

Convention de Berne : Annexe II


Bibliographie

BirdLife International (2009) Species factsheet: Emberiza citrinella. Downloaded from http://www.birdlife.org on 8/1/2010

GB


Haut de page