Ammomane isabelline (Ammomanes deserti)




Description de l’espèce


© Gérald Berger
Ammomane isabelline
L’Ammomane isabelline (Ammomanes deserti) est un oiseau de la famille des Alaudidae. Cette alouette est assez forte, fine à l’avant et s’étrécissant à l’arrière. Le plumage, non rayé, est gris brunâtre dessus et rosé grisâtre dessous avec des taches assez diffuses sur la poitrine. Les rémiges tertiaires sont gris brunâtres à nuance rouille nettement bordées de pâle. La queue est assez foncée avec les bords des rectrices ocre – roux. Le bec est assez gros et long avec le culmen arqué, jaune brunâtre et avec le dessus et la pointe noire. Il n’y a pas de dimorphisme sexuel.

Taille : 16 - 17 cm
Envergure : 27 - 30 cm
Poids : 22 - 30 g

Biologie

Ecologie

L'Ammomane isabelline fréquente les milieux arides (semi-désertiques) ouverts, les endroits pierreux, les éboulis et évite les vastes étendues couvertes de sable. Elle fréquente non seulement ce que l'on appelle couramment le désert, mais aussi des lieux arides où la végétation est clairsemée mais pas totalement absente. En Ouzbékistan et au Tadjikistan, elle s'élève jusqu'à 1600 mètres d'altitude. Elle évite normalement les déserts plats et sableux.

Comportement

L’espèce est légèrement grégaire en dehors de la saison de reproduction, elle ne forme toutefois jamais d’importants groupes d’individus. Les individus sont souvent rencontrés seuls, ou par groupes de deux à trois.
L’espèce est hautement sédentaire. Ceci peut notamment s’expliquer par l’adaptation de son plumage aux habitats désertiques, qui poserait problème dans d’autres habitats.

Reproduction

La saison de reproduction commence en Afrique du nord aux mois de janvier – février dans le sud et près de la côte ouest, et en mars – avril dans le nord.
Le site de reproduction est généralement situé sur le sol, habituellement à l’abri sous de l’herbe ou de la pierre. Le nid est une dépression grattée au sol bordée de végétation, et une rampe de pierre tout autour. Le nid est construit par les deux parents.
La femelle pond un à cinq œufs lisses et brillants, de couleur blanc-verdâtre, finement tacheté de rouge – brun. La ponte peut varier en fonction de la localisation géographique, elle est de l’ordre de 1 à 4 dans les zones désertiques d’Afrique du Nord et de 3 à 5 plus au nord. La période d’incubation n’est pas connue.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire est principalement composé de graines et d’insectes. Dans le centre du Sahara, le régime alimentaire comprend de petits coléoptères (Coleoptera), de graines et d'Astragalus, Artemisia, et les jeunes pousses de graminées.

Répartition géographique - Evolution et état des populations

Cette espèce est présente dans les déserts et les semi-déserts de l’est du Sahara à l’Asie centrale (Pakistan), en passant par la péninsule arabique (Iran, Afghanistan).
La population européenne de l’espèce est de 30 à 300 couples, uniquement présente en Turquie.

Statut de l’espèce

Convention de Berne (Annexe 3)
Oiseau protégé (Article 5)

Bibliographie

SNOW D.W. & PERRINS C.M. (1998).- The birds of the Western Paleartic. Concise Edition. Oxford University Press. 1832 p.


GB


Haut de page