Ecureuil de Barbarie (Atlantoxerus getulus)




Description de l’espèce


© Gérald Berger
Ecureuil de Barbarie
L’Ecureuil de barbarie (Atlantoxerus getulus) est un mammifère de la famille des Sciuridae. C’est un écureuil de petite taille possédant une bande banche qui s’étend de chaque côté de son corps. Il y a parfois une bande banche à l’arrière. Le pelage est souvent rouge – brun avec un poil court et dur. Les bandes blanchâtres peuvent être séparées par des bandes noirâtres.

Taille : 16 - 22 cm
Poids : 300 – 350 g


Biologie

Ecologie

L’Ecureuil de Barbarie occupe une grande diversité d’habitats rocheux des pelouses alpines au milieu désertique.

Comportement

L’espèce s’abrite en période de chaleur en journée et la nuit dans des abris ou des terriers parmi les rochers. Il est actif en début de matinée et vers la tombée de la nuit.
L’espèce pourrait migrer si les ressources alimentaires ne sont pas suffisantes mais l’information reste à confirmer.

Reproduction

Au Maroc, la reproduction a lieu en été dans les sites d’altitude du Haut Atlas et du Moyen Atlas, alors que dans les autres sites elle a lieu au printemps.
La composition du groupe sociale pendant la période de reproduction est très variable même à l’échelle d’une même région. La composition peut ainsi aller de femelles solitaires accompagnées de leurs jeunes, à des groupes complexes avec plusieurs adultes des deux sexes. L’association la plus courante se fait entre deux femelles.


Régime alimentaire

Son régime alimentaire est essentiellement composé de graines (gland, noisette, noix, graine tournesol, etc.), de fruits (pomme, pêche, datte, etc.) et des légumes (carotte, pomme de terre, etc.) mais parfois il peut aussi se nourrir d'insectes ou de petits oiseaux.

Répartition géographique - Evolution et état des populations

L’écureuil de Barbarie est une espèce endémique du Maroc et de l’ouest algérien. Au sein de son aire de répartition, l’espèce est présente à toutes les hauteurs : du niveau de la mer aux montagnes (présente dans les trois « Atlas » : Moyen Atlas, Haut Atlas et Anti Atlas) jusqu’à 4000 m d’altitude. On retrouve également l’espèce sur l'île de Fuerteventura, située dans les îles Canaries au large de la côte ouest du Maroc.

Statut de l’espèce

Aucun statut de protection

GB


Haut de page