Perdrix rouge (Alectoris rufa)




Description de l’espèce


© Gérald Berger
Perdrix rouge
La Perdrix rouge (Alectoris rufa) est un oiseau de la famille des phasianidés. Le plumage se caractérise par une bande frontale noire, fine, qui s'étend autour de l’œil et forme un collier autour de la gorge, pour se terminer en un large bavoir de taches noires. La poitrine et les flancs sont gris-lavande, barrés verticalement avec des lignes blanches, noires et noisette. Le dessous est jaunâtre. Le bec, le cercle orbital et les pattes sont rouges vermeil. Le mâle se distingue de la femelle essentiellement par la taille légèrement plus importante

Taille : 32 - 34 cm
Envergure : 45 - 50 cm
Poids : 400 - 550 g

Biologie

Ecologie

La perdrix rouge est une espèce des régions sèches et ensoleillées, de basse et moyenne altitudes (inférieures à 1 200 m). Mais on peut la rencontrer jusqu’à 2000 m dans les Pyrénées et dans les Alpes. Elle affectionne les milieux variés, à la végétation buissonnante de faible hauteur entrecoupée de surfaces découvertes avec polyculture de céréales, prairies parsemées de friches, haies, bosquets, champs, vignes, oliveraies proches de friches ou de buissons en région méditerranéenne, landes à salicornes en Camargue. Elle fuit les milieux trop fermés comme les bois ou maquis denses.

Comportement

La Perdrix rouge est une espèce grégaire, en dehors de la période de reproduction où elle évolue en couple, on la retrouve le plus souvent en "compagnie".

Reproduction

La saison de reproduction commence au mois de février avec la formation des couples.
Le site de reproduction est situé au sol sous un buisson ou dans une haie. Le mâle creuse une dépression au sol en tournant sur lui-même. Le nid est garni de végétaux et de plumes.
La femelle pond en moyenne 10 à 20 œufs blanc jaunâtre tachetés de brun – rouge ou de gris. L’incubation est assurée par les deux parents et dure environ 23 à 24 jours. Les jeunes sont nidifuges mais restent avec les parents les premières semaines de leur vie, soit jusqu’au printemps suivant. L’envol se fait vers l’âge de 2 semaines.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire de la Perdrix rouge est composé essentiellement de matériel végétal (près des deux tiers de son alimentation) : herbes, graines, bourgeons, fleurs, baies tombées, racines… Le reste de son alimentation est composé d’insectes comme des pucerons, des fourmis, des araignées, des coléoptères. Ces derniers sont principalement recherché en été pour nourrir les poussins.

Répartition géographique - Evolution et état des populations

La Perdrix rouge est originaire de l'ouest de l'Europe. On la retrouve ainsi en France, en Espagne, au Portugal, à l’ouest de l'Allemagne et au nord de l'Italie. Elle a été introduite en Grande-Bretagne, à Madère et aux Canaries. En France, elle est présente dans les deux tiers sud de la France. Les effectifs les plus importants se rencontrent dans le Centre, les pays de Loire et le Languedoc.

La population mondiale de l’espèce est estimée entre 6 et 14 millions d’individus. En Europe, la population nicheuse est estimée entre 2 et 4,5 millions de couples. Des individus sont présents en Andorre (7 à 12 couples), France (100 000 à 500 000 couples), Irlande (0 à 50 couples), Italie (1500 à 2000 couples), Portugal (10 000 à 100 000 couples), Espagne (1,8 à 3,6 millions de couples), et Royaume-Uni (72 000 à 200 000 couples).

Les effectifs de Perdrix rouges sont en baisse au cours des dernières années à cause de la suppression des haies et des autres secteurs non cultivés, la fermeture des milieux, la déprise agricole, les prélèvements cynégétiques trop élevés et les lâchers à des fins cynégétiques.

Statut

Directive Oiseaux : Annexe II/1
Directive Oiseaux : Annexe III/2
Convention de Berne : Annexe III

Bibliographie

MULLARNEY K., SVENSSON L., ZETTERSTROM D. & GRANT P.J. (2004).-Le guide ornitho. Delachaux et Niestlé. 399 p.

SNOW D.W. & PERRINS C.M. (1998).- The birds of the WesternPaleartic. Concise Edition. Oxford University Press. 1832 p.

GB


Haut de page