Bourdon terrestre (Bombus terrestris)




Description de l’espèce


© Gérald Berger
Bourdon terrestre
Le Bourdon terrestre (Bombus terrestris) est un insecte de la famille des Apidés. Ce bourdon est caractérisé par une large bande jaune orangé à l’avant du thorax et une autre bande de même couleur sur le deuxième segment de l’abdomen. Les deux derniers segments sont couverts de poil blanc. Seule la femelle possède un aiguillon qui sert à la fois d’organe de ponte pour la reine et d’organe de défense.

Taille mâle : 14-22 mm
Taille femelle : 20-23 mm
Taille ouvrière : 15-19 mm


Biologie

Ecologie

Le Bourdon terrestre fréquente presque tous les milieux terrestres de plaine et de moyenne montagne. On la retrouve préférentiellement dans les prairies, les champs, les taillis, les parcs et les forêts.

Reproduction

Le nid est creusé dans le sol au printemps par les jeunes reines. La galerie peut atteindre jusqu’à 1,5m de profondeur. Elle sera garnie d’herbes, de mousses ou de feuilles.
La femelle y pond ses œufs. Les bourdons vont éclore environ 4 semaines plus tard, alors que les reines éclosent seulement à la fin de l’été. Elles ne passeront l’hiver seulement si elles sont fécondées.

Régime alimentaire

Cette espèce est strictement végétarienne. Elle se nourrit de nectar de fleurs qu’elle récolte directement avec sa langue. Elole peut également brosser des poils pour récolter le pollen qui s’est collé dessus.

Répartition géographique

L’espèce est présente dans toute l’Europe.

GB


Haut de page